Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :


Affiche prévention Covid-19 Sénégal


Affiche prévention Covid-19 Sénégal


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mars 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Décembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6612 - Décembre 2019 - pages 615-624

Contacter Professeur Blaise Adelin Tchaou Prise en charge des comas non-traumatiques en réanimation à l’Hôpital Universitaire de Parakou au Béninnote

Auteurs : B.A. Tchaou, N.C.F. Tchègnonsi, C.Y.P. Houndjè, F. YEni Npo, M. Chobli - Bénin


Résumé

Objectif : Evaluer la prise en charge des comas non-traumatiques en réanimation.
Patients et méthodes : Etude descriptive et analytique avec recueil prospectif des données menée du 1er mars au 31 juillet 2017 portant sur la prise en charge des patients âgés de plus de 15 ans et admis pour coma non-traumatique.
Résultats : Durant la période d’étude, 65 cas de coma non-traumatique ont été colligés représentant 31,40% des admissions. L’âge moyen était de 40,12 ± 2,13 ans avec de extrêmes de 15 et 80 ans et une prédominance féminine (58,46%) avait été notée. Les travailleurs indépendants étaient majoritaires (76,92%). Le mode d’admission était direct dans 44,62% des cas et aucun patient n’avait bénéficié d’un transport médicalisé. Le coma était d’installation progressive dans 71,43% des cas. Le délai moyen d’admission était de 25h38 min ± 1h30 min. Trente patients (46,15%) avaient un score de Glasgow inférieur à 8. Les groupes étiologiques identifiés étaient : les causes vasculaires (44,62%), les sepsis graves (36,92%) et les comas d’origine métabolique (18,46%). La durée moyenne de séjour était de 5,66 ± 5,49 jours avec des extrêmes de 1 et 28 jours. La mortalité était de 27,69%. Elle est statistiquement associée aux antécédents (p = 0,02), à la profondeur du coma (p = 0,04) et à l’existence d’un déficit moteur (p < 0.0005).
Conclusion : Les comas non-traumatiques sont de reconnaissance facile et constituent une urgence diagnostique et thérapeutique. La recherche étiologique nécessite une démarche diagnostique qui ne se justifie qu’après stabilisation hémodynamique et ventilatoire du patient.

Summary
Management of non-traumatic comas in the intensive care unit of Parakou University Hospital in Benin

Objective: To evaluate the management of non-traumatic comas in the intensive care unit of Parakou University Hospital.
Patients and methods: Descriptive and analytical study with prospective collection of data on the management of patients over 15 years of age and admitted to non-traumatic coma resuscitation and conducted from March 1st to July 31st, 2017.
Results: During the study period, 207 patients were admitted to intensive care, among whom we collected 65 cases of non-traumatic coma accounting for 31.40% of admissions. The mean age of the patients was 40.12 ± 2.13 years with extremes of 15 and 80 years and a female predominance (58.46%). The self-employed were the majority (76.92%). The mode of admission was direct in 44.62% of the cases and no patient had benefited from a medical transport. Coma was progressive in 71.43% of cases. The average admission time was 25h38 min ± 1h30 min. Thirty patients (46.15%) had a Glasgow score of less than 8. The major etiological groups identified were: vascular causes (44.62%), severe sepsis (36.92%) and comas of metabolic origin. (18.46%). The average length of stay in ICU was 5.66 ± 5.49 days with the extremes of 1 and 28 days. We recorded 18 death cases representing an overall mortality of 27.69%. Mortality was statistically associated with antecedents (p = 0.02), Glasgow score (p = 0.04), motor deficit (p < 0.0005).
Conclusion: Non-traumatic comas are easily recognizable and constitute a diagnostic and therapeutic emergency. The search for an etiology requires a rigorous diagnostic procedure that is justified only after haemodynamic and ventilatory stabilization of the patient.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 660 fois, téléchargé 4 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 67ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !