Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Replay webinaire - Nouveautés dans le traitement de l'allergie par les antihistaminiques - Plus d'informations



Hors série

couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA


Installez le DIAM sur votre téléphone en 30 secondes chrono

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Tuto / Comment ajouter l'appli* DIAM à votre téléphone



Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6811 - Novembre 2021 - pages 627-638

Docteur Carmelle Mizehoun Pratiques d’alimentation des enfants de 6-11 mois en milieu rural au Sud du Bénin, suite aux interventions nutritionnelles de l’ONG Care International Bénin/Togo note

Auteurs : C. Mizéhoun-Adissoda, F. Alihonou, J.R. Mahounou, S.R.G. Padonou, A. Flénon, L.A. Yémoa - Bénin


Résumé

Introduction : Plusieurs interventions nutritionnelles sont menées par les Organisations Non gouvernementales (ONG) pour améliorer les pratiques d’alimentation des nourrissons et lutter contre le retard de croissance au Bénin.
Objectif : Evaluer les pratiques d’alimentation des enfants âgés de 6-11 mois en milieu rural suite aux interventions nutritionnelles de l’ONG Care International Bénin/Togo.
Méthode : L’étude transversale et descriptive a inclus les mères d’enfants âgés de 6-11 mois vivant dans les communes de Djakotomey et de Covè. Un questionnaire standardisé a permis de recueillir les informations liées aux pratiques d’alimentation des nourrissons auprès des mères consentantes.
Résultat : Au total, 125 mères (61 à Covè et 64 à Djakotomey) ont été enquêtées. Parmi elles, 52,8% avaient déclaré introduire à partir de 6 mois la bouillie, 99,2% continuaient de donner le lait maternel à leurs enfants ; 64,0% donnaient des bouillies enrichies en protéines. Par ailleurs, 66,4% des enfants n’avaient pas une diversité alimentaire minimale acceptable, 40,0% recevaient la bouillie par gavage ; 52,0% des mères conservaient les bouillies chaudes dans des bols plastiques ; 79,2% des enfants n’avaient pas d’interdits alimentaires. Ces interdits étaient présents à Djakotomey (p < 0,0001). Les bonnes pratiques d’alimentation des enfants étaient observées par 61,6% des mères. Ces pratiques étaient significatives selon un niveau d’instruction élevé dans la commune de Covè.
Conclusion : L’étude a montré une assez bonne observance des pratiques d’alimentation des enfants de 6-11 mois. Les efforts de sensibilisation et d’éducation doivent être maintenus et renforcés afin de lutter contre la malnutrition.

Summary
Food practices for children aged 6-11 months in rural areas in southern Benin, following nutritional interventions by the NGO Care International Benin/Togo

Introduction: Several nutritional interventions are carried out by Non-Governmental Organizations (NGOs) to improve infant feeding practices and combat stunting in Benin.
Objective: To evaluate the feeding practices of children aged 6-11 months in rural areas following the nutritional interventions by the NGO Care International Benin/Togo.
Method: The cross-sectional and descriptive study included mothers of children aged 6-11 months
living in the municipalities of Djakotomey and Covè. A standardized questionnaire collected information on infant feeding practices from consenting mothers.
Result: A total of 125 mothers (61 in Covè and 64 in DJakotomey) were surveyed. Of these, 52.8% reported introducing porridge from 6 months of age, while 99.2% continued to give breast milk to their children; 64.0% gave protein-enriched boils. In addition, 66.4% of children did not have a minimum acceptable dietary diversity, 40.0% received mush by gavage; 52.0 % of the mothers kept the hot mush in plastic bowls; 79.2% of children did not have food bans. These prohibitions were present in Djakotomey (p < 0.0001). Good child feeding practices were observed by 61.6% of mothers. These practices were significant according to a high level of education in the municipality of Covè.
Conclusion: The study showed fairly good compliance with feeding practices for children aged 6-11 months. Awareness-raising and education efforts must be maintained and strengthened to combat malnutrition.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 911 fois, téléchargé 5 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Replay webinaire - Nouveautés dans le traitement de l'allergie par les antihistaminiques - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !