Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Sida : plus de 51 milliards octroyés à la Côte d’Ivoire - 10/04/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Je voudrais saisir cette occasion pour réaffirmer l’engagement du peuple américain à aider les Ivoiriens à construire un avenir sans VIH/SIDA. Le gouvernement des Etats-Unis est prêt à accompagner les efforts du gouvernement ivoirien ainsi que ceux de ses partenaires dans le cadre de la campagne contre cette pandémie à travers le PEPFAR (plan d’urgence américain pour la lutte contre le Sida». Ce sont là les propos de Mme Sharon White, directrice du centre culturel américain, représentant SEMme Wanda L. Nesbitt, ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, lors du passage mercredi dernier à Yamoussoukro de la «caravane de projection vidéo sur le VIH/SIDA».

Aussi Mme Sharon White n’a-t-elle pas manqué de relever les efforts que consent son gouvernement pour soutenir la Côte d’Ivoire, l’un des pays prioritaires à bénéficier de la manne du PEPFAR, pour à la fois étendre et intensifier la lutte contre le fléau. «Le 1er avril 2008, le gouvernement américain a approuvé un plan de dépenses de 120.5 millions de dollars US (environ 51.831.298.290 F CFA) soit une augmentation de 43% par rapport à l’exercice précédent», a-t-elle fait savoir.

La «caravane de projection vidéo sur le VIH/SIDA», initiée par l’ambassade des Etats –Unis, vise à sensibiliser la population et singulièrement la frange la plus vulnérable qu’est la jeunesse. Au centre culturel islamique et plus tard à l’auditorium du lycée Mamie Adjoua de Yamoussoukro, les populations ont assisté à une projection de films suivie de débats très enrichissants.

Mmes Régina Traoré et Bakayoko Zéguéla, les experts en VIH/SIDA, qui supervisaient ses échanges, ont su, par leurs réponses, éclairer les lanternes des participants et partagé avec eux leurs expériences dans le domaine.

L’imam Saïd Sylla, recteur de la grande mosquée de Yamoussoukro, et Mme Yapo Elisabeth, proviseur du lycée Mamie Adjoua, ont remercié l’Ambassade des USA pour cette initiative louable.

Signalons que ce budget couvre la période du 1er avril 2008 au 31 mars 2009 et va appuyer 37 partenaires principaux et plus de 75 sous-partenaires offrant des services de prévention, de soins et de traitement du VIH/SIDA dans tout le pays.

Coulibaly Souleymane

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !