Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ?

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations



Connaissez-vous les produits Strides Pharma ?

Connaissez-vous les produits Strides Pharma ? Plus d'informations

Plus d'informations


Nouvelles informations Valproate

GUIDE À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Nouvelles informations Valproate - Guide à destination des professionnels de santé

Plus d'informations


Bibliothèque médicale

Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


Offres - partenariat / expertise

SPONSORING
APIDPM s'engage à vos côtés

Vous organisez un congrès médical en Afrique ?
Demandez, dès maintenant, votre dossier de Partenariat congrès APIDPM.

Plus d'informations


COMITE DE LECTURE
Une expertise à partager ?

Vous avez une expertise dans un domaine précis et souhaitez apporter votre expérience et aider nos auteurs à publier de meilleurs articles ?

Contactez Nathalie




Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6601 - Janvier 2019 - pages 43-52

Monsieur Niaina Zakaria Rodolphe Andriamifidison Choix des méthodes contraceptives modernes à Antananarivo Renivohitra, Madagascar note

Auteurs : N.Z.R. Andriamiamifidison NZR, L.V. Ravaoarisoa, NPM Nomenjanahary, N.F. Andriaminahy, H.R. Andrianampanalinarivo, V.D. Randrianarimanana, R.J Ranjalahy - Madagascar


Résumé

Introduction : La planification familiale est une composante essentielle des soins de santé primaire et de santé de la reproduction jouant alors un rôle important dans la réduction du taux de morbidité et de mortalité maternelle et néonatale. Cette présente étude se propose d’identifier les facteurs déterminants du choix des méthodes contraceptives dans le district d’Antananarivo Renivohitra.
Méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective, transversale et descriptive sur un échantillon representatif des femmes en âge de procréer à Antananarivo Renivohitra.
Résultats : La méthode injectable reste la méthode la plus utilisée (36,2%) suivie de la pilule (24,8%) et de l’implant (21,4%). Il a été vérifié que certains paramètres socio-économiques tels l’âge, la situation matrimoniale, la profession, le nombre d’enfants, le motif de pratique de planification familiale ont influencé le choix des femmes envers les méthodes contraceptives. La plupart des femmes enquêtées ont fréquenté surtout les centres de santé privés (51%). De nombreuses femmes ont déclaré satisfaites de la prestation de service et de leur méthode (98,6%).
Conclusion : Un bon counseling des prestataires de soins et des Informations-Educations-communications/Communication pour le changement de Comportement régulières sur la planification familiale aident largement les femmes dans leur choix.

Summary
Choice of modern contraceptive methods in Antananarivo Renivohitra, Madagascar

Introduction: Family planning is an essential component of primary health care and reproductive health, which plays an important role in reducing maternal and neonatal morbidity and mortality. This study aims to identify the determinants of choice of contraceptive methods in Antananarivo Renivohitra district.
Methods: This is a retrospective, cross-sectional and descriptive study of a representative sample of women of childbearing age from Antananarivo Renivohitra.
Results: The injectable method remains the most used method (36.2%) followed by the pill (24.8%) and the implant (21.4%). It has been verified that certain socio-economic parameters such as age, marital status, occupation, number of children, reason for family planning practice have influenced women's choice of contraceptive methods. Most of the women surveyed attended mainly private health centers (51%). Many women said they were satisfied with service delivery and their method (98.6%).
Conclusion: Good counseling of health care providers and information-education-communication/communication for the regular behavioral change on family planning greatly help women in their choice.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 918 fois, téléchargé 3 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation

 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !