Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Pierre Fabre - Replay du Webinaire : Prise en charge du paludisme à Plasmodium Falciparum - Plus d'informations



Hors série

couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA


Installez le DIAM sur votre téléphone en 30 secondes chrono

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Tuto / Comment ajouter l'appli* DIAM à votre téléphone



Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6809 - Août/Septembre 2021 - pages 492-498

Docteur Mohamed Diomandé Etude des facteurs prédictifs de la polyarthrite rhumatoïde érosive à Abidjan note

Auteurs : M. Diomandé, A. Bamba, A. Traoré, YNC Kpami, Y. Coulibaly, ORF Miantuasila, A.K. Coulibaly, KJM Djaha, M. Gbané-Koné, B. Ouattara, J.C Daboiko, E. Eti - Côte d'Ivoire


Résumé

Objectif : Identifier les facteurs prédictifs de la polyarthrite rhumatoïde érosive observée à Abidjan.
Matériels et méthode : Etude rétrospective et analytique menée au service de rhumatologie du CHU de Cocody (Abidjan-Côte d’Ivoire) de janvier 2009 à juin 2020 portant sur des patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde diagnostiquée sur la base des critères ACR 1987 et/ou des critères de l’ACR/EULAR 2010, avec des érosions osseuses radiographiques.
Résultats : La fréquence hospitalière de la polyarthrite rhumatoïde érosive était de 56,46% soit 83 sur 141 dossiers de polyarthrite rhumatoïde recensés pendant la période d'étude. Notre effectif comportait 69 femmes (83,13%) et 14 hommes (16,87%) dont l’âge moyen au moment du diagnostic était de 46,31 ± 12,54 ans. Le délai diagnostique moyen de la maladie était de 69,39 ± 60,61 mois soit un délai diagnostique de 5,8 ans en moyenne. On observait une raideur matinale supérieure à une heure (78,31%), des déformations articulaires dans 62,65% des cas et des rachialgies cervicales hautes (60,86%). Les manifestations extra-articulaires recensées (85,54%) étaient dominées largement par les signes généraux (84,34%) et les atteintes hématologiques (77,11%). La vitesse de sédimentation et la C-réactive protéine moyennes étaient respectivement de 57,67 mm et 50,78 mg/l. Les facteurs rhumatoïdes et les Anticorps Anti-Peptides Cycliques Citrullinés (ACCP) étaient positifs dans respectivement 57,69% et 74,65% des cas. La présence de déformations articulaires (p = 0,00) et la positivité des anti-CCP (p = 0,003) étaient prédictifs de la présence d’érosions osseuses radiographiques.
Conclusion : La polyarthrite rhumatoïde érosive est très fréquente à Abidjan. Les facteurs prédictifs de la polyarthrite rhumatoïde érosive à la radiographie standard sont la présence de déformations articulaires cliniques et la positivité des anticorps anti-CCP.

Summary
Study of predictive factors for erosive rheumatoid arthritis observed in Abidjan, Ivory Coast

Objective: To identify the predictive factors for the erosive rheumatoid arthritis observed in Abidjan.
Materials and method: Retrospective and analytical study carried out at the department of rheumatology of university hospital teaching of Cocody (Abidjan-Ivory Coast) from January 2009 to June 2020. We retained the patients suffering from rheumatoid arthritis diagnosed on the basis of the ACR 1987 and/or ACR/EULAR 2010 criteria, with bone erosions observed on radiographic imaging.
Results: The hospital frequency of erosive rheumatoid arthritis was 56.46% or 83 out of 141 rheumatoid arthritis cases identified during the study period. Our sample consisted of 69 women (83.13%) and 14 men (16.87%) whose mean age at diagnosis was 46.31 ± 12.54 years. The mean diagnostic delay was 69.39 ± 60.61 months, which corresponds to a diagnostic delay of 5,8 years. Morning stiffness greater than one hour (78.31%), joint deformities were observed in 62.65% of cases axial cervical involvement (60.86%). The extra-articular manifestations identified (85.54%) were largely dominated by general signs (84.34%) and haematological manifestations (77.11%). The mean sedimentation rate and C reactive protein were respectively 57.67 mm and 50.78 mg/l. Rheumatoid factors and Anti-Citrullined Peptide Antibodies (ACPA) were positive in 57.69% and 74.65% of cases, respectively. Clinical joint deformities (p = 0.00) and ACPA positive RA (p = 0.003) were predictive of the presence of radiographic bone erosions.
Conclusion: Erosive rheumatoid arthritis is very common in Abidjan. The predictive factors of erosive rheumatoid arthritis were presence of joint deformities and the positivity of ACPA.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 1383 fois, téléchargé 3 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Pierre Fabre - Replay du Webinaire : Prise en charge du paludisme à Plasmodium Falciparum - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !