Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO


Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !



Suivez-nous :



Numéros d'urgences

Numéros d'urgences Covid-19 pour chaque pays d'Afrique


Affiche prévention Covid-19 Bénin


Affiche prévention Covid-19 Sénégal


Affiche prévention Covid-19 Sénégal


Messages clés et actions pour la prévention et le contrôle de la COVID-19 dans les écoles

Lire le document (PDF UNICEF)


OMS Afrique - Faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19

Faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19


Tenez-vous au courant des dernières informations sur la flambée de COVID-19, disponibles sur le site Web de l'OMS et auprès des autorités de santé publique nationales et locales.



OMS Afrique - Questions-réponses

Qu'est-ce qu'un coronavirus ?

Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l'homme et chez l'animal. On sait que, chez l'être humain, plusieurs coronavirus peuvent entraîner des infections respiratoires dont les manifestations vont du simple rhume à des maladies plus graves comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Le dernier coronavirus qui a été découvert est responsable de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).


OMS Afrique - Conseils au grand public - En finir avec les idées reçues

Le virus de la COVID-19 peut se transmettre sous les climats chauds et humides

D'après les données dont on dispose jusqu'à présent, le virus de la COVID-19 peut se transmettre dans TOUTES LES RÉGIONS, y compris les zones chaudes et humides. Indépendamment du climat, prenez des mesures de protection si vous vivez ou si vous vous rendez dans une zone où il y a des cas de COVID-19. Le meilleur moyen de se protéger contre l'infection est de se laver souvent les mains. Le lavage des mains élimine les virus qui pourraient s'y trouver et évite qu'on ne soit contaminé en se touchant les yeux, le nez ou la bouche.


OMS Afrique - Conseils au grand public - Quand et comment utiliser un masque ?

  • Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez utiliser un masque que si vous vous occupez d'une personne présumée infectée par le Covid-19 ;
  • Portez un masque si vous toussez ou éternuez ;
  • Le masque n'est efficace que s'il est associé à un lavage des mains fréquent avec une solution hydroalcoolique ou à l'eau et au savon ;
  • Si vous portez un masque, il est important que vous sachiez l'utiliser et l'éliminer correctement.



Dossier : Coronavirus COVID-19


ACTUALITES


Lancement du réseau de laboratoires de séquençage du génome de Covid-19 en Afrique - OMS - Suisse - 10/09/2020

Addis-Abeba/Brazzaville - Alors que plusieurs pays africains développent désormais le test de COVID-19, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC) ont lancé un réseau de laboratoires pour renforcer le séquençage du génome du syndrome respiratoire aigu sévère coronavirus 2 (SARS-CoV-2), le virus qui provoque la COVID-19 en Afrique.

Douze laboratoires de référence spécialisés et régionaux du réseau fourniront des services de séquençage, d'analyse de données et d'autres services de soutien technique aux pays où ils sont établis ainsi qu'aux pays voisins et aux pays de leurs sous-régions.

« Alors que nous continuons à affronter la pandémie de COVID-19 en Afrique, il est essentiel de pouvoir non seulement suivre son évolution, mais aussi d'évaluer la mutation possible du virus pour mettre en place une réponse efficace », a déclaré Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique. « Grâce à ce nouveau réseau de laboratoires dédié au séquençage du génome, nous sommes mieux placés pour mettre au point des vaccins et des traitements adaptés aux populations africaines et, à terme, pour maîtriser la COVID-19. »

Le séquençage en cours fournit déjà des informations cruciales pour déterminer le type de lignée SRAS-CoV-2 qui circule dans certains pays. Il a montré que la plupart des génomes du SRAS-CoV-2 circulant en Afrique sont attribués à la lignée B.1 qui a émergé de l'épidémie en Europe.

En Afrique, dix lignées ont été identifiées et plus de 80 000 séquences ont été produites dans le monde. Le regroupement de virus de différents pays dans une même lignée ou sous-lignée a révélé un lien ou une importation de virus entre les pays. Des pays tels que la République démocratique du Congo (RDC) et l'Afrique du Sud présentent une transmission localisée, tandis qu'en RDC, il y a également importation de cas en provenance du Ghana, du Maroc et du Sénégal.

« En 2019, les CDC Afrique ont lancé l'Institut de génomique des agents pathogènes pour soutenir l'intégration de la génomique et de la bio-informatique des agents pathogènes dans la surveillance de la santé publique, la détection des épidémies et les enquêtes, et pour améliorer le contrôle et la prévention des maladies en Afrique. La mise en place du réseau de séquençage de COVID-19 contribuera à améliorer la surveillance sur le continent et aidera les pays à gérer et à contrôler efficacement la pandémie. Alors que la courbe de la pandémie de COVID-19 s'aplatit en Afrique, nous devons nous préparer à une éventuelle résurgence, comme cela a déjà été observé dans certains pays. Grâce au séquençage génomique, nous pouvons mieux comprendre la pandémie en identifiant plus précisément les groupes de transmission », a déclaré Dr John Nkengasong, directeur du CDC Afrique.

Les CDC Afrique et l'OMS, en collaboration avec d'autres partenaires, fournissent aux États membres du matériel de séquençage, des réactifs et un soutien technique pour accélérer le séquençage du SRAS-CoV-2 en Afrique. Au total, 2016 séquences provenant de 18 pays - l'Algérie, le Bénin, le Cameroun, la RDC, l'Égypte, la Gambie, le Ghana, le Kenya, Madagascar, le Mali, le Maroc, le Nigéria, le Sénégal, la Sierra Léone, l'Afrique du Sud, la Tunisie, l'Ouganda et la Zambie - ont déjà été générées.

Ce partenariat entre l'OMS et les CDC d'Afrique visant à établir un réseau de laboratoires de séquençage de COVID-19 est très important pour déterminer la réponse à une souche donnée de SRAS-CoV-2 et pour aider les pays à gérer la transmission localisée ou importée.

Lire l'article original

Consulter toutes les actualités



Formation - MOOC

MOOC : COVID-19 et soins critiques - Informations et inscriptions

Dans le contexte épidémiologique actuel et l'afflux important de patients présentant une atteinte respiratoire grave liée au SARS-CoV-2 (COVID-19), il est nécessaire de disposer d'outils de formation accélérée à la prise en charge de la défaillance respiratoire chez ces patients afin de rendre opérationnel un maximum de professionnels de santé.
C'est tout l'objet de ce cours qui se présente sous forme d'un « mini MOOC » qui nécessite 2 heures d'investissement au maximum. Plus d'informations



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !