Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Un traitement contre la cryptosporidiose (SIDA) annoncé en Côte d’Ivoire - 31/05/2019 - L'Intelligent d'Abidjan - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Bientôt, un traitement sera disponible en Côte d’Ivoire pour soigner les personnes souffrant de la cryptosporidiose, agent pathogène (microbe) à la base de fortes diarrhées chez les personnes immunodéficientes comme les malades du Sida.

Les travaux de recherche pour ce traitement sont financés par le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres) à hauteur de 8.020.000 FCFA, et sont menés par Tuo Karim, chercheur à l’Institut pasteur de Côte d’Ivoire.

Lors d’un exposé au siège du Pasres à Yopougon Pk-17, vendredi 31 mai 2019, Tuo Karim a expliqué que sa recherche consistait à trouver la molécule, à partir des plantes médicinales antidiarrheïques. Après un an et cinq mois de recherches, il est à l’étape des extraits.

« Nous sommes allés dans des localités du pays et avons répertorié les plantes nécessaires. Nous avons fait des analyses à Abidjan et en France. Cela nous a permis d’avoir six bons extraits. Il ne reste plus qu’à les filtrer au maximum, analyses chimiques à l’appui, pour trouver cette fameuse molécule qui va sauver des vies. Nous pouvons même en avoir plusieurs. Cette dernière étape nécessite de revoir à la hausse le financement », a-t-il expliqué.

« C’est une recherche importante. Ce sont de nombreuses vies qui seront sauvées a terme. On ne peut pas s’arrêter en si bon chemin. Notre rôle, c’est d’accompagner ce type d’initiatives. Nous irons jusqu’au bout », a assuré Sangaré Yaya, Secrétaire exécutif du Pasres, qui a déjà décaissé 5,5 millions Fcfa sur les 8 millions Fcfa alloués.

J-H K

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !