Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Résistance aux médicaments antituberculeux : la tuberculose multi résistante anéantit les efforts de lutte - 10/03/2008 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les taux de tuberculose à bacilles multi résistants (tuberculose Mr) sont très élevés. C’est ce qui ressort d’une enquête effectuée sur l’ampleur du phénomène de la tuberculose pharmaco résistance, par l’organisation Mondiale de la Santé (OMS). Le rapport sur la résistance aux médicaments tuberculose (anti tuberculeux) dans le monde est fondé sur les informations recueillies de (2002 à 2006) auprès de 90.000 malades dans quatre vingt deux pays. Le rapport de l’enquête fait également état de tuberculoses à bacilles ultra résistants (TB-UR).

Qui est une forme de tuberculose pratiquement impossible à traiter. (Ce cas enregistre dans 45 pays). Les conclusions de l’enquête révèlent qu’il y a un lien entre l’infection à VIH et la tuberculose à bacilles multi résistants (TB-Mr). Et il ressort que la proportion des cas de tuberculose (Mr) est près de deux fois plus importante chez les malades de la tuberculose vivant avec le VIH/SIDA que chez les autres. Sur la base des données de l’enquête l’organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu’il y a environ un demi-million de nouveaux cas de tuberculose multi résistants (MR) chaque année dans le monde. Soit 5 % environ, du nombre total de nouveaux cas de tuberculose qui est de neuf million. Le taux élevé a été enregistré à Bakou (capitale d’Alerbaijan). Où près d’un quart des nouveaux cas (22,3 %) étaient, selon les informations recueillies à bacilles multi-résistants.

La Côte d’Ivoire n’est pas épargnée

Le nombre de cas de tuberculose, en terre ivoirienne a augmenté de 9 % entre 2006 –et 2008. Et près d’une infection sur dix était un cas de tuberculose multi-résistante (TB-Mr), selon les données du ministère de la Santé et de l’hygiène publique et l’OMS. « La hausse totale correspond à une augmentation qui a atteint 23000 cas détectés », a indiqué le Directeur du programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT) Dr. Jacquemin Koukou. Il a ajouté que la Côte d’Ivoire a enregistré de 2005 à 2006, respectivement 18000 et 210000 cas de tuberculose.« La situation est alarmante », s’est inquiété Dr. Kouakou. La tuberculose est la première infection opportuniste liée au VIH/SIDA. En Côte d’Ivoire, selon le ministère de la santé, le Co-infection VIH-tuberculose est l’une des principales causes de propagation de la tuberculose.

Selon les statistiques officielles, 39 % des personnes infectées par la tuberculose le sont aussi par le VIH, une combinaison dangereuse, où chaque infection accentue et aggrave l’autre. L’OMS pense qu’un tiers de la population mondiale pourrait être infectée. Mais la maladie reste en sommeil dans la plupart des organismes. Et elle se réveille lorsque le système immunitaire est affaibli. La tuberculose multi-résistante est une souche de tuberculose difficile à traiter, parce qu’elle résiste à la plupart des médicaments anti-tuberculeux actuellement disponibles.

Cette forme de tuberculose selon les spécialistes, est généralement la conséquence d’une mauvaise observance du traitement, lorsque les patients ne prennent pas leurs médicaments régulièrement ou pas pendant la durée prescrite. Elle (TB-Mr), peut aussi résulter d’un choix de traitement erroné de la part des personnels de santé. Ou parce que la chaîne d’approvisionnement en médicaments n’est pas continue.

Tuberculose multi-résistante, guérissable

La tuberculose, multi-résistante, est généralement guérissable. Mais elle nécessite, selon les spécialistes un traitement plus lourd et des médicaments plus coûteux, sur une longue période. A en croire l’OMS, les taux élevés de cette forme de tuberculose menacent les efforts mondiaux de lutte contre cette épidémie. Plus de 1,6 million de personnes sont mortes de la tuberculose en 2005. Cependant, le taux d’incidence estimé en Afrique subsaharienne est près de deux fois supérieur à celui relevé en Asie du Sud-Est. Ce, avec près de 350 cas pour 100.000 personnes, selon l’OMS. C’est en Afrique que ce sont enregistrés les chiffres les plus élevées à la fois de décès et de taux mortalité par habitant.

Anzoumana Cissé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !