Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la rougeole/Bafing : les populations exhortés à faire vacciner leurs enfants - 27/01/2018 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le préfet Yao Kouakou Benoît a, dans son intervention, exhorté les chefs de villages et de quartiers à être les relais d’information et à véhiculer le message du gouvernement. 13.386.504 enfants, âgés de 9 mois à 14 ans seront bientôt vaccinés en Côte-d’Ivoire contre la rougeole et la rubéole. Ce, du 26 janvier au 4 février 2018 sur toute l’étendue du territoire national. L’annonce a été faite, le 25 janvier 2018 au cours de la rencontre de sensibilisation, tenue à cet effet, dans la salle de réunion de la préfecture de Touba.

Présidée par Yao Kouakou Benoît, préfet de la région du Bafing, préfet du département de Touba, elle a enregistré la participation des chefs de villages de la sous-préfecture et ceux des 23 quartiers du chef-lieu de région (Touba).

Afin de faire de cette campagne de vaccination un réel succès, l’application et l’engagement des leaders communautaires ont été fortement demandés. « Notre objectif est de noter zéro cas de rougeole en 2020. C’est pourquoi, tous les enfants de 9 mois à 14 ans doivent être vaccinés contre cette maladie », a dit Dr Ablo Yao Alfred, Directeur régional de la santé pour le Kabadougou, le Folon et le Bafing. Précisant qu’après une absence de flambée épidémiologique de 2012 à 2014, des cas suspects ont été identifiés dont 7 dans la région du Bafing.

Parmi lesquels, 4 cas se sont avérés positifs à Booko, Niokosso, Guintéguéla et Férentella. « Nous demandons à toute la population d’adhérer à cette campagne de vaccination. Car, un seul enfant non vacciné peut entraîner une épidémie », a affirmé avec insistance, Dr N’Dri Amani, Directeur départemental de la santé de Touba.

A la suite des informations sur la rougeole et la rubéole qui sont des maladies éruptives virales, le Dr N’Guessan Jean Claude du district sanitaire de Touba, a rappelé le mode opératoire adopté pour cette campagne qui est entièrement gratuite. « Cette fois, c’est une piqûre et non des gouttes comme pour la poliomyélite », a-t-il précisé. Les échanges, qui s’en sont suivis, ont apporté des clarifications aux préoccupations des participants. « Nous avons bien compris l’importance de cette campagne.

Notre rôle sera d’informer nos populations afin qu’elles y adhèrent pleinement », a promis, Diomandé Lassina, représentant le chef du village de Bianco, dans la sous-préfecture de Touba.

Le préfet Yao Kouakou Benoît a, dans son intervention, exhorté les chefs de villages et de quartiers à être les relais d’information et à véhiculer le message du gouvernement. « Faites en sorte que tous les enfants concernés soient vaccinés. Nous comptons sur vous », leur a-t-il recommandé.

YAHAYA KARAMOKO

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !