Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Un grand hôpital pour la famille judiciaire - 09/11/2007 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Structure d’aide et d’entraide des magistrats de Côte d’Ivoire, le Fonds de prévoyance mutuelle Thémis (FPMT) nourrit de grandes ambitions pour ses adhérents. Après trois années d’activités effectives jugées très satisfaisantes, les responsables du Fonds décident de passer à la vitesse supérieure dans le sens de l’amélioration des prestations offertes à leurs membres. Selon le directeur général du FPMT, M. Toucha Banhi Alphonse, qui le plus fort des projets en renfort porte sur la dotation dans les prochains mois d’un grand hôpital pour non seulement les magistrats et leurs familles, mais aussi pour toute la famille judiciaire dans son ensemble.

Comme le font des structures similaires dans certaines corporations (la police, l’armée) le FPMT dont le siège est à côté de la mairie du Plateau, s’emploie depuis 2005 au bien-être social de ses adhérents. Lesquels bénéficient de la couverture médicale, chirurgicale, de la maternité, de l’assistance invalidité décès. Le FPMT qui puise ses ressources dans la mobilisation de l’épargne de ses membres, procède tout aussi pour ces derniers, à des investissements à but social.

Et c’est dans cette optique que s’inscrit le projet d’un grand hôpital qui, selon notre interlocuteur, verra le jour dans quelques mois. Parlant des orientations qualitatives et son équipe et lui veulent donner au Fonds et des ambitions légitimes qu’ils nourrissent, le DG, Toucha Banhi, magistrat hors hiérarchie, lance cet appel : «L’objectif primordial de notre structure étant de consolider et de raffermir davantage les liens entre les magistrats à travers des actions de soutien à tous les niveaux. Nous entendons faire du FPMT, le creuset de regroupement de tous les membres de la famille judiciaire en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, nous voulons ici lancer un appel à ceux des magistrats qui hésitent encore à nous rejoindre de se décider maintenant.»

Le FPMT, dont les prestations profitent aux ayants-droit de ses adhérents reste, comme il fallait s’y attendre, très attaché dans son évolution aux principes de la légalité de ses textes, de la probité et de la rigueur dans sa gestion au quotidien.
Notons que le FPMT a à sa tête un conseil d’administration de neuf membres que préside Mme Diakité Fatoumata, magistrat hors hiérarchie, en service à la Chambre administrative de la Cour Suprême.

Landry Kohon

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !