Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la tuberculose : les praticiens renforcent leurs capacités - 27/03/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En marge de la journée mondiale de la tuberculose, la Société Ivoirienne de Pneumo-Phtisiologie (SIPP) a organisé jeudi, sa 3ème journée scientifique à l’Institut national de l’hygiène publique à Adjamé. L’objectif de cette activité était de renforcer les capacités des praticiens de la médecine en matière de prise en charge de la co-infection tuberculose et VIH en 2008. Pr. Aka Danguy, présidente de la SIPP, a rappelé que la tuberculose, présente depuis 2000 ans, est encore tenace comme si rien n’a été fait pour la combattre depuis lors.

Mieux, elle s’associe aujourd’hui à l’infection du VIH. La situation en Côte d’Ivoire n’est guère reluisante. Sur les 23.000 nouveaux cas dépistés en 2007, 39% de ces sujets ont une infection du VIH. Avec un taux de progression de 8 à 10% chaque année.

Selon Pr. Domoua Kouao, président du comité d’organisation de la campagne de lutte contre la tuberculose, sur le nombre total de personnes dépistées en 2007, 12.000 cas se présentent sous la forme contagieuse. Pendant que le ratio de la propagation de la tuberculose en Côte d’Ivoire donne 108 cas pour 100 mille habitants. Situation qui a fait dire au représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Mathurin Oulaï, que la tuberculose qui est la première infection opportuniste du VIH et cause de mortalité, est un véritable problème de santé publique.

C’est donc pour une meilleure prise en charge des sujets infectés que plusieurs spécialistes du monde médical ont dispensé des enseignements à leurs compères autour des thèmes dont la prise en charge globale de la tuberculose, la prise en charge thérapeutique de la co-infection tuberculose-VIH ainsi que des cas insolites de manifestation de la co-infection tuberculose et VIH.

Marc Yevou

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !