Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-BrazzavilleCrise alimentaire en Afrique - La BAD demande le soutien des Etats-Unis

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 18/05/2022 | Lire l'article original

Le président de la Banque africaine de développement (BAD) demande le soutien des Etats-Unis pour désarmocer la crise alimentaire imminente qui touche l'Afrique, à cause de l'invasion russe en Ukraine. Il plaide en faveur d'un plan africain de production alimentaire d'urgence, axé sur la fourniture de semences certifiées de variétés adaptées au climat.

Grâce à de solides arguments, le président de la BAD, Akinwumi Adesina, a tenté de convaincre les Etats-Unis de soutenir le Plan de production alimentaire d'urgence de 1,5 milliard de dollars proposé par l'institution. Axé sur la fourniture de semences certifiées de variétés adaptées au climat, ce plan vise à éviter une crise alimentaire imminente en Afrique causée par la guerre de la Russie en Ukraine. Il pourra aider vingt millions d'agriculteurs. Alors que les pays africains se remettent encore des impacts économiques à long terme de la covid-19, ils sont aujourd'hui frappés par de nouveaux stress économiques, à cause de l'invasion russe de l'Ukraine. Les prix des denrées alimentaires et des carburants ont fortement augmenté, exerçant une pression sur les budgets publics et les revenus des ménages. À plus long terme, le ralentissement de la croissance mondiale pourrait réduire les investissements indispensables en Afrique. Le patron de la BAD a fait part de l'insécurité alimentaire mondiale et des impacts persistants de la pandémie de la covid-19 devant la sous-commission des crédits du Sénat américain chargée de l'État, des opérations étrangères et des programmes connexes.

Le sénateur Chris Coons, président de la sous-commission, a indiqué que les États-Unis devaient agir rapidement et fournir un financement suffisant. « Nous devrions être inquiets et même alarmés par la crise de sécurité alimentaire croissante que cette guerre provoque pour des centaines de millions de personnes bien au-delà de l'Europe de l'Est », a-t-il déclaré. Son collègue Lindsey Graham a souligné son soutien à la création d'un fonds mondial pour la sécurité alimentaire. Akinwumi Adesina a déclaré que le Plan de production alimentaire d'urgence pour l'Afrique proposé permettrait de produire rapidement trente-huit millions de tonnes de nourriture à travers l'Afrique au cours des deux prochaines années. « La Banque africaine de développement, avec votre soutien, est prête à relever ce nouveau défi et d'autres encore », a-t-il lancé. Avec la perturbation des approvisionnements alimentaires résultant de la guerre entre la Russie et l'Ukraine, l'Afrique est confrontée à une pénurie d'au moins trente millions de tonnes métriques de denrées alimentaires, en particulier de blé, de maïs et de soja importés de ces deux pays. Pour désamorcer la crise alimentaire qui couve, renforcer la diversification économiques et relancer la reprise économique, il est urgent de mettre en place un plan de production alimentaire.

Un plan africain de production alimentaire d'urgence

La BAD investirait 1,3 milliard de dollars dans la mise en œuvre du plan. Akinwumi Adesina a appelé les États-Unis à combler le déficit de financement. « Avec le soutien des États-Unis pour réduire le déficit de financement de 200 millions de dollars, nous pouvons assurer le succès du Plan africain de production alimentaire d'urgence », a-t-il assuré. Le Plan africain de production alimentaire d'urgence est actuellement soumis à l'approbation du Conseil d'administration de la BAD. La directrice générale de l'organisation non gouvernementale Mercy Corps, Tjada D'Oyen McKenna, a souligné que « toutes les conditions sont réunies pour que s'installe une insécurité alimentaire mondiale accrue, pire, bien pire que les précédentes crises alimentaires de la dernière décennie », citant la pandémie de la covid-19 et le changement climatique comme facteurs aggravants de l'insécurité alimentaire actuelle.

Le plan de production alimentaire de la BAD favoriserait la production d'aliments nutritifs plutôt que de simples calories. « L'une des choses que nous soutiendrons dans le cadre de ce Plan de production alimentaire d'urgence, ce sont les aliments biofortifiés. Le sorgho enrichit en fer. La supplémentation nutritionnelle est importante », a souligné le patron de la BAD, alertant : « Si nous ne résolvons pas le problème des engrais, nous ne pourrons pas résoudre le problème alimentaire ». Le Plan africain de production alimentaire d'urgence aurait un impact à long terme sur la productivité alimentaire du continent. Il permettra de «conduire les changements structurels dans l'agriculture, afin de libérer tout le potentiel de l'Afrique pour qu'elle devienne un grenier pour le monde », a-t-il conclu.

Noël Ndong

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !