Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Burkina FasoPour des décisions politiques pertinentes : valorisation des résultats de la recherche en santé

Sidwaya | Burkina Faso | 11/03/2014 | Lire l'article original

L’ouverture du sixième atelier sur le projet : « Supporter l’utilisation des résultats de la recherche dans la prise de décision », en abrégé, projet SURE, a eu lieu le 10 mars 2014, à Ouagadougou et a marqué la fin de ce projet. Les participants ont discuté des résultats engrangés durant sa mise en œuvre dans les pays membres.

Le projet : « Supporter l’utilisation des résultats de la recherche dans la prise de décision », communément appelé projet SURE, a pris fin, par la rencontre de Ouagadougou, tenue le 10 mars 2014. Elle a regroupé les pays membres dudit projet, notamment, le Burkina Faso, le Cameroun, la République centrafricaine, le Congo, le Mozambique, la Zambie, le Kenyan et l’Ouganda. Ce projet, lancé en 2009, à Kampala, en Ouganda, a eu un impact positif dans les pays bénéficiaires. La responsable nationale au Burkina Faso, Mme Salimata Ki/Ouédraogo, a révélé qu’au Burkina Faso, ce projet a éclairé les prises de décision en santé et a permis de réduire le taux de mortalité. Elle a expliqué que des équipes ont été formées dans chaque pays pour aider le gouvernement à prendre les meilleures décisions en matière de santé. Le projet prend fin, dit-elle, mais les équipes qui ont été formées dans les différents pays continueront les activités de renforcement des capacités des acteurs intervenant dans la prise de décision. Elle estime que le bilan est positif, dans l’ensemble.

Valoriser les résultats de la recherche et éclairer les prises de décisions politiques

Selon Mme Salimata Ki/Ouédraogo, le département de la santé a été associé au projet. Elle a précisé que, dès le début, chaque pays a cherché les résultats sur les sites et les a adaptés à son contexte. Partant de là, des propositions d’actions ont été faites aux politiques, qui, après discussion, ont pris les décisions nécessaires. De l’avis du secrétaire général du ministère en charge de la santé, Amédée Prosper Djiguemdé, le présent atelier se tient dans un contexte mondial de valorisation des résultats de la recherche pour éclairer les décisions politiques. « La recherche pour la santé représente, aujourd’hui, l’une des principales voies permettant une amélioration véritable de la santé des population », a-t-il soutenu. Il a, par ailleurs, cité les quatre notes de politiques sanitaires que le Burkina a élaborées ; à savoir, celles portant sur la réduction de la mortalité maternelle, l’amélioration des allocations budgétaires pour la santé, la viabilisation de l’assurance maladie universelle et l’accélération de la réduction du tabagisme.
Il a souligné qu’il reste à mieux capitaliser et orienter les acquis des recherches menées, pour les traduire en actions favorables à l’amélioration de la santé de la population.

Aimée Florentine KABORE

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !