Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Lancement ce jour d’une enquête de dépistage des maladies non transmissibles - 17/09/2007 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Cardiopathies, accidents vasculaires cérébraux, cancer, diabète et maladies respiratoires chroniques. Ces Maladies non transmissibles (MNT), à l’opposé des maladies transmissibles, tuent en silence les populations béninoises. 80% des décès causés par ces maladies se produisent dans les pays en voie de développement. Au cours d’une conférence de presse organisée par le Programme national de lutte contre les maladies non transmissibles (PNLMNT) le vendredi dernier, l’on apprend que face à cette menace, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a adopté une approche standard de dépistage pour la surveillance et la prévention des Mnt. Elle consiste en une enquête qui se déroulera du 17 septembre au 17 octobre 2007 dans la ville de Cotonou.

Cela permettra de collecter des données cohérentes au sein des populations, de prévenir les épidémies de maladies chroniques, d’aider les services de santé à planifier et à déterminer les priorités de santé publique. En effet, ce processus séquentiel de dépistage commence par la collecte à domicile des informations clés sur les facteurs de risque grâce à un questionnaire et la collecte des prélèvements sanguins pour une analyse biochimique. Selon le coordonnateur du Pnlmnt, Dismand Houinato, cette enquête se déroulera dans les ménages à raison d’une personne âgée au moins de 24 ans par ménage. Au terme de cette enquête, 2500 personnes à Cotonou devront être dépistées et prises en charge par les services de santé publique en cas de maladies chroniques ou maladies non transmissibles. Il invite les populations à réserver un accueil chaleureux aux enquêteurs qui ne sont là que pour leur bien être.

Reece H. ADANWENON

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !