APIDPM Se connecter/S'inscrire Votre panier0

Se connecter/S'inscrire Connexion / Inscription

Consulter les revues

Choisissez votre revue :

Médecine d'Afrique Noire

Médecine d'Afrique Noire N° 6707 - Juillet 2020

Médecine d'Afrique Noire

N° 6707 - Juillet 2020

Editeur : APIDPM Santé tropicale
Langue(s) de publication : Français
Edition papier : ISSN 0465-4668
Edition électronique : ISSN 2490-9971
Retrouvez également nos offres d'abonnements

Il y a actuellement 2060 articles.


Archives (par année de publication)

Sommaire du N° 6707 - Juillet 2020

Docteur Maxime Dantouma Sovogui Limbo-conjonctivite endémique des tropiques : aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques à Conakry
M.D. Sovogui, P.L. Lama, N.A. Ouendeno, O.R. Diallo - Guinée - pages 381-386


X

Docteur Maxime Dantouma Sovogui Limbo-conjonctivite endémique des tropiques : aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques à Conakry Limbo-conjonctivite endémique des tropiques : aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques à Conakry est évalué 1 étoiles

Auteurs : M.D. Sovogui, P.L. Lama, N.A. Ouendeno, O.R. Diallo - Guinée
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6707 - Juillet 2020 - pages 381-386


Résumé

Contexte : La Limbo-Conjonctivite Endémique des Tropiques (LCET) est une kérato-conjonctivite chronique, d’étiologie allergique relativement fréquente dans nos milieux. Le but de cette étude était de déterminer les caractéristiques épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques de la LCET.
Patients et méthodes : Une étude transversale descriptive prospective a été réalisée au Centre d’Application du Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées d’Ophtalmologie (CADESSO) à Conakry allant du 1er janvier au 31 août 2015. Etaient inclus tous les malades chez qui le diagnostic de LCET a été retenu après interrogatoire et examen à la lampe à fente selon la codification de Diallo. Les données ont été collectées à partir des interviews inter actives avec les enfants ou leurs parents et de l’examen clinique. Les données ont été analysées à l’aide du logiciel Epi-info 3.5.1.
Résultats : Sur 3869 consultations réalisées, nous avons enregistré 201 patients atteints de LCET soit une fréquence 5,2%. Il y avait une prédominance masculine avec un sexe ratio de 1,71. La tranche d’âge de 0 à 5 ans était la plus représentée avec 54,72% des cas, la moyenne d’âge était de 5,18 ± 3,6 ans avec les extrêmes de 1 et 17 ans. Le stade II était le plus représenté 48,75% suivi du stade I 29,35%. La totalité des sujets a bénéficié d’un traitement à base d’anti-allergique par voie locale et associé dans 80,59% des cas aux corticoïdes collyres et dans 52,73% des cas aux collyres antibiotiques. Dans 4% des cas l’évolution était défavorable sous traitement avec 1,9% d’opacifications cornéennes.
Conclusion : La LCET est une pathologie relativement fréquente à Conakry, son diagnostic est essentiellement clinique et sa prise en charge repose sur les antiallergiques. Compte tenu de ses potentielles complications, une surveillance active s’avère nécessaire.


Summary
Tropical endemic limbo-conjunctivitis: epidemiological, clinical and therapeutical aspects in Conakry

Background: Endemic Limbo-Conjunctivitis in the Tropics (ELCT) is a chronic kerato-conjunctivitis, of relatively common allergic etiology in our environment. The purpose of this study was to determine the epidemiological, clinical and therapeutic characteristics of ELCT.
Patients and methods: A prospective descriptive cross-sectional study was conducted at the
Specialized Graduate Studies of Ophthalmology (CADESSO) Application Centre in Conakry from January 1st to August 31st, 2015. Included were all patients with the diagnosis of LCET after questioning and examination with the slit lamp according to the Diallo codification. The data were collected from inter-active interviews with children or their parents and from the clinical examination. The data was analyzed using Epi-info 3.5.1.
Results: Out of 3869 consultations conducted, we registered 201 patients with LCET, a frequency of 5.2%. There was a male predominance with a sex-ratio of 1.71. The 0-5 age group was the most represented with 54.72% of cases, the average age was 5.18-3.6 years with extremes from 1 to 17 years. Stage II was the most represented 48.75% followed by stage I 29.35%. All subjects received local anti-allergic treatment and combined in 80.59% of cases with eye drops corticosteroids and in 52.73% of cases with antibiotic eye drops. In 4% of cases the evolution was unfavorable under treatment with 1.9% corneal clouding.
Conclusion: ELCT is a relatively common condition in Conakry, its diagnosis is essentially clinical and its management is based on anti-allergic. Given its potential complications, active monitoring is necessary.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Léonel Atanga Prévalence et déterminants de la surdité post-méningitique dans une population pédiatrique à Yaoundé - Cameroun
F.B. Nyada, L.C. Atanga, F. Djomou, S. Nguefack, R. Meva'a Biouele, V.J.E. Evehe, N. Choffor, A. Ndjolo - Cameroun - pages 387-393


X

Docteur Léonel Atanga Prévalence et déterminants de la surdité post-méningitique dans une population pédiatrique à Yaoundé - Cameroun Prévalence et déterminants de la surdité post-méningitique dans une population pédiatrique à Yaoundé - Cameroun est évalué 1 étoiles

Auteurs : F.B. Nyada, L.C. Atanga, F. Djomou, S. Nguefack, R. Meva'a Biouele, V.J.E. Evehe, N. Choffor, A. Ndjolo - Cameroun
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6707 - Juillet 2020 - pages 387-393


Résumé

Objectif : Le but de cette étude était d’établir la prévalence et les déterminants de la surdité post-méningitique à Yaoundé.
Méthodes : L’étude était transversale, descriptive et analytique, de mai à août 2019. Elle portait sur des patients de 3 mois à 16 ans, exempts de pathologie auditive préexistante et déclarés guéris d’une méningite bactérienne à Yaoundé. L’audiométrie consistait en l’enregistrement des Potentiels Evoqués Auditifs Précoces (PEAP) seuils. Les données diagnostiques et thérapeutiques d’intérêt en rapport avec l’épisode méningé et les seuils auditifs pour chaque oreille ont été analysés à l’aide du logiciel SPSS 24.0 avec les statistiques descriptives usuelles. Le test de Chi-2 a été utilisé pour comparer les proportions entre deux groupes, l’Odds ratio évaluant le degré d’association entre les variables. Les déterminants de la surdité ont été identifiés par une régression logistique multivariée. Le seuil de significativité était p ≤ 0,05.
Résultats : Trente patients ont été testés dont 22 de sexe masculin et 67% avaient moins de 5 ans. Le délai moyen d’enregistrement post-méningitique des PEAP était de 2,4 ± 0,4 ans. La prévalence de la surdité était de 60% (18 patients). Elle était bilatérale chez 16 patients. Les formes sévères représentaient 11% des cas de surdité. L’état de mal convulsif pendant l’épisode méningé (94,4% vs 5,6% ; OR : 12,14 ; IC à 95% : 1,2-123,6 ; p = 0,035) et la non-adjonction de corticoïdes au traitement (100% vs 0% ; OR : 13,5 ; IC à 95% : 1,3-117,4 ; p = 0,04) étaient les principaux déterminants de la surdité.
Conclusion : La surdité post-méningitique est très prévalente dans notre contexte avec un taux non-négligeable de formes sévères. Un suivi audiométrique systématique et rigoureux est donc indiqué chez tous les patients guéris d’une méningite.


Summary
Prevalence and determinants of post-meningitis deafness in a paediatric population in Yaounde, Cameroon

Aim: To describe the prevalence and identify the determinants of post-meningitic hearing loss in Yaounde.
Methods: We conducted a cross-sectional, descriptive and analytical study, from May to August 2019, about patients aged 3 months to 16 years old, free from pre-existing hearing condition and declared cured of bacterial meningitis. Audiometry consisted of recording threshold auditory evoked potentials. Diagnostic and therapeutic data of interest and auditory threshold for each ear were analyzed using SPSS 24.0 with usual descriptive statistics. Chi-square test was used to compare proportions between groups, Odd-ratio assessing the degree of association between variables. Determinants of hearing loss were identified by multivariate logistic regression. P values < 0.05 were considered statistically significant.
Results: At all, 30 patients were included of which 22 were male and 67% aged ≤ 5 years. The average time between meningitis episode and audiometry was 2.4 ± 0.4 years. The prevalence of deafness was 60% (18 patients). It was bilateral in 16 patients. Severe forms represented 11% of the deafness cases. Seizure disorder during the meningeal episode (94.4% vs 5.6% ; OR : 12.14 ; IC à 95% : 1.2-123.6 ; p = 0.035) and the non-addition of corticosteroids to treatment (100% vs 0% ; OR : 13.5 ; IC à 95% : 1.3-117.4 ; p = 0.04) were the main determinants of deafness.
Conclusion: Post-meningitis deafness is very prevalent in our setting with a significant rate of severe forms. Systematic and rigorous audiometric monitoring is therefore indicated for all patients cured of meningitis.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Abdoul Karim Pare Suppurations rénales et péri-rénales au Centre Hospitalier Universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo Dioulasso : aspects diagnostiques et thérapeutiques
AK. Pare, A. Ouattara, B. Kabre, G. Kitio, D. Ye, A. Bako, D. Bayane, M. Konate, M. Rouamba, M. Doumbia, C. Zare, T. Kambou - Burkina Faso - pages 394-400


X

Docteur Abdoul Karim Pare Suppurations rénales et péri-rénales au Centre Hospitalier Universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo Dioulasso : aspects diagnostiques et thérapeutiques Suppurations rénales et péri-rénales au Centre Hospitalier Universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo Dioulasso : aspects diagnostiques et thérapeutiques est évalué 2,5 étoiles

Auteurs : AK. Pare, A. Ouattara, B. Kabre, G. Kitio, D. Ye, A. Bako, D. Bayane, M. Konate, M. Rouamba, M. Doumbia, C. Zare, T. Kambou - Burkina Faso
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6707 - Juillet 2020 - pages 394-400


Résumé

Objectifs : Décrire les aspects diagnostiques et thérapeutiques des cas de suppurations rénales pris en charge dans le service d’urologie du CHUSS de Bobo-Dioulasso.
Patients et méthodes : Il s’est agi d’une étude monocentrique transversale à visée descriptive avec collecte rétrospective. Nous avons inclus tous les patients diagnostiqués et pris en charge pour suppuration rénale et péri-rénale avec une imagerie et un examen biologique disponible. Les paramètres étudiés étaient l’âge, le sexe, les comorbidités, la présentation clinique, les caractéristiques biologiques et l’imagerie des suppurations rénales ainsi que le traitement et les résultats.
Résultats : Au cours de notre étude, 36 dossiers de patients chez qui le diagnostic de suppuration rénale et péri-rénale a été posé ont été retenus. Vingt-neuf patients (80.55%) avaient une pyonéphrose rénale, 6 (16.67%) patients un abcès rénal et un patient (2.78%) un abcès péri rénal. La présentation clinique était dominée par la douleur lombaire notée chez 23 patients (63.88%) et la masse lombaire chez 14 patients (38,88%). Escherichia coli était le germe le plus retrouvé à l’examen cytobactériologique du pus (25.92%). Chez 58,33% des patients le diagnostic de suppuration rénale était basé sur l’échographie. 21/29 (72.41%) patients présentant une pyonéphrose avaient été pris en charge par un drainage percutané et 6 patients avaient subi une néphrectomie totale pour rein détruit. Parmi les 7 patients qui présentaient un abcès rénal ou périrénal, un traitement conservateur par antibiothérapie intraveineuse avait été institué chez 2 patients (28.57%). La durée moyenne du séjour hospitalier était de 14 jours (1-48). Les complications post-opératoires selon les grades de Clavien-Dindo étaient dominées par 2 cas d’insuffisance rénale (grade IVa) et 5 cas de décès (grade V).
Conclusion : Les suppurations rénales demeurent fréquentes dans notre contexte. La prise en charge thérapeutique reste grevée d’une morbi-mortalité importante.


Summary
Renal and peri-renal suppurations at the Souro Sanou University Teaching Hospital (SSUTH) oF Bobo Dioulasso: diagnostic and therapeutic aspects

Purpose: To describe the diagnosis and therapeutic aspects of renal suppuration cases managed in the urology Division of Sanou Souro teaching hospital of Bobo Dioulasso.
Patients and methods: We conducted a transversal descriptive study with retrospective collection of the data in a single institution. All patients with the diagnosis of renal suppuration with imaging study as well as biological results available were included. The study parameters were the age, sex, comorbidities, clinical features, imaging and biological characteristics and the treatment outcome.
Results: During the study period 36 patients met the inclusion criteria. 29 patients (80.55%) had renal pyonephrosis, 6 patients (16.67%) with renal abscess and perinephric abscess in one patient (2.78%). Clinical presentation was dominated by lumbar pain in 23 patients (63.88%) and lumbar mass in 14 patients (38.88%). Escherichia coli was the most common germ on the pus culture (25.92%). The diagnosis of pyonephrosis was based on ultrasound results in 58.33% of the patients. Of the 29 patients identified with renal pyonephrosis, 21 (72.41%) were managed by percutaneous drainage and 6 patients (20.68%) by simple nephrectomy for impaired kidney. Of the 7 patients with renal or perinephric abscesses, a conservative treatment by the mean of intraveinous antibiotics alone was done in 2 patients (28.57%). The average length of hospital stay was 14 days (6-30). Post-operative complications according to Clavien-Dindo grades were dominated by 2 cases of renal failure (grade IVa) and 5 cases of death (grade V).
Conclusion: Renal suppuration remains frequent in our context. Its management is dramatic with an important morbi-mortality.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Ngor Ndour Sarcome de Kaposi pharyngolaryngé chez un patient immunocompétent
N. Ndour, S. Maiga, C. Ndiaye, H. Ahmed, M.S. Diouf, M.T. Ndiaye, I.C. Ndiaye - Sénégal - pages 401-406


X

Docteur Ngor Ndour Sarcome de Kaposi pharyngolaryngé chez un patient immunocompétent Sarcome de Kaposi pharyngolaryngé chez un patient immunocompétent est évalué 1,33333333333333 étoiles

Auteurs : N. Ndour, S. Maiga, C. Ndiaye, H. Ahmed, M.S. Diouf, M.T. Ndiaye, I.C. Ndiaye - Sénégal
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6707 - Juillet 2020 - pages 401-406


Résumé

Introduction : Le Sarcome de Kaposi (SK), est une maladie proliférative chronique à double composante vasculaire et fibroblastique induite par le 8ème virus de l'herpès humain (HHV-8). Sa localisation pharyngo-laryngée est rare.
Observation : Nous rapportons le cas d’un patient de 58 ans, sans antécédent pathologique particulier, reçu pour la prise en charge d’une lésion pharyngo-laryngée évoluant depuis 5 mois. L’examen ORL retrouvait une dyspnée laryngée stade III et une lésion bourgeonnante pharyngo-laryngée étendue à l’amygdale palatine homolatérale. Le scanner cervico-thoracique montrait un processus tissulaire pharyngo-laryngé hétérogène, nécrotique par endroit. Le patient a bénéficié d’une panendoscopie avec biopsie dont les résultats histologiques étaient en faveur d’un sarcome de kaposi. Une chimiothérapie associée à un suivi dermatologique a permis d’obtenir une évolution favorable.
Conclusion : L'atteinte pharyngo-laryngée dans le cadre du SK classique est très rare, son diagnostic est histologique et sa prise en charge est pluridisciplinaire.


Summary
Pharyngolaryngeal Kaposi's sarcoma in an immunocompetent patient

Introduction: Kaposi's Sarcoma (KS), is a chronic proliferative disease with a double vascular and fibroblastic component induced by the 8th human herpes virus (HHV8). Its pharyngo-laryngeal location is rare.
Case report: We report the case of a 58-year-old patient, with no particular pathological history, received for the management of a pharyngo-laryngeal lesion evolving for 5 months. The ENT examination found stage III laryngeal dyspnea and a budding pharyngo-laryngeal lesion extended to the homolateral palatine tonsil. The cervico-thoracic CT scan showed a heterogeneous pharyngolaryngeal tissue with necrosis. The patient underwent a panendoscopy with biopsy, the histological results show Kaposi's sarcoma. Chemotherapy combined with dermatological cure has made and we obtain favorable post therapeutic evolution.
Conclusion: Pharyngo-laryngeal involvement in the classic KS is very rare, its diagnosis is histological, and its management is multidisciplinary.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Hamidou Savadogo Insuffisance rénale aiguë au cours du paludisme grave en milieu hospitalier pédiatrique à Ouagadougou (Burkina Faso)
H. Savadogo, G. Coulibaly, A.S. Ouermi, M. Pongas, M. Baduon, A. Kaboré, F. Kouéta, S. Kaboret/Douamba, L. Dao, S.O. Ouédraogo/YugbarE, D. Yé - Burkina Faso - pages 407-416


X

Docteur Hamidou Savadogo Insuffisance rénale aiguë au cours du paludisme grave en milieu hospitalier pédiatrique à Ouagadougou (Burkina Faso) Insuffisance rénale aiguë au cours du paludisme grave en milieu hospitalier pédiatrique à Ouagadougou (Burkina Faso) est évalué 1 étoiles

Auteurs : H. Savadogo, G. Coulibaly, A.S. Ouermi, M. Pongas, M. Baduon, A. Kaboré, F. Kouéta, S. Kaboret/Douamba, L. Dao, S.O. Ouédraogo/YugbarE, D. Yé - Burkina Faso
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6707 - Juillet 2020 - pages 407-416


Résumé

Introduction : Le paludisme est une maladie parasitaire très fréquente en zone tropicale, sa forme grave s’accompagnant de manifestations variées. L’insuffisance Rénale Aiguë (IRA) est une complication avec un risque élevé de mortalité, surtout en cas de retard au diagnostic et de prise en charge. Notre étude a pour objectif de déterminer la fréquence, les manifestations cliniques et paracliniques ainsi que les facteurs associés à l’IRA au cours du paludisme grave chez l’enfant au CHU Pédiatrique Charles De Gaulle de Ouagadougou au Burkina Faso.
Matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude prospective sur la période allant du 1er juillet au 31 décembre 2014, incluant les enfants de 0 à 15 ans hospitalisés pour paludisme grave. Cent soixante-huit patients ont été inclus.
Résultats : La fréquence hospitalière de l’IRA au cours du paludisme était de 45,8%. L’âge moyen de nos patients était de 58,9 ± 38,5 mois (extrêmes : 6-168). Il s’agissait de 33 garçons (42,9%) et 44 filles (57,1%) avec un sex-ratio de 0,75. La fièvre était le principal motif d’hospitalisation. Plasmodium falciparum était la seule espèce retrouvée. La créatininémie moyenne était élevée à 102,3 ± 245 µmol/L et le Débit de Filtration Glomérulaire (DFG) moyen était de 53,6 ± 38,2 ml/min/1,73m2. L’hémoglobinurie, la quinine et l’anémie sévère ont été incriminés dans le mécanisme de l’insuffisance rénale aiguë par nécrose tubulaire aiguë. La durée moyenne du séjour à l'hôpital était de 8,3 ± 3,4 jours. Le suivi avec contrôle de la créatinine sérique a concerné 58 patients (75,3 % des cas) à un mois et 44 patients (57,1 % des cas) à trois mois. Les autres patients étaient absents lors des rendez-vous de suivi. Le DFG est normalisé chez tous les patients qui ont eu un contrôle de la créatinine sérique avec des moyennes respectives de 94,8 ml/min/1,73m2 à un mois et de 101,7 ml/min/1,73m2 à trois mois de suivi. Douze décès ont été constatés (taux de mortalité de 15,6 %).
Conclusion : L’IRA au cours du paludisme est une complication fréquente d’où l’intérêt de la prévention dans notre contexte marqué par le retard diagnostique et de prise en charge thérapeutique.


Summary
Acute renal failure and severe malaria in children at Ouagadougou in Burkina Faso

Introduction: Malaria is a common parasitic disease in tropical areas. Its severe form is accompanied by various clinical manifestations. Acute Renal Failure (ARF) due to malaria is an emerging pathology in tropical countries with a high risk of mortality mainly in case of delayed diagnosis and treatment. The aim of our study was to determine the frequency, clinical and paraclinical signs, and the factors associated with the occurrence of ARF during severe malaria in children at the Pediatric Teaching Hospital Charles De Gaulle of Ouagadougou in Burkina Faso.
Material and methods: We conducted a prospective study from July 1st to December 31st 2014, including children aged zero to 15 years hospitalized for severe malaria. One hundred sixty-eight (168) patients were included. Among these 168 patients, 77 had ARF.
Results: Thus, the incidence of ARF was 45.8%. The mean age of our patients was 58.9 ± 38.5 months (extremes: 6 and 168). They were 33 boys (42.9%) and 44 girls (57.1%) with a sex-ratio of 0.75. Fever was the main reason for hospitalization. Edema were present in 16.9% of patients. Three patients had high blood pressure. Plasmodium falciparum was the only species found. Mean serum creatinine was 102.3 ± 245 µmol/L and mean Glomerular Filtration Rate (GFR) was 53.6 ± 38.2 ml/min/1,73m2 (extremes = 5.8 and 79.8). Hemoglobinuria, quinine and severe anemia have been implicated in the mechanism of ARF by acute tubular necrosis. The average length of hospital stay was 8.3 ± 3.4 days. Follow up with monitoring of serum creatinine has concerned 58 patients (75.3% of cases) at one month and 44 patients (57.1% of cases) at three months. The other patients were missing to follow-up appointments. GFR is normalized in all patients who had a control of serum creatinine with respective averages of 94.8 mL/min/1.73m2 at one month and 101.7 mL/min/1.73m2 at three months follow-up. Twelve deaths were noted (mortality rate of 15.6%).
Conclusion: ARF in malaria is a common complication hence the importance of prevention in our context marked by the delay in diagnosis and therapeutic management.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Lamine Thiam Mise en place d’une unité de soins kangourou à l’hôpital de la paix de Ziguinchor, Sénégal : étude préliminaire
L. Thiam, N. Seck, I. Basse, D. Boiro, B. Niang, F.N. Diouf, I.J. Coly, P.M Faye, A.L Fall, O. Ndiaye - Sénégal - pages 417-425


X

Docteur Lamine Thiam Mise en place d’une unité de soins kangourou à l’hôpital de la paix de Ziguinchor, Sénégal : étude préliminaire Mise en place d’une unité de soins kangourou à l’hôpital de la paix de Ziguinchor, Sénégal : étude préliminaire est évalué 1 étoiles

Auteurs : L. Thiam, N. Seck, I. Basse, D. Boiro, B. Niang, F.N. Diouf, I.J. Coly, P.M Faye, A.L Fall, O. Ndiaye - Sénégal
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6707 - Juillet 2020 - pages 417-425


Résumé

Introduction : La santé néonatale des Faibles Poids de Naissance (FPN) demeure une préoccupation majeure. Les Soins Kangourou (SK) sont une méthode efficace de prise en charge des FPN et constituent une bonne alternative, dans nos pays comme le Sénégal. L’objectif de l’étude était d’évaluer la mise en œuvre d’une unité de SK à l’Hôpital de la Paix de Ziguinchor (HPZ).
Matériels et méthode : Il s’agissait d’une étude descriptive, du 1er mai au 31 juillet 2018, au service de pédiatrie de l’HPZ. Etaient inclus les FPN pesant entre 500 et 2000 grammes. N’étaient pas inclus, les nouveau-nés dont la durée de séjour en SK était < 72 heures. Nous avons étudié les données socio-démographiques et épidémiologiques ; les données obstétrico-néonatales et les données évolutives, collectées à partir du dossier médical et la fiche d’inclusion et de suivi des SK.
Résultats : Durant la période d’étude, 50 nouveau-nés (26 garçons et 24 filles) de FPN ont été colligés, soit une prévalence de 26,9% de l’ensemble des accouchements. Nos parturientes avaient un âge compris entre 14 et 46 ans. Le nombre de Consultation PréNatale (CPN) était ≥ 4 chez 16 patientes. La grossesse était gémellaire dans environ 1/3 des cas. Les pathologies obstétricales les plus retrouvées étaient l’éclampsie, la pré-éclampsie (32%) et la rupture prématurée des membranes (20%). L’Age Gestationnel (AG) moyen était de 35 SA [28-40,6 SA] et le poids de naissance moyen de 1510 g [500-2000]. Les pathologies néonatales, associées au FPN étaient l’infection néonatale dans 13 cas (soit 26%) ; la maladie des membranes hyalines dans 5 cas (soit 10%). Les principales complications retrouvées étaient l’hypothermie, 31 nouveau-nés ; la détresse respiratoire, 21 nouveau-nés et l’hypoglycémie, 18 nouveau-nés. Les SK étaient débutés en moyen 3 jours après la date d’hospitalisation. La température moyenne était stable à 36,7°C [extrêmes : 33-39°C] et la glycémie moyenne à 0,81 g/l [0,1-1,54]. La durée d’hospitalisation variait entre 5 et 29 jours. Nous avons déploré 2 cas de décès. Le gain pondéral moyen était de 11,1 g/kg/j.
Conclusion : Le taux d’incidence des FPN est élevée à l’HPZ. Les SK constituent une alternative à l’insuffisance d’offre en soins conventionnels. Nous recommandons la formation du personnel médicale et paramédical et la construire d’une grande salle pour officialiser les activités de SK.


Summary
Setting up a kangaroo care unit at the Ziguinchor, Senegal Peace Hospital: preliminary study

Introduction: Neonatal low birth weight (LBW) health remains a major concern. Kangaroo care (KC) is an effective method of managing LBW and is a good alternative, in our countries like Senegal. The objective of the study was to assess the implementation of an KC unit at the Ziguinchor Peace Hospital (HPZ).
Materials and method: This was a descriptive study from May 1st to July 31st, 2018, in the Pediatric Department of the HPZ. LBWs weighing between 500 and 2000 grams were included. Newborns whose duration of stay in KC was < 72 hours were not included. We have studied socio-demographic and epidemiological data; obstetrico-neonatal data and evolutionary data, collected from the medical record and the inclusion and follow-up sheet of KC.
Results: During the study period, 50 newborns (26 boys and 24 girls) from LBW were collected, representing a prevalence of 26,9% of all deliveries. Our parturients were between 14 and 46 years old. The number of Pre-natal Consultation (PNC) was ≥ 4 in 16 patients. The pregnancy was twin in about 1/3 of the cases. The most common obstetric pathologies were eclampsia, pre-eclampsia (32%) and premature rupture of the membranes (20%). The average Gestational Age (GA) was 35 weeks [exremes: 28-40,6 weeks] and the average birth weight 1510 grams [500-2000 gr]. Neonatal pathologies associated with LBW were neonatal infection in 13 cases (26%); hyaline membrane disease in 5 cases (10%). The main complications found were hypothermia, 31 newborns; respiratory distress, 21 newborns and hypoglycemia, 18 newborns. KC was started on average 3 days after the date of hospitalization. The average temperature was stable at 36,7°C [extremes: 33-39°C] and the average blood sugar at 0,81 g/l [0,1-1,54]. The length of hospital stay varied between 5 and 29 days. We deplored 2 deaths. The average weight gain was 11,1 g/kg/day.
Conclusion: Incidence rate of LBW is high at HPZ. KCs are an alternative to the insufficient supply of conventional care. We recommend training medical and paramedical staff and building a large room to formalize KC activities.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Monsieur Ange Ndja Aspects tomodensitométriques des listhésis lombaires. A propos de 48 cas colligés au CHU de Cocody
AP N’dja, NJ Ahoury, M. Vanga, DT Gnaoule, AE Zouzou, PB Kouassi, DE Le, NE Fatto, A. Toure, GC Gbazi, N. Kouadio - Côte d'Ivoire - pages 426-430


X

Monsieur Ange Ndja Aspects tomodensitométriques des listhésis lombaires. A propos de 48 cas colligés au CHU de Cocody Aspects tomodensitométriques des listhésis lombaires. A propos de 48 cas colligés au CHU de Cocody est évalué 1 étoiles

Auteurs : AP N’dja, NJ Ahoury, M. Vanga, DT Gnaoule, AE Zouzou, PB Kouassi, DE Le, NE Fatto, A. Toure, GC Gbazi, N. Kouadio - Côte d'Ivoire
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6707 - Juillet 2020 - pages 426-430


Résumé

Objectif : Décrire les aspects épidémiologiques et scanographiques des listhésis lombaires.
Matériel et méthode : Il s’agit d’une étude prospective descriptive sur une période de six mois, allant de janvier à juillet 2018 qui s’est déroulée au service de radiologie du CHU de Cocody. Elle a porté sur les patients ayant réalisé un scanner du rachis lombaire. Nous avons retenu les dossiers des patients qui avaient un listhésis. Les paramètres analysés étaient : les données épidémiologiques, les renseignements cliniques, les données scanographiques.
Résultats : Nous avons retenu 48 patients. Il y avait une prédominance féminine un sex-ratio de 4,3. L’âge moyen était de de 52,3 ans. Les principaux renseignements cliniques étaient les lombosciatalgies (34,7%) suivies des lomboradiculalgies (32,6%). L’anté-listhésis a été majoritairement décelé dans notre série (95,8%). Les étages L4-L5 et L5-S1 représentaient les sièges préférentiels avec respectivement 58,3% et 33,3% des cas. Les spondylolisthésis de grade I ont été les plus fréquents (62,5%). Les listhésis dégénératifs représentaient 56,3% des cas. Les lésions associées étaient dominées par les pathologies discales dans 75% des cas.
Conclusion : L’avènement du scanner a permis le diagnostic précis du listhésis avec pour corollaire une amélioration de sa prise en charge.


Summary
CT aspects of lumbar listhesis: about 48 cases collected at the UTH of Cocody.

Objective: To describe epidemiological and CT aspects of lumbar listhesis.
Material and method: This is a descriptive prospective study over a period of six months, from January to July 2018, which took place in the radiology department of the Cocody University Hospital. It focused on patients who had undergone a lumbar spine scan. We retained the files of patients who had a listhesis. The parameters analyzed were: epidemiological data, clinical information, and CT data.
Results: We've retained 48 patients. There was a female predominance a sex ratio of 4.3. The average age was 52.3 years. The main clinical information was lumbosciatalgia (34.7%) followed by lumboradiculalgia (32.6%). Ante-listhesis was detected in the majority of our cases (95.8%). The L4-L5 and L5-S1 floors represented the preferred seats with 58.3% and 33.3% of cases respectively. Grade I spondylolisthesis was the most frequent (62.5%). Degenerative listhesis accounted for 56.3% of cases. Associated lesions were dominated by disc pathologies in 75% of cases.
Conclusion: The advent of the scanner has allowed the precise diagnosis of listhesis with the corollary of an improvement in its management.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Mame Ngoné Coly Hémotypologie et séroprévalence des marqueurs infectieux chez les donneurs de sang à l’Hôpital de la paix de Ziguinchor, Sénégal
M.N. Coly, H. Sarr, D. Makalou, A. Dramé, K. Diallo, A. Coly, N.M Manga, A. Diatta - Sénégal - pages 431-437


X

Docteur Mame Ngoné Coly Hémotypologie et séroprévalence des marqueurs infectieux chez les donneurs de sang à l’Hôpital de la paix de Ziguinchor, Sénégal Hémotypologie et séroprévalence des marqueurs infectieux chez les donneurs de sang à l’Hôpital de la paix de Ziguinchor, Sénégal est évalué 1 étoiles

Auteurs : M.N. Coly, H. Sarr, D. Makalou, A. Dramé, K. Diallo, A. Coly, N.M Manga, A. Diatta - Sénégal
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6707 - Juillet 2020 - pages 431-437


Résumé

Introduction : Au Sénégal, le dépistage systématique des hépatites B et C, du VIH et de la syphilis est obligatoire sur tous les dons de sang. Nous avons mené une étude de séroprévalence de ces marqueurs infectieux et d’hémotypologie chez les donneurs de sang.
Méthode : Nous avons réalisé une étude rétrospective transversale chez cinq cents donneurs de sang dont 250 donneurs en stratégie fixe et 250 donneurs en collecte mobile. Les analyses statistiques effectuées étaient le chi2 et le test de Fisher exact au besoin. Nous avons considéré comme significatif toute valeur de p < 0,05.
Résultats : Pour un nombre total de 500 donneurs, le sexe masculin représentait 365 contre 135 pour le sexe féminin (sex-ratio = 2.70). Les donneurs fidèles représentaient 10.2% (n = 51) contre 89,2% de donneurs de compensation (n = 75) et de primodonneurs bénévoles (n = 374). Les séroprévalences des hépatites B, C et VIH étaient plus élevées en site fixe qu’en collecte mobile. La prévalence de l’hépatite virale C'était plus élevée en collecte mobile. Les groupages sanguins ont donné : O+ : 53,8%, O- : 2,62%, A+ : 22,2%, A- : 0,8%, AB+ : 3,2%, AB- : 0,4%, B+ :16%, B- : 1,2%. Dons familiaux : VIH : 0,2%, syphilis : 0,2%, HVC : 0,2%, AgHBs : 3,2%. Primodons : VIH : 0%, Syphilis : 0%, HVC : 1,4 %, AgHBs : 5,8 %. Il existe une différence entre le statut du donneur et la prévalence de l’hépatite virale C seulement.
Conclusion : La séroprévalence des agents infectieux conventionnels reste élevée chez nos donneurs de sang.


Summary
Haemotypology and seroprevalence of infectious markers in blood donors at the Peace Hospital of Ziguinchor, Senegal

Introduction: In Senegal, routine screening for hepatitis B and C, HIV and syphilis is mandatory on all blood donations. We conducted a study of the seroprevalence of these infectious markers and haemotypology in blood donors.
Method: We conducted a retrospective cross-sectional study among 500 blood donors, including 250 fixed strategy donors and 250 mobile clinic donors. The statistical analyses performed were chi2 and Fisher's exact test as needed. We considered any value of p < 0.05 to be significant.
Results: For a total number of 500 donors, the male sex represented 365 versus 135 for the female sex (sex-ratio = 2.70). Loyal donors accounted for 10.2% (n = 51) versus 89.2% of compensation donors (n = 75) and volunteer primary donors (n = 374). The seroprevalence of hepatitis B, C and HIV was higher at fixed sites than at mobile clinics. The prevalence of viral hepatitis C was higher at mobile clinics. Blood groupings gave: O+: 53.8%, O-: 2.62%, A+: 22.2%, A-: 0.8%, AB+: 3.2%, AB-: 0.4%, B+: 16%, B-: 1.2%. Family donations: HIV: 0.2%, syphilis: 0.2%, HVC: 0.2%, HBsAg: 3.2%. Primodons: HIV: 0%, Syphilis: 0%, HVC: 1.4%, HBsAg: 5.8%. There is a difference between donor status and the prevalence of viral hepatitis C only.
Conclusion: The seroprevalence of conventional infectious agents remains high among our blood donors.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Monsieur Niaina Ezra Randriamanovontsoa Chordome : un cas de tumeur rare sacrococcygienne
N.E Randriamanovontsoa, F.H. Rabemanorintsoa, N.O Andrianandrasana, A. Ahmad, F. Rafaramino - Madagascar - pages 438-442


X

Monsieur Niaina Ezra Randriamanovontsoa Chordome : un cas de tumeur rare sacrococcygienne Chordome : un cas de tumeur rare sacrococcygienne est évalué 1 étoiles

Auteurs : N.E Randriamanovontsoa, F.H. Rabemanorintsoa, N.O Andrianandrasana, A. Ahmad, F. Rafaramino - Madagascar
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6707 - Juillet 2020 - pages 438-442


Résumé

Le chordome est une dégénérescence maligne d’un reliquat embryonnaire de la notochorde. Nous rapportons un cas de chordome sacro-coccygien afin de revoir la littérature concernant la prise en charge de ce cancer. Il s’agit d’une femme de 65 ans, présentant une tumeur sacrée douloureuse associée à une paraplégie évoluant depuis six mois. Le scanner objectivait une masse tumorale sacro-coccygienne polylobée de 170 mm, suspecte de malignité. La présence des cellules physalliphores sur la biopsie a permis d’affirmer le diagnostic. La patiente était décédée après quatre semaines d’hospitalisation sous prise en charge palliative.


Summary
Chordoma: one case of a rare sacrococcygeal tumour

Chordoma is a malignant degeneration of an embryonic residue of the notochord. The author reports a case of sacrococcygeal chordoma in order to review the literature on the management of this cancer. This is a 65-year-old woman with a painful sacrococcygeal tumour associated with paraplegia that has been progressing for six months. The CT scan showed a 170 mm polylobed sacrococcygeal tumor mass suspected of malignancy. The presence of the physalliphorous cells on the biopsy confirmed the
diagnosis. The patient was dead after four weeks of hospitalization under palliative care.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.




Acheter le N° 6707 - Juillet 2020

Version papier uniquement

1. Choisissez votre zone de livraison

2. Votre statut

2. Votre offre


Les numéros de


Article ajouté au panier avec succès





Accès direct aux sites APIDPM :

Revue, rubriques de formation continue,
Annonces de congrès, actualités...

Médecine d'Afrique noire électronique
Médecine du Maghreb électronique
Odonto-Stomatologie électronique
Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments

PACKS JETONS

Découvrez nos offres Packs jetons - Plus d'infos

ABONNEMENTS

Découvrez notre offre d'abonnement à nos revues - Plus d'infos

CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous

APIDPM Santé Tropicale

Qui sommes-nous ?

Conditions générales



APIDPM est éditeur de sites médicaux :


Médecine d'Afrique noire électronique Médecine du Maghreb électronique Odonto-Stomatologie électronique Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments