retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Santé mentale : l’OIM présente les résultats de l’approche pilote réalisée à Koundou

Guinée 360 | Guinée | 30/05/2023 | Lire l'article original

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a présenté les résultats de l’approche pilote en matière de santé mentale et de soutien psychosocial réalisée à Koundou, dans la région forestière, lors d’une réunion qui s’est tenue le lundi 29 mai 2023 à Conakry. Les autorités sanitaires du pays et les partenaires étaient présents lors de cette cérémonie.

Dans un esprit humanitaire visant à combler le vide en termes d’assistance psychosociale pour les populations vulnérables et en adéquation avec la vision de la politique sanitaire guinéenne, l’OIM a développé ce programme de santé mentale pendant un an, en faveur des populations frontalières de Koundou. Après de nombreux mois de travail acharné, l’organisation internationale se dit satisfaite des résultats obtenus.

“Lors de notre solide partenariat et de notre étroite collaboration avec les acteurs locaux, nous avons réalisé des progrès significatifs dans la promotion du bien-être psychosocial et de la résilience au sein des communautés frontalières. Le projet de renforcement de la gestion des frontières, de la sécurité et de la cohésion sociale dans la zone du perroquet a permis de renforcer les capacités locales en matière de santé mentale en formant et en soutenant des professionnels de la santé dans la région. Nous avons également travaillé en étroite collaboration avec les communautés pour sensibiliser à l’importance de la santé mentale, réduire la stigmatisation et encourager un soutien mutuel. De plus, nous avons assuré la prise en charge des personnes atteintes de troubles mentaux. Ces réalisations sont le fruit de l’engagement et de la détermination de toutes les parties prenantes impliquées dans le projet”, a déclaré Lorraine Ndayirukiye, chargée de projets à l’OIM.

Dans le cadre du soutien aux communautés frontalières impactées par les conséquences des maladies à virus Ebola, COVID-19 et Marburg en Guinée, l’OIM ne compte pas reculer.

C’est pourquoi Mme Lorraine souligne : “Notre travail n’est pas terminé, nous reconnaissons également les défis persistants auxquels sont confrontés les communautés, nous restons déterminés à poursuivre notre soutien pour consolider les acquis et offrir un accès aux services de santé mentale à un plus grand nombre de personnes. Cela nécessitera une approche intégrée et une coordination accrue entre les secteurs de la santé, de la protection sociale et du développement communautaire”.

Pour le Pr Mamadi Mory Keita, coordinateur national du programme de santé mentale en République de Guinée, les résultats de cette restitution effectuée par l’OIM sont “excellents”. Il rappelle que les virus Ebola, COVID-19 ont affecté de nombreuses personnes et causé des milliers de victimes dans les zones frontalières. Il soutient que l’organisation “a eu le courage de développer un programme très intéressant pour la sous-préfecture de Koundou, qui a été fortement touchée par ces maladies. Elle a établi une base dans cette localité, notamment dans le centre de santé, en intégrant la santé mentale et une assistance psychosociale aux personnes affectées. Son projet devrait prendre fin ce mois de mai, après évaluation auprès de la population, et le programme s’est avéré très positif. Elle a eu la gentillesse de transmettre la responsabilité au programme national de santé mentale. Nous sommes heureux de dire aujourd’hui que l’OIM a fait un premier pas positif dans l’intégration des soins de santé mentale dans les soins de santé primaires, qui sont en première ligne. Soyez assurés que ce centre sera l’un des centres pilotes. Dans le cadre de notre programme avec nos partenaires, nous prévoyons d’intégrer tous les centres de santé de Guinée pour les soins de santé mentale. Nous assurerons une transition efficace dans l’intérêt de la population”...

Lire la suite sur le site Guinée 360

Tous les articles

Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar19
Mycoses cutanées superficielles - Pr Boubacar Ahy Diatta, dermatologue - Sénégal

encart_diam_dafra
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !