APIDPM Se connecter/S'inscrire Votre panier0

Se connecter/S'inscrire Connexion / Inscription

Consulter les revues

Choisissez votre revue :

Médecine d'Afrique Noire

Médecine d'Afrique Noire N° 6807 - Juillet 2021

Médecine d'Afrique Noire

N° 6807 - Juillet 2021

Editeur : APIDPM Santé tropicale
Langue(s) de publication : Français
Edition papier : ISSN 0465-4668
Edition électronique : ISSN 2490-9971
Retrouvez également nos offres d'abonnements

Il y a actuellement 2150 articles.


Archives (par année de publication)

Sommaire du N° 6807 - Juillet 2021

Docteur Ibrahima Sory Diallo Couverture post-campagne de la supplémentation en vitamine A et déparasitage chez les enfants âgés de 6-59 mois dans un contexte de Covid-19 en Guinée
M. Daffé, S. Diallo, H. Fofana, I.S. Diallo, H. Dia, A. Touré - Guinée - pages 395-403


X

Docteur Ibrahima Sory Diallo Couverture post-campagne de la supplémentation en vitamine A et déparasitage chez les enfants âgés de 6-59 mois dans un contexte de Covid-19 en Guinée Couverture post-campagne de la supplémentation en vitamine A et déparasitage chez les enfants âgés de 6-59 mois dans un contexte de Covid-19 en Guinée est évalué 1 étoiles

Auteurs : M. Daffé, S. Diallo, H. Fofana, I.S. Diallo, H. Dia, A. Touré - Guinée
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6807 - Juillet 2021 - pages 395-403


Résumé

La présente étude avait pour objectif de déterminer le taux de couverture post-supplémentation en vitamine A chez les enfants âgés de 6 à 59 mois après le premier passage de distribution de l’année 2020 dans un contexte de covid-19.
Méthodes : Il s’agissait d’une étude transversale avec sondage en grappe à deux degrés, stratifiée de type OMS (2015) qui s’est déroulée durant la période allant du 26 juillet au 6 août 2020. Ce sont au total 1700 ménages et 2720 enfants de 6-59 mois qui ont été enquêtés. Les données ont été traitées et analysé à l’aide du logiciel EPI info Version 6.
Résultats : Au cours de cette étude, nous avons enregistré, un taux de couverture en A de 72,32%. Le domicile familial était le lieu de distribution le plus représenté (91,51%). Le taux de vermifugation était de 69% chez les enfants âgés de 12 à 59 mois.
Conclusion : Les résultats de cette évaluation ont donné une couverture de 72,32%, ce qui est largement inférieure au taux de 95% recommandé par l’OMS. La principale raison de cette faible couverture évoquée par les personnes en charge des enfants est que les agents ne sont pas passés dans leurs ménages conformément à la stratégie de porte à porte utilisée au cours de cette campagne de supplémentation en vitamine A. Dans un contexte de COVID-19, il faut noter que les mesures de restriction à la mobilité humaine impactent fortement l’accès des ménages aux services sociaux essentiels.


Summary
Post-campaign coverage of vitamin a supplementation and parasite control among children aged 6-59 months in a covid-19 setting in Guinea

The objective of this study was to determine the rate of post-supplementation vitamin A coverage among children aged 6-59 months after the first round of distribution in the year 2020 in a covid-19 setting.
Methods: The study was a WHO (2015) stratified, two-stage cluster survey cross-sectional study that took place during the period from 26 July to 6 August 2020. A total of 1700 households and 2720 children aged 6-59 months were surveyed. The data were processed and analyzed using EPI info software. Version 6.
Results: During the course of this study, we recorded a coverage rate in A of 72.32%. The family home was the most represented place of distribution (91.51%). The deworming rate was 69% for children aged 12 to 59 months.
Conclusion: The results of this evaluation gave a coverage of 72.32%, which is well below the 95% rate recommended by the WHO. The main reason for the low coverage reported by caregivers is that the workers did not visit their households in accordance with the door-to-door strategy used during this vitamin A supplementation campaign. In the context of COVID-19, it should be noted that measures restricting human mobility have a strong impact on household access to essential social services.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Jacques Kitenge Ngoy Tuberculose génitale avec manifestation prédominante au niveau du col utérin simulant un cancer du col
J. Kitenge Ngoy, C. Kayeme, C. Kyab2, E. Kassamba, P. Kakudji Luhete, A. Mwembo Tambwe-A- Nkoy - Congo-Kinshasa - pages 404-410


X

Docteur Jacques Kitenge Ngoy Tuberculose génitale avec manifestation prédominante au niveau du col utérin simulant un cancer du col Tuberculose génitale avec manifestation prédominante au niveau du col utérin simulant un cancer du col  est évalué 1 étoiles

Auteurs : J. Kitenge Ngoy, C. Kayeme, C. Kyab2, E. Kassamba, P. Kakudji Luhete, A. Mwembo Tambwe-A- Nkoy - Congo-Kinshasa
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6807 - Juillet 2021 - pages 404-410


Résumé

Il s’agit d’une patiente nullipare âgée de 33 ans reçue aux cliniques universitaires de Lubumbashi referee d’un centre médical pour sa prise en charge et qui se plaignait d’une hémorragie génitale de contact, d’une décharge vaginale abondante faite de secrétions blanchâtres épaisse depuis près de 5 ans et d’une aménorrhée secondaire depuis 5 ans et demi environ avec des lésions cervicales ressemblant à un cancer du col dont l’analyse histologique a révélé une tuberculose. On a en plus mis en exergue une masse ovarienne anéchogène à l’échographie, des lésions tubaires et endométriales à l’hystérosalpingographie ce qui a conduit au diagnostic de tuberculose génitale et la patiente a été mise sous traitement antituberculeux avec rémission totale au niveau du col et retour des menstruations.


Summary
Genital tuberculosis with predominantly cervical manifestation simulating cervical cancer

This is a 33-year-old nulliparous patient received at the University clinics of Lubumbashi referred from a medical center for her treatment and who complained of a genital contact hemorrhage, an abundant whitish thick vaginal discharge for almost 5 years and secondary amenorrhea for about 5½ years with cervical lesions simulating cancer of the cervix whose histological analysis revealed tuberculosis. We also highlighted an anechoic ovarian mass on ultrasound, tubal and endometrial lesions on hystero-salpingography which led to the diagnosis of genital tuberculosis and the patient was put on antituberculosis treatment with total remission at the cervix. and return of menstruation.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Moustapha Ndiaye Traumatismes laryngés externes : notre expérience sur 10 ans à Dakar (Sénégal)
M. Ndiaye, H. Ahmed, TKJ Ndadi, B. Loum, MS Diouf, C. Ndiaye, A. Sy, ES Diom, M. Ndiaye, BK Diallo, A. Tall, IC Ndiaye, R. Diouf - Sénégal - pages 411-419


X

Docteur Moustapha Ndiaye Traumatismes laryngés externes : notre expérience sur 10 ans à Dakar (Sénégal) Traumatismes laryngés externes : notre expérience sur 10 ans à Dakar (Sénégal) est évalué 1 étoiles

Auteurs : M. Ndiaye, H. Ahmed, TKJ Ndadi, B. Loum, MS Diouf, C. Ndiaye, A. Sy, ES Diom, M. Ndiaye, BK Diallo, A. Tall, IC Ndiaye, R. Diouf - Sénégal
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6807 - Juillet 2021 - pages 411-419


Résumé

Introduction : Les traumatismes laryngés externes représentent une urgence médico-chirurgicale rare. L’examen de l’endolarynx ainsi que la TDM sont d’un intérêt capital quant à l’évaluation du bilan lésionnel. Le traitement chirurgical vise à rétablir la perméabilité de la filière laryngée ainsi qu’à éviter les complications. Les objectifs de notre étude étaient de rapporter les aspects épidémiologiques, cliniques, paracliniques et thérapeutiques des traumatismes laryngés externes dans notre contexte de pays en développement.
Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective sur 34 cas de patients ayant présentés un traumatisme laryngé externe. La période de l’étude va de 2009 à 2018.
Résultats : L’âge moyen était de 36,05 ans (extrêmes : 6-60 ans). Le sex-ratio (H/F) était de 10,33. Le traumatisme était de type ouvert dans 64,7% et fermé dans 35,3%. Les tentatives d’autolyse représentaient 50% des cas et on notait 55,88% de traumatisme par arme blanche. Le délai moyen de consultation était de 43 heures (1 jour et 19 heures). Sur le plan clinique, la douleur cervicale était retrouvée dans 70,58%, la dysphonie (47,05%), la dyspnée laryngée (47,05%). La nasofibroscopie réalisée pour 11 patients avait retrouvé un œdème laryngé dans 45,45% des cas ainsi que 18,18% de cas d’hématome endolaryngé. Le larynx a conservé une bonne mobilité dans 45,45% des cas. La moitié des patients était classée stade 1 selon la classification de Schaeffer modifiée par Fuhrman. Le traitement chirurgical a concerné 23 patients (67,64%). Le délai moyen de prise en charge était de 13 jours. Parmi les patients trachéotomisés, on notait 3 cas d’échec de décanulation en rapport avec une sténose laryngée.
Conclusion : Les traumatismes laryngés externes surviennent le plus souvent chez le sujet jeune de sexe masculin. Le bilan lésionnel fait appel à la nasofibroscopie, à l’endoscopie ainsi qu’à la TDM. Le traitement chirurgical, lorsqu’il est indiqué, doit se faire dans les plus brefs délais afin de pouvoir préserver le rôle fonctionnel du larynx.


Summary
External laryngeal trauma: our experience over 10 years in Dakar (Senegal)

Introduction: External laryngeal trauma represents a rare medical and surgical emergency. Examination of the endolarynx as well as CT are very important for the assessment of the lesions. The surgical treatment aims to restore the permeability of the laryngeal pathway and to avoid complications. The objective of the study is to share our experience on the epidemiological, clinical, diagnostic and therapeutic aspects of these external laryngeal traumas.
Materials and methods: This is a retrospective study of 34 cases of patients with external laryngeal trauma. The study period runs from September 2009 to November 2018 (10 years).
Results: The average age was 36.05 years with extremes ranging from 6 to 60 years old. The sex-ratio (H/F) was 10.33. The trauma was open-type in 64.7% of cases and closed in 35.3% of cases.
Attempts to autolysis accounted for 50% of the cases. There was 55.88% stab injury, 23.52% direct shock and 23.52% strangulation trauma. The average consultation time was 44.68 hours (1 day and 19 hours). Clinically, cervical pain was found in 70.58%, dysphonia (47.05%), laryngeal dyspnea (47.05%). Nasofibroscopy performed for 11 patients had found laryngeal edema in 45.45% of cases and 18.18% of cases of endolaryngeal hematoma. The larynx maintained good mobility in 45.45% of cases. The paraclinical assessment used endoscopy in 41.17% and on CT in 23.52%. Half of the patients were classified as stage 1 according to Fuhrman's modified Schaeffer classification. Surgical treatment involved 23 patients (67.64%). The average waiting time for chirurgical care was 13 days. Among the tracheotomized patients, there were 3 cases of decannulation failure related to laryngeal stenosis.
Conclusion: External laryngeal trauma occurs most often in young male subjects. The lesion report uses nasofibroscopy, endoscopy and CT. Surgical treatment, when indicated, should be done as soon as possible in order to preserve the functional role of the larynx.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Monsieur Sèdjro Raoul Atade Fréquence et facteurs associés à la césarienne d’urgence à l’hôpital de zone Ordre de Malte de Djougou en 2020
S.R. Atade, R. Sidi, M.V. Vodouhe, A. Kochegbe, A.A.A. Obossou, F. Hounkponou, K. Salifou - Bénin - pages 420-426


X

Monsieur Sèdjro Raoul Atade Fréquence et facteurs associés à la césarienne d’urgence à l’hôpital de zone Ordre de Malte de Djougou en 2020 Fréquence et facteurs associés à la césarienne d’urgence à l’hôpital de zone Ordre de Malte de Djougou en 2020 est évalué 1 étoiles

Auteurs : S.R. Atade, R. Sidi, M.V. Vodouhe, A. Kochegbe, A.A.A. Obossou, F. Hounkponou, K. Salifou - Bénin
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6807 - Juillet 2021 - pages 420-426


Résumé

Introduction : La césarienne est l’accouchement artificiel après ouverture chirurgicale de l’utérus. Lorsqu’elle est réalisée dans un contexte d’urgence, on parle de césarienne d’urgence.
Objectifs : Etudier la fréquence et les facteurs associés à la césarienne d’urgence à l’hôpital de zone ordre de malte de Djougou en 2020.
Patientes et méthode : Il s’est agi d’une étude transversale à visée descriptive et analytique avec collecte prospective des données. Elle a porté sur une série de 348 cas.
Résultats : La fréquence de la césarienne d’urgence était de 21,13%. L’âge moyen des femmes césarisées en urgence était de 25,02 ans plus ou moins 6,22 ans avec des extrêmes de 15 ans et 40 ans. La tranche d’âge de 20-24 ans était la plus représentée dans 27,59%. Elles étaient pour la plupart des ménagères dans 63,21% et 57,47% d’entre elles étaient non instruites. Concernant la situation matrimoniale, 93,97% des cas étaient mariées. Le revenu mensuel était compris entre 30.000 F et 40.000F chez 68,39% des cas. Les indications de la césarienne d’urgence étaient représentées par la souffrance fœtale aiguë dans 23% et les pathologies hypertensives dans 20,68%. Après analyse multivariée, les facteurs associés à la césarienne d’urgence étaient : le revenu mensuel variant 30.000 et 40.000 Fcfa (p = 0,0040), la paucigestité (p = 0,0042), les patientes référées (p = 0,0342), les grossesses non-suivies (p = 0,0080), l’éclampsie ante-partum (p = 0,0395), le déclenchement du travail d’accouchement (p = 0,0287)
Conclusion : La césarienne d’urgence est fréquemment pratiquée à l’Ordre de Malte de Djougou. La consultation prénatale, le suivi de la grossesse, l’éclampsie et le mode d’admission constituent les facteurs associés à la césarienne d’urgence.


Summary
Frequency and factors associated with emergency caesarean section at the Order of Malta hospital in Djougou in 2020

Introduction: Cesarean section is artificial childbirth after surgical opening of the uterus. When performed in an emergency context, it is called an emergency caesarean.
Objectives: The aim of this work is to study the frequency and factors associated with emergency caesarean section at the Order of Malta zone Hospital in Djougou in 2020.
Patients and method: This is a cross-sectional study with a descriptive and analytical purpose with prospective collection covering a series of 348 cases,
Results: The frequency of emergency cesarean section was 21.13%. The mean age of women with emergency cesarean was 25.02 years plus or minus 6.22 years with extremes of 15 years and 40 years. The 20-24 age group was the most represented (27.59%). They were mostly housewives (63.21%) and 57.47% of them were uneducated. Regarding marital status, 93.97% of cases were married. The monthly income was between 30,000 F and 40,000 F in 68.39% of cases. The indications for emergency cesarean section were represented by acute fetal distress (23%) and hypertensive pathologies (20.68%). After multivariate analysis, the factors associated with emergency cesarean section were: monthly income varying between 30,000 and 40,000 CFA francs (p = 0.0040), paucigestity (p = 0.0042), referred patients (p = 0.0342), unsuccessful pregnancies (p = 0.0080), antepartum eclampsia (p = 0.0395), induction of labor (p = 0.0287)
Conclusion: Emergency cesarean section is frequently performed at the Order of Malta of Djougou. Prenatal consultation, pregnancy monitoring, eclampsia and mode of admission are factors associated with emergency cesarean section.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Madame Chiatse Ellalie Koman Stades de découverte du glaucome primitif à angle ouvert. A propos de 130 sujets au CHU de Cocody à Abidjan, Côte d’Ivoire
C.E. Koman, M. Soumahoro, A.N.S Kra, R.P. Agbohoun, A.A. Kouakou, A.W.B. Batcham, K.J. Kouadio, F.X. Kouassi - Côte d'Ivoire - pages 427-434


X

Madame Chiatse Ellalie Koman Stades de découverte du glaucome primitif à angle ouvert. A propos de 130 sujets au CHU de Cocody à Abidjan, Côte d’Ivoire Stades de découverte du glaucome primitif à angle ouvert. A propos de 130 sujets au CHU de Cocody à Abidjan, Côte d’Ivoire est évalué 1 étoiles

Auteurs : C.E. Koman, M. Soumahoro, A.N.S Kra, R.P. Agbohoun, A.A. Kouakou, A.W.B. Batcham, K.J. Kouadio, F.X. Kouassi - Côte d'Ivoire
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6807 - Juillet 2021 - pages 427-434


Résumé

But : Déterminer les stades de découverte du Glaucome Primitif à Angle Ouvert (GPAO) afin de contribuer à une amélioration de sa prise en charge au service d’ophtalmologie du CHU de Cocody.
Matériel et méthodes : Nous avons réalisé dans le service d’Ophtalmologie du CHU de Cocody une étude transversale sur 6 mois. Elle a porté sur 130 patients glaucomateux nouvellement dépistés.
Résultats : Les patients avaient moins de 40 ans dans 43,08% des cas avec une moyenne d’âge de 45,88 ans ± 7,15 et des extrêmes de 15 et 83 ans. Le genre féminin était prédominant (52,31%) avec un sex-ratio de 0,9. L’hypertension artérielle a été trouvée dans 20% des cas et le glaucome familial dans 13,85% des cas. L’acuité visuelle était normale aux deux yeux dans 64,62 % des cas. La pression intraoculaire était supérieure à 21 mmhg dans 20% des yeux à droite et 18,46% des yeux à gauche. Le cup/disc moyen était de 0,623 ± 0.18. Les lésions étaient débutantes ou modérées (78,46%), avancées (7,69%) et terminales (13,85%).
Conclusion : L’évolution des connaissances en matière de GPAO a permis une amélioration du stade de diagnostic de la maladie dans notre contexte. Les diagnostics étaient le plus souvent faits à des stades débutants ou modérés.


Summary
Stages of discovery of primitive open angle glaucoma in about 130 subjects at Cocody University Teaching Hospital in Abidjan, Ivory Coast

Purpose: To determine the stages of discovery of Primitive Open Angle Glaucoma (POAG) to contribute to an improvement in its management in the ophthalmology department of the Cocody university Hospital.
Material and methods: We carried out a 6-months cross-sectional study in the ophthalmology department of Cocody University Hospital. It involved 130 newly diagnosed glaucomatous patients.
Results: the patients were under 40 years old in 43.08% of cases with an average age of 45.88 ± 7.15 and extremes of 15 and 83 years. The female gender was predominant (52.31%) with a sex-ratio of 0.9. High blood pressure was found in 20% of cases. Visual acuity was good in both eyes in 64.62 of cases. Intraocular pressure was greater than 21 mmhg in 20% of the eyes on the right and 18.46% of the eyes on the left. The average cup/disc was 0.623 ± 0.18. lesions were early or moderate (78.46%), advanced (7.69%) and terminal (13.85%).
Conclusion: Evolution of knowledge in POAG has allowed an improvement in the stage of diagnosis of the disease in our context. Diagnoses were most often made at early or moderate stages.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Lamine Thiam Stratégie de prévention de la transmission mère-enfant du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) : évaluation de cinq années d’activités dans la commune de Ziguinchor
L. Thiam, M.S.T.S. Houngbadji, I.J. Coly, F.N. Diouf, P. Faye, J.H. Diouf, N.R Diagne/Gueye, N.M. Manga, A.L. Fall, O. Ndiaye - Sénégal - pages 435-442


X

Docteur Lamine Thiam Stratégie de prévention de la transmission mère-enfant du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) : évaluation de cinq années d’activités dans la commune de Ziguinchor Stratégie de prévention de la transmission mère-enfant du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) : évaluation de cinq années d’activités dans la commune de Ziguinchor est évalué 1 étoiles

Auteurs : L. Thiam, M.S.T.S. Houngbadji, I.J. Coly, F.N. Diouf, P. Faye, J.H. Diouf, N.R Diagne/Gueye, N.M. Manga, A.L. Fall, O. Ndiaye - Sénégal
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6807 - Juillet 2021 - pages 435-442


Résumé

Introduction : Le Sénégal s’est officiellement lancé dans un plan d’élimination de la Transmission Mère-Enfant (éTME) du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) depuis 2012. Le but de notre travail était de faire le bilan de la stratégie d’éTME à Ziguinchor, une des régions du pays concentrant les taux les plus élevés de l’infection à VIH.
Matériel et méthodes : Il s’agissait d’une étude rétrospective, du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2017, menée dans 3 hôpitaux de Ziguinchor. La population d’étude était constituée par les couples mère-enfants suivies dans le cadre du programme d’éTME.
Résultats : Nous avons colligés 138 couples mères enfants, et parmi lesquels 5 nourrissons étaient infectés, soit une prévalence de la transmission mère enfant du VIH de 3,6%. L’âge moyen des femmes était de 30,9 ans [extrêmes : 18-47]. Le VIH 1 a été retrouvé chez 125 femmes (90,6%) ; le VIH 2 chez 13 femmes (9,4%). Le diagnostic de l’infection à VIH était fait chez 50 femmes (36,2%) avant la grossesse et chez 88 femmes (63,8%) durant la grossesse et/ou le travail. Douze (8,7%) femmes avaient eu un dosage de la charge virale au cours de leur grossesse. Le sex-ratio des nouveau-nés était de 1,3 et 16 nouveau-nés étaient prématurés. La prophylaxie antirétrovirale était faite par une monothérapie dans 55,8% des cas. La Polymérase Chain Réaction était positive à 0,7% à 6 semaines et la sérologie rétrovirale était positive à 3,6% à 18 mois.
Conclusion : La transmission mère enfant du VIH est de 3,6% dans le district sanitaire de Ziguinchor. Elle est associée à un diagnostic tardif de l’infection, durant la grossesse et une rupture prématurée des membranes.


Summary
Strategy for the prevention of mother-to-child transmission of the human immunodeficiency virus (HIV): evaluation of five years of activities in the municipality of Ziguinchor

Introduction: Senegal has officially embarked on a plan to eliminate mother-to-child transmission of the human immunodeficiency virus (HIV) since 2012. The aim of our work was to take stock of the elimination strategy for mother-to-child transmission of HIV in Ziguinchor, one of the regions of the country with the highest rates of HIV infection.
Material and methods: This was a retrospective study, from January 1st, 2013 to December 31st, 2017, carried out in 3 hospitals in Ziguinchor. The study population consisted of mother-child pairs followed as part of the program to eliminate mother-to-child transmission of HIV.
Results: We collected 138 mother-child couples, among which 5 infants were infected, ie a prevalence of mother-to-child transmission of HIV of 3,6%. The average age of the women was 30,9 years with extremes ranging from 18 to 47 years. HIV 1 was found in 125 women (90,6%); HIV 2 in 13 women (9,4%). The diagnosis of HIV infection was made in 50 women (36,2%) before pregnancy and in 88 women (63,8%) during pregnancy and/or labor. Twelve (08,7%) women had had a viral load test during their pregnancy. The sex-ratio of newborns was 1.3 and 16 newborns were premature. Anti-retroviral prophylaxis was given by monotherapy in 55,8% of cases. The Polymerase Chain Reaction was 0,7% positive at 6 weeks and retroviral serology was 3,6% positive at 18 months.
Conclusion: Mother-to-child transmission of HIV is 3.6% in the health district of Ziguinchor. It is associated with late diagnosis of infection, during pregnancy and premature rupture of membranes.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Thierno Mamadou Cherif Diallo Violences à l’encontre du personnel hospitalier de l’hôpital National de Donka (Guinée)
T.M.C. Diallo, Y. Diallo, H. Fofana, S. Diallo, I.S. Diallo, M. Sylla, M. Soumah, M. Daffé, L. Cissé - Guinée - pages 443-450


X

Docteur Thierno Mamadou Cherif Diallo Violences à l’encontre du personnel hospitalier de l’hôpital National de Donka (Guinée) Violences à l’encontre du personnel hospitalier de l’hôpital National de Donka (Guinée) est évalué 1 étoiles

Auteurs : T.M.C. Diallo, Y. Diallo, H. Fofana, S. Diallo, I.S. Diallo, M. Sylla, M. Soumah, M. Daffé, L. Cissé - Guinée
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6807 - Juillet 2021 - pages 443-450


Résumé

Contexte : Le milieu de soins, comme tout autre secteur professionnel en contact avec le public, semble particulièrement concerné par la violence, quelle que soit la forme de l’agression.
Objectifs : L’objectif de cette étude était de mesurer la prévalence des violences physiques et non physiques, d’identifier les principales caractéristiques sociodémographiques de la victime et d’évaluer la typologie des auteurs.
Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective de type descriptif qui s’est déroulée du 1er juin au 30 août 2020 à l’hôpital national de Donka. Au total 371 agents hospitaliers avaient été recensés, mais seuls 304 agents ayant été victimes de violence dans les 12 derniers mois précédent l’enquête ont été inclus dans cette étude. Les données ont été saisie à l’aide du logiciel Epi info version 6.
Résultats : Durant la période d’étude, nous avons recensé 81,94% cas de violence soit 304/371. L’âge moyen des victimes était de 38,30 ± 8,43 ans. La proportion des violences ayant donné lieu à une plainte était de 0,66%. La majorité des violences ont eu lieu entre 8-16h59’ (57,24%). Les hommes étaient plus concernés (60,53%) par la violence que les femmes avec un sex-ratio de 1,53. Les services des urgences étaient les plus affectés (28,28%). Parmi les auteurs de violence, les malades (34,54%) et les accompagnants (34,54%) se partagent la majorité, suivis des collègues de services (2,96 %).
Conclusion : Il ressort de cette étude que le phénomène de violence envers les professionnels de santé représente un réel problème de santé publique. Quoi qu’il en soit, ces actes de violence sont loin d’être anodins car, avec les insultes et les menaces répétitives parfois quotidiennes peuvent user physiquement et psychiquement les personnels qui en sont victimes.


Summary
Violence against hospital staff national of Donka (Guinea)

Context: The health care sector, like any other professional sector in contact with the public, seems to be particularly affected by violence, whatever the form of the aggression.
Objectives: The aim of this study was to measure the prevalence of physical and non-physical violence, to identify the main socio-demographic characteristics of the victim and to evaluate the typology of the perpetrators.
Patients and methods: It is a prospective survey of descriptive type that took place during the period from June 1st to August 30th, 2020 at the National Hospital of Donka. A total of 371 hospital workers were counted, but only 304 workers who had been victims of violence in the 12 months preceding the survey were included in this study. Data were entered using Epi info version 6.
Results: During the study period, 81.94% (304/371) cases of violence were recorded. The average age of the victims was 38.30 ± 8.43 years. The proportion of violence that gave rise to a complaint was 0.66%. The majority of violence took place between 8-16h59' (57.24%). Men were more concerned (60.53%) by the violence than women with a sex ratio of 1.53. Emergency services were the most affected (28.28%). Among the perpetrators of violence, the sick (34.54%) and accompanying persons (34.54%) were in the majority, followed by service colleagues (2.96%).
Conclusion: This study shows that the phenomenon of violence towards health professionals represents a real public health problem. In any case, these acts of violence are far from being harmless because, along with insults and repetitive threats, sometimes on a daily basis, can wear down the staff who are victims physically and psychologically.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Moustapha Faye Connaissances et attitudes pratiques des étudiants dans le dépistage de la maladie rénale chronique
M. Faye, N. Keita, B. Ba, S. Diagne, A. Dieng, M. Aw Ba, K. Fal1, M. Mbengue, M. Ndongo, A. Sy, B. Ndiaye, A.B. Fall, M. Faye, A. Tall Lemrabott, S.M. Seck, E.F. Ka - Sénégal - pages 451-458


X

Docteur Moustapha Faye Connaissances et attitudes pratiques des étudiants dans le dépistage de la maladie rénale chronique Connaissances et attitudes pratiques des étudiants dans le dépistage de la maladie rénale chronique est évalué 1 étoiles

Auteurs : M. Faye, N. Keita, B. Ba, S. Diagne, A. Dieng, M. Aw Ba, K. Fal1, M. Mbengue, M. Ndongo, A. Sy, B. Ndiaye, A.B. Fall, M. Faye, A. Tall Lemrabott, S.M. Seck, E.F. Ka - Sénégal
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6807 - Juillet 2021 - pages 451-458


Résumé

Introduction et objectifs : Les Médecins Généralistes (MG) doivent être en première ligne dans le dépistage et la prise en charge des patients ayant une Maladie Rénale Chronique (MRC) et les outils informatiques pourraient faciliter les enquêtes de connaissances et attitudes pratiques. L’objectif principal de ce travail était d’explorer les connaissances et attitudes pratiques ainsi que les difficultés des étudiants en fin de cycle d’étude médicale et les MG dans le dépistage de la MRC. Les objectifs secondaires étaient (i) de faire des propositions concrètes, en fonction des résultats pour induire un changement de comportements dans le dépistage de la MRC, (ii) d’évaluation l’utilisation du sondage en ligne et des réseaux sociaux dans l’évaluation des connaissances médicales chez les étudiants.
Matériels et méthodes : Un questionnaire préétabli par Google forms avait été envoyé à travers les réseaux sociaux dans les groupes de promotion sortante de médecine de l’UCAD.
Résultats : Soixante-neuf répondants (27,13 ± 1,7 ans, 60,9% d’hommes) avaient été retenus pour l’analyse. Ils étaient en année de thèse dans 58%, en 7ème année de médecine dans 30,4%, des médecins généralistes dans 5,8%. Seuls 7,2% des répondants connaissaient la prévalence de la MRC au Sénégal. Parmi les principales causes de la MRC, le diabète et l’HTA avaient été cités ensemble par 52,5% d’entre eux. Nous avons retrouvé que seuls 5,8% des répondants connaissaient les outils nécessaires pour un dépistage de la MRC. Vingt et un virgule sept pour cent (21,7%) des répondants seulement avaient eu une formation sur la MRC.
Conclusion : Il nous parait important de renforcer précocement les connaissances et les pratiques des étudiants et les MG par la promotion de la formation médicale continue sur la MRC et l’évaluation des pratiques professionnelles.


Summary
Students' knowledge and practical attitudes towards screening for chronic kidney disease

Introduction and objectives: General Practitioners (GPs) should be at the forefront of screening and management of patients with Chronic Kidney Disease (CKD) and computer-based tools could facilitate surveys of practical knowledge and attitudes. The main objective of this study was to explore the knowledge and practical attitudes and difficulties of postgraduate students and GPs in screening for CKD. The secondary objectives were (i) to make concrete proposals, based on the results, to induce behavioural change in CKD screening, (ii) to evaluate the use of the online survey and social networks in assessing medical knowledge among students.
Materials and methods: A questionnaire prepared by Google forms was sent through social networks to groups of graduating medical students at CADU.
Results: Sixty-nine respondents (27.13 ± 1.7 years, 60.9% male) were selected for analysis. Fifty-eight percent were in their thesis year, 30.4% were in their 7th year of medicine, and 5.8% were general practitioners. Only 7.2% of respondents knew the prevalence of CKD in Senegal. Among the main causes of CKD, diabetes and hypertension were cited together by 52.5% of them. We found that only 5.8% of respondents knew the tools needed for CKD screening. Only 21.7% of respondents had received training on CKD.
Conclusion: It seems important to us to strengthen the knowledge and practices of students and GPs at an early stage by promoting continuing medical education on CKD and the evaluation of professional practices.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Monsieur Christian Maucler Pamatika Infections uro-génitales à Chlamydia : à propos de quatre années d’étude au Laboratoire National de Biologie Clinique et de Santé Publique de Bangui
C.M. Pamatika, C.D. Mossoro-Kpindé, M. Mbeko-Simaleko, A. Balekouzou - Centrafrique - pages 459-466


X

Monsieur Christian Maucler Pamatika Infections uro-génitales à Chlamydia : à propos de quatre années d’étude au Laboratoire National de Biologie Clinique et de Santé Publique de Bangui Infections uro-génitales à Chlamydia : à propos de quatre années d’étude au Laboratoire National de Biologie Clinique et de Santé Publique de Bangui est évalué 1 étoiles

Auteurs : C.M. Pamatika, C.D. Mossoro-Kpindé, M. Mbeko-Simaleko, A. Balekouzou - Centrafrique
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6807 - Juillet 2021 - pages 459-466


Résumé

Objectif : Déterminer la séroprévalence des chlamydioses à Bangui.
Matériels et méthode : Cette étude rétrospective a été réalisée au Service d’Immuno-sérologie du Laboratoire National de Biologie Clinique et de Santé Publique de Bangui. La période d’étude était de quatre ans (2016 à 2018). L’échantillon de l’étude était constitué de patients à qui une sérologie chlamydiae a été demandée. Le diagnostic de chlamydia à partir d’un prélèvement sanguin ou endocervical par écouvillonnage a été réalisé par immunofluorescence directe à la recherche d’anticorps monoclonaux. Les données recueillies étaient saisies sur Excel 2007 puis importées vers Epi-Info 7 pour l’analyse.
Résultats : Nous avons analysé les données de 5091 patients âgés de 4 à 78 ans (âge moyen = 31 ± 8 ans). Le sexe féminin (n = 5042 ; soit 99,04%) était prédominant. La sérologie chlamydiae était positive pour 767 patients de l’étude. La prévalence des chlamydioses était de 17,08% en 2015, de 5,14% en 2016, de 27,38% en 2017 et de 13,94% en 2018. Cette prévalence varie significativement selon l’année (p < 5%). La prévalence moyenne était de 15,88%. Les femmes en âge de procréer (15 à 44 ans) représentaient 93,48% des cas (717/767) avec une prévalence de 15,42%. Aucun mineur n’a été touché (4 à 14 ans). L’âge n’était pas associé à la maladie (p > 5%).
Conclusion : Les chlamydioses représentent un problème de santé publique à Bangui. Les personnes sexuellement actives du plus jeune âge et les femmes en âge de procréer étaient les plus touchées. Chez les femmes en âge de procréer l’infection à Chlamydia représente 15,42% des causes d'infertilité féminine.


Summary
Uro-genital infections to Chlamydia: about four years of study at the National Laboratory of Clinical Biology and Public Health in Bangui

Objective: To determine the seroprevalence of chlamydia in Bangui.
Materials and methods: This retrospective study was carried out in the Immuno-serology Department of the National Laboratory of Clinical Biology and Public Health in Bangui. The study period was four years (2016 to 2018). The study sample consisted of patients who were asked for chlamydia serology. The diagnosis of chlamydia from a blood or endocervical swab was made by direct immunofluorescence in search of monoclonal antibodies. The collected data was entered on Excel 2007 and then imported to Epi-Info 7 for analysis.
Results: We analyzed data from 5091 patients aged 4 to 78 years (average age = 31 &plus 8 years). Female (n = 5042; 99.04%) was predominant. Chlamydia serology was positive for 767 patients in the study. The prevalence of chlamydia was 17.08% in 2015, 5.14% in 2016, 27.38% in 2017 and 13.94% in 2018. This prevalence varies significantly by year (p < 5%). The average prevalence was 15.88%. Women of childbearing age (15-44 years) accounted for 93.48% of cases (717/767) with a prevalence of 15.42%. No minors were affected (4 to 14 years old). Age was not associated with the disease (p > 5%).
Conclusion: Chlamydia is a public health problem in Bangui. Sexually active people of the earliest age and women of childbearing age were the most affected. Among women of childbearing age Chlamydia infection accounts for 15.42% of the causes of female infertility.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.




Acheter le N° 6807 - Juillet 2021

Version papier uniquement

1. Choisissez votre zone de livraison

2. Votre statut

2. Votre offre


Les numéros de


Article ajouté au panier avec succès





Accès direct aux sites APIDPM :

Revue, rubriques de formation continue,
Annonces de congrès, actualités...

Médecine d'Afrique noire électronique
Médecine du Maghreb électronique
Odonto-Stomatologie électronique
Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments

PACKS JETONS

Découvrez nos offres Packs jetons - Plus d'infos

ABONNEMENTS

Découvrez notre offre d'abonnement à nos revues - Plus d'infos

CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous

APIDPM Santé Tropicale

Qui sommes-nous ?

Conditions générales



APIDPM est éditeur de sites médicaux :


Médecine d'Afrique noire électronique Médecine du Maghreb électronique Odonto-Stomatologie électronique Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments