Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars/Avril 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Un dictionnaire internet africain des médicaments voit le jour - 04/03/2018 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Il s’agit d’un outil en ligne proposant 23 éditions différentes (1 édition spécifique par pays) et couvrant l’Afrique francophone de l’ouest et du centre. Permettre aux prescripteurs de rechercher très rapidement et simplement les produits commercialisés dans leurs pays, de consulter leurs informations légales et de prescrire la molécule, la forme et le dosage adaptés à leurs patients. Ces actions sont désormais possibles avec le Dictionnaire internet africain des médicaments (Diam). Un site web né depuis le 27 décembre 2017, grâce à l’Apidpm, éditeur de revues médicales et de sites web médicaux Africains. A appris Fratmat.info.

Il s’agit d’un outil en ligne proposant 23 éditions différentes (1 édition spécifique par pays) et couvrant l’Afrique francophone de l’ouest et du centre. Le Diam propose plusieurs types de recherche (par DCI, code ATC, classification thérapeutique...) et se consulte aussi bien sur ordinateur et tablette que sur Smartphone.

Pour les acteurs de la santé, ce dictionnaire vient combler un besoin crucial d’informations des prescripteurs à propos des produits de Pharmacie et de Parapharmacie commercialisés dans leurs pays. Et leur apporte deux avantages décisifs : D’abord la capacité de choisir le produit qu’il souhaite prescrire en ayant à sa disposition les informations essentielles : composition, contre-indications, effets indésirables. Puis la possibilité de choisir la forme et le dosage (effectivement commercialisé dans son pays) le mieux adapté à sa/son patient(e).

Ainsi, pour la première fois en Afrique francophone, les prescripteurs disposent d’un outil d’aide à la prescription inédit, gratuit, pertinent et indépendant. Car, Au XXème siècle, les prescripteurs se contentaient d’un dictionnaire de lustre nommé Vidal. Mais, soulignent les éditeurs, « le marché du médicament, en Afrique, s’est métamorphosé en quelques années et nous avons recensé plus de 400 laboratoires et plus de 4 000 produits commercialisés en 2017 dans un ou plusieurs des 23 pays couverts par le Diam pour l’instant ».

Kaùmagaté Issouf

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !