Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

« Chacun d'entre nous a mal à la tête au moins une fois au cours de l'année. Il peut prendre différentes formes et durer de quelques heures à quelques jours. Les maux de tête les plus fréquents sont les céphalées de tension et la migraine. Les femmes ont plus souvent mal à la tête que les hommes. Les causes des maux de tête sont généralement sans gravité mais peuvent plus rarement être un symptôme d'une autre maladie plus sérieuse. »

Quels sont mes symptômes ?

Comment soulager ma douleur ?

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique pour savoir comment :

  • Identifier le mal en fonction de vos symptômes ;
  • vous soulager efficacement et rapidement ;
  • diminuer les risques de le subir à l'avenir.

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre l’excision : le gouvernement ivoirien prône "la tolérance zéro" - 06/02/2014 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

30 millions de fillettes risquent toujours l'excision malgré une baisse importante de la pratique dans les pays concernés, a révélé l'Unicef lundi. « Tous, nous sommes concernés par la question des Mgf. N’ayons pas honte d’en parler. Engageons-nous pour refuser et stopper ces pratiques honteuses, rétrogrades, et néfastes à la santé des femmes et des filles », a-t-elle encore souligné.

Lutte contre l’excision : Le gouvernement ivoirien prône "la tolérance zéro"

« En Côte d’Ivoire, 38% des femmes âgées de 15 à 49 ans ont été excisées entre 2011 et 2012 », selon un rapport du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef). La persistance de la pratique amène le gouvernement ivoirien à exiger des populations « la tolérance zéro », a indiqué Anne Désirée Ouloto, Ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l'Enfant.

« Pour s’attaquer efficacement à la pratique des mutilations génitales féminines(Mgf), il est nécessaire d’entreprendre des actions intégrées et multi-sectorielles qui visent non seulement les personnes directement impliquées, pratiquantes et victimes des mutilations génitales féminines. Mais aussi toutes les forces vives», a expliqué la ministre Anne Ouloto.

« Tous, nous sommes concernés par la question des Mgf. N’ayons pas honte d’en parler. Engageons-nous pour refuser et stopper ces pratiques honteuses, rétrogrades, et néfastes à la santé des femmes et des filles », a-t-elle encore souligné.

Avant de dénoncer les effets néfastes de cette pratique. «Les traumatismes et les complications des organes de reproduction, sont entre autres, des marques à vie que les mutilations génitales laissent aux victimes », a-t-elle déploré.

L’excision est une pratique généralisée dans les pays de l’Afrique et du moyen orient. "Avec 98% des femmes entre 15 et 49 ans qui ont été excisées, la Somalie est le pays où cette pratique est la plus répandue dans le monde. Viennent ensuite la Guinée avec 96%, Djibouti avec 93%, puis l'Egypte avec 91%", rapporte l'AFP.

Avec 98% des femmes entre 15 et 49 ans qui ont été excisées, la Somalie est le pays où cette pratique est la plus répandue dans le monde. Viennent ensuite la Guinée avec 96%, Djibouti avec 93%, puis l'Egypte avec 91%.

Isabelle Somian

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !