Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Articles médicaux de Santé tropicale

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7011 - Novembre 2023 - pages 585-592

Contacter Docteur Winnie Tatiana Bekolo Nga Facteurs pronostiques de la cirrhose hépatique dans deux hôpitaux de référence au Cameroun. A propos de 440 casnote

Auteurs : W.T. Bekolo Nga, G.R. Nsenga Njapa, S.A.F. Eloumou Bagnaka, A. Ndjitoyap, A. Malongue, M. Kowo, D. Noah Noah, O. Njoya, F.A. Andoulo, L.H Namme - Cameroun


Résumé

Introduction : La cirrhose hépatique est un problème de santé publique mondial. Elle est un facteur de morbi-mortalité, notamment à cause de ses nombreuses complications. Le but de l’étude était d’évaluer le pronostic des patients porteurs d’une cirrhose hépatique au Cameroun et d’identifier les facteurs qui y sont associés.
Méthodologie : L’étude était transversale et analytique et avait pour cadre deux hôpitaux de référence au Cameroun sur une période allant de 1er janvier 2007 au 31 décembre 2016. Étaient inclus tous les patients dont le diagnostic de cirrhose avait été posé grâce à l’histologie, des méthodes non-invasives et/ou des images échographiques caractéristiques. Les données recueillies étaient cliniques, paracliniques et évolutives. La courbe de survie a été obtenue selon la méthode de Kaplan-Meier. Une régression logistique en analyse multivariée a permis d’identifier les facteurs prédictifs de mortalité, pour un seuil de significativité p < 0,05.
Résultats : Nous avons inclus 440 patients parmi lesquels on avait 249 hommes et 191 femmes soit un sex-ratio de 1,3. L’âge moyen était de 54 ± 14,6 ans. Les principales étiologies étaient l’hépatite C (37,7%), l’hépatite B (23,6%) et l’alcool (13,2%). La cirrhose était décompensée dans 87,5% des cas (n = 385). Le score de Child-Pugh était classé B et C respectivement chez 48% et 39,1% des patients. Le score de MELD était supérieur à 39 chez 4,5% des cas soit 17 patients. Le taux de mortalité était de 34,5%. La survie à 1 an était de 70%. Les facteurs prédictifs de mortalité étaient l’hypoalbuminémie < 28 g/l (OR = 2,49 ; IC95% : 1,31-4,72 ; p < 0,001), la notion d’hospitalisation (OR = 2,38 ; IC95% : 1,78-3,22 ; p < 0,001), un score de Child-Pugh C (OR = 2,74 ; IC95% : 1,67-4,51 ; p = 0.001), un score de MELD > 39 (OR = 3,68 ; IC95% : 1,41-9,42 ; p = 0.001) et le carcinome hépatocellulaire (OR = 1,72 ; IC95% : 1,47-2,04 ; p = 0.001).
Conclusion : Le cirrhose hépatique est une pathologie fréquente au Cameroun dont les principales étiologies sont les hépatites virales. La mortalité élevée est liée aux complications mais aussi aux mauvais scores pronostiques.

Summary
Prognostic factors of liver cirrhosis in two referral hospitals in Cameroon. About 440 cases

Introduction: Cirrhosis of the liver is a worldwide public health problem. It is a factor in morbidity and mortality, particularly because of its many complications. The aim of this study was to assess the prognosis of patients with liver cirrhosis in Cameroon and to identify associated factors.
Methodology: The study was cross-sectional and analytical and was conducted in two referral hospitals in Cameroon over a period from January 1st, 2007, to December 31st, 2016. All patients diagnosed with cirrhosis based on histology, non-invasive methods and/or characteristic ultrasound images were included. Clinical, paraclinical and evolutionary data were collected. The survival curve was obtained using the Kaplan-Meier method. Multivariate logistic regression was used to identify factors predictive of mortality, with a significance level of p < 0.05.
Results: We included 440 patients, 249 men and 191 women, giving a sex-ratio of 1.3. The mean age was 54 ± 14.6 years. The main etiologies were hepatitis C (37.7%), hepatitis B (23.6%) and alcohol (13.2%). Cirrhosis was decompensated in 87.5% of cases (n = 385). Child-Pugh scores were classified as B and C respectively in 48% and 39.1% of patients. The MELD score was greater than 39 in 4.5% of cases (17 patients). The mortality rate was 34.5%. Survival at 1 year was 70%. Factors predictive of mortality were hypoalbuminemia < 28 g/l (OR = 2.49; CI95%: 1.31-4.72; p < 0.001), hospitalization (OR = 2.38; CI95%: 1.78-3.22; p < 0.001), Child-Pugh C score (OR = 2.74; CI95%: 1.67-4.51; p = 0. 001), a MELD score > 39 (OR = 3.68; CI95%: 1.41-9.42; p = 0.001) and hepatocellular carcinoma (OR = 1.72; CI95%: 1.47-2.04; p = 0.001).
Conclusion: Hepatic cirrhosis is a frequent pathology in Cameroon, with viral hepatitis being the main etiology. High mortality is related to complications but also to poor prognostic scores.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1041 fois, téléchargé 51 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus de résumés d'articles - Plus d'articles en texte intégral

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Strides Pharma

vig_video5
Prise en charge des infections en néonatologie - webinaire animé par Pr. Amorissani Folquet Madeleine

encart_diam_strides
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays



CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !