Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

MadagascarGastroentérite du nourrisson : la vaccination désormais recommandée

La gazette de la grande île | Madagascar | 19/02/2014 | Lire l'article original

Après des avis négatifs des médecins, la santé publique recommande désormais la vaccination des nourrissons contre la gastroentérite à rotavirus. Ce changement d’avis se base sur des preuves d’efficacité du vaccin mais est conditionné à une réduction du prix des deux vaccins disponibles sur le marché.

En fait, la gastroentérite à rotavirus est une maladie fréquente chez les jeunes enfants et en particulier chez les nourrissons. Des millions d’enfants meurent avant 3 ans surtout dans les pays en voie de développement. En France, elle est responsable de 14 000 hospitalisations par an chez les moins de 3 ans. Cette maladie est aussi contractée à l’hôpital par des nourrissons hospitalisés pour une infection respiratoire.

Le changement d’avis est justifié par les résultats en 2013 d’une étude réévaluant la vaccination contre le rotavirus. Cette étude montrait en effet un impact positif de la vaccination dans les pays industrialisés. En gros, l’administration du vaccin avant l’âge de 6 mois permet de réduire de 80 % le taux d’hospitalisation d’enfants pour cause de diarrhée à rotavirus. De plus, l’administration de ce vaccin dans une population importante de nourrissons confère un effet d’immunité de groupe, c’est-à-dire que même des nourrissons non vaccinés sont protégés mais à condition que la couverture vaccinale dans cette population reste élevée.

R.V.

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !