Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Malnutrition : 20% d’enfants malnutris en Côte d’Ivoire - 23/11/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

D’importantes informations ont été données, vendredi dernier, par l’Unicef sur la question. La situation des enfants de 0 à 8 ans n’est pas reluisante en Côte d’Ivoire. Selon l’Unicef, 20% de ces êtres fragiles souffrent d’une malnutrition sévère et modérée, et 7%, d’une malnutrition aiguë. 45% n’ont pas d’extrait de naissance, et seulement 5,5% des enfants de 3 à 5 ans ont accès à un programme d’éducation préscolaire. Ces informations ont été données vendredi, au cours d’une conférence de presse, par Mme Vanya Berrouet, chargée de la petite enfance au bureau régional Unicef, basé à Dakar, au Sénégal.

Elle avait à ses côtés, Mmes Dossou Sylvie, et Patricia Bheeka, représentante et chef de la section éducation de l’Unicef en Côte d’Ivoire. C’était au siège de la structure onusienne, à Marcory. Pour la conférencière, il urge que l’Etat ivoirien se penche davantage sur ce problème. Car, dira-t-elle, la période de l’enfance revêt une importance cruciale pour le développement affectif, intellectuel et social de chaque individu. «Ainsi, les interventions effectuées à cette étape de la vie peuvent produire des effets durables sur la santé et le bien- être de l’enfant et de l’adulte qu’il deviendra. Souvent, les opportunités qui ne sont pas saisies à ce stade peuvent rarement être rattrapées ultérieurement», explique Mme Vanya Berrouet. C’est pour passer ce message, que la chargée de la petite enfance au bureau régional de l’Unicef est en Côte d’Ivoire depuis jeudi dernier. Au cours de son séjour, elle a rencontré et exhorté, à travers des ateliers, les différentes structures qui oeuvrent en faveur du jeune enfant, à créer un cadre propice à son plein développement. Il s’agit, entre autres, des ministères de la Justice ; de la Santé et de l’Hygiène publique; de l’Education nationale ; de la Famille, de la Femme et des Affaires sociales. Ainsi que des conseil municipaux.

Casimir Djézou

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !