Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-BrazzavilleÉlargir la politique de prévention des risques professionnels

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 18/05/2022 | Lire l'article original

Les représentants des entreprises, institutions publiques, privées et paraétatiques ainsi que des médecins du travail, réunis les 10 et 11 mai à Brazzaville, à la faveur du colloque national sur la prévention des risques professionnels, ont suggéré l'élargissement de la politique nationale en la matière.

En République du Congo, la politique nationale de prévention des risques professionnels est plus concentrée au niveau des entreprises privées, notamment les administrations régies par le code du travail. Ce qui exclut de fait l'administration publique, précisément les fonctionnaires. Selon le directeur de la sécurité et santé au travail, Jules Blondin Gouary, qui a exposé sur la prévention des risques professionnels, la direction générale va élargir cette politique jusqu'au niveau des administrations publiques. Le but étant de permettre au ministère en charge de la Fonction publique de prendre la relève pour la mise en place des mesures de prévention au niveau des administrations publiques.

« Nous luttons pour la réduction du nombre des accidents du travail dans les entreprises d'abord; dans les administrations publiques, nous allons mener une action avec la Fonction publique pour qu'on y arrive. Même le statut de la Fonction publique prévoit ces dispositions, mais il reste qu'on prenne des textes d'application, à partir de la politique nationale qui sera définie », a expliqué Jules Blondin Gouary, précisant que les accidents du travail doivent être déclarés au niveau de la Caisse nationale de sécurité sociale qui assure la réparation pour les entreprises privées.

Placé sur le thème « La prévention des risques professionnels : lieux, état des lieux et perspectives », ce colloque a été organisé dans le cadre de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, commémorée le 28 avril dernier. Au terme de cette rencontre d'échange d'expérience, les participants ont recommandé la pérennisation de ce genre d'actions.

Clôturant les travaux, le directeur général du Travail, Joseph Akondzo Nguiambo, a souligné la nécessité de comprendre les enjeux de la prévention des risques professionnels et les défis qui s'imposent à tous tant dans l'entreprise qu'au niveau des pouvoirs publics. « Assurément, la pertinence des présentations et des échanges qui ont lieu ont permis de mesurer à quel point la question de la prévention des risques professionnels devient majeure, une question sociétale. La prévention des risques professionnels et, plus généralement, la sécurité et la santé au travail auront, après ce colloque, de réelles perspectives d'avenir dans notre pays », a-t-il promis.

Selon lui, le gouvernement saura, par le biais de ses services techniques compétents, compter sur les acquis et les belles espérances que le colloque sur la prévention des risques professionnels aura permis de mettre en lumière, en adéquation avec les attentes des organisateurs. « Les contributions diverses et de haute facture qui ont nourri le colloque seront pour nous autant d'acquis pour faire avancer, chaque jour un peu plus, la prévention des risques professionnels. C'est un engagement fort que nous prenons pour l'avenir », a conclu Joseph Akondzo Nguiambo.

Parfait Wilfried Douniama

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !