Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Burida : un centre de santé pour les créateurs ! - 15/01/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une grande première en Côte d’Ivoire, sans doute en Afrique et peut-être même dans le monde : les sociétaires du Bureau ivoirien des droits d’auteur (BURIDA) ont leur centre de santé. Hier, en présence du ministre de la Culture et de la Francophonie, Augustin Kouadio Komoé, qu’attendaient l’Administrateur provisoire, Armand Obou, ses collaborateurs, des représentants des associations du monde des arts et de la culture, notamment Ernest Foua-Bi de St Sauveur, président des écrivains de Côte d’Ivoire (AECI), Valen Guédé, Guédéba Martin, Djabo Steck, Noël Dourey, Gedéon…, a été présenté à la presse, ce centre.

Sous la conduite du docteur Zunon Abraham, ont été visités les différents compartiments de ce beau cadeau, qui contentera bien les artistes, les musiciens : bref, tous les créateurs affiliés au Burida. Des salles de soins, de mise en observation, de consultation, de 1ère et deuxième catégories, d’infirmerie déjà équipées ; une pharmacie qui attend d’être opérationnelle ; des splits dans toutes les salles, des ordinateurs de bureau, des pèse-personne, etc., ce centre, avec ses quatre infirmiers, un garçon de salle, et son docteur, entend répondre à la grosse attente des artistes. Et comme le disait le ministre de tutelle, « c’est un sentiment de fierté et de satisfaction face aux problèmes auxquels sont confrontés les artistes. Ils ne seront plus des laissés pour compte ». En souhaitant que la prise en charge des artistes soit optimale, il a offert au centre, un million de Fcfa pour l’achat de médicaments.

Sur son instruction d’ailleurs, selon M. Armand Obou, a été adopté le principe de la gratuité pour tous les sociétaires. Y compris les médicaments, puisqu’il a lui-même sa propre pharmacie. Le personnel du Burida n’aura, quant à lui, droit qu’à un ticket modérateur pour avoir accès aux soins de ce centre. Pour Guédéba Martin, « c’est un vide qui vient d’être comblé. S’il y a eu un hôpital des fonctionnaires, pourquoi n’en aurait-il pas pour les artistes et créateurs de ce pays ? Il faut surtout l’arroser pour que cela ne soit pas un feu de paille». Noël Dourey n’en dit pas plus : « Il faut rendre grâce à Dieu. Aujourd’hui, être un artiste n’est plus une fatalité en Côte d’Ivoire. Je salue cette grande première du Burida. La courbe est tellement ascendante que je lui tire mon chapeau. On a connu de nombreux administrateurs provisoires qui ont fait autre chose.

Lui (Armand Obou) a fait le choix du social, pour le bien des artistes ». Comme en chœur, Valen Guédé, ajoutera : « C’est une grande première en Côte d’Ivoire ! C’est un acte important, hautement historique. Il faut saluer un tel acte ».

Reste à souhaiter, pour l’Administrateur, que tous les annonceurs, les entreprises citoyennes qui ont décidé de soutenir l’art, viennent en aide à ce centre, sur la base d’un sponsoring. A cet effet, des espaces leur sont réservés sur les murs du centre, entre autres.

Michel Koffi

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !