Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Côte d'IvoireSanté infantile : la prise en charge communautaire préconisée

Fraternité matin | Côte d'Ivoire | 12/03/2014 | Lire l'article original

L’ambassadeur du Canada et le directeur général de la santé ont honoré de leur présence la cérémonie d’ouverture. L’ambassadeur du Canada et le directeur général de la santé ont honoré de leur présence la cérémonie d’ouverture. Le rapport final du projet de traitement communautaire de la pneumonie et autres maladies courantes des enfants initié dans les districts sanitaires de Didiévi et Tiébissou est disponible.

La prise en charge communautaire permet de traiter deux fois plus d’enfants dans la communauté que dans les centres de santé, et ce, y compris lorsque les centres de santé appliquent la gratuité ciblée. Elle demande un suivi très strict et régulier et sa généralisation par le ministère ne pourrait être possible qu’avec un système de supervision claire et maîtrisée, permettant de faire remonter les données et d’assurer la qualité des traitements et des allocations de fonds pour prendre en charge les coûts des agents de santé communautaire (Asc) ».

Telle est, en partie, la conclusion du rapport final du projet pilote de traitement communautaire de la pneumonie et autres maladies courantes des enfants de 0 à 5 ans et perspectives de passage à échelle de l’utilisation de l’amoxicilline par les agents de santé communautaire (Asc) qui s’est déroulé du 20 mars 2009 au 31 décembre 2012, dans les Districts sanitaires de Didiévi et de Tiébissou.

A la présentation du rapport, hier, à l’Aidef, le directeur général de la santé, le professeur Boa Yapo, a indiqué que « le ministère de la Santé et de la Lutte contre le sida attache une importance particulière à la question de survie de la mère et de l’enfant ». Tout en reconnaissant qu’il est difficile d’atteindre tous les enfants de la Côte d’Ivoire, il a insisté sur la nécessité d’intégrer les relais que sont les volontaires et les mères.

Présente à la présentation du rapport, Mme Chantal de Varennes, ambassadeur du Canada en Côte d’Ivoire, a salué les efforts du gouvernement ivoirien à œuvrer pour la protection de la mère et de l’enfant. Le directeur national d’International Rescue Committee (Irc), partenaire financier au projet, M. Louis Falcy, a marqué la volonté de la structure à accompagner la Côte d’Ivoire dans la prise en charge des populations afin de réduire la mortalité néonatale et infanto-juvénile.

Au terme de la présentation du rapport, le directeur-coordonnateur du Programme national de santé infantile et de la survie de l’enfant (Pnsi-Se), Mme Kouakou Virginie, a indiqué que l’implication des relais est importante dans la prise en charge des enfants.

Jules Claver AKA

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !