retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Octobre rose : 2 personnes meurent d’un cancer du sein par jour en Guinée

Guinée 360 | Guinée | 11/10/2023 | Lire l'article original

Le mois d’octobre de chaque année est consacré à la sensibilisation et au dépistage du cancer du sein. Une campagne qui mobilise des milliers de personnes à travers le monde pour la lutte contre le deuxième cancer le plus meurtrier chez la femme.

En Guinée, le cancer du sein est le troisième cancer le plus meurtrier après le cancer du col de l’utérus et celui du foie. Les facteurs favorisant ce type de cancer sont nombreux.

D’abord, il y a les facteurs qui sont liés au mode d’alimentation et au mode de vie qui sont la consommation du tabac, l’absence d’activités physiques régulières, mais également, le fait de ne pas consommer assez souvent les fruits et légumes, de consommer régulièrement les aliments gras et les protéines animales. Le surpoids et l’obésité est un dénominateur commun des maladies non transmissibles dont le cancer du sein.

Interrogé sur le sujet, le chirurgien cancérologue et chef service de cancérologie à l’hôpital national Donka, Pr Namory Traoré explique qu’il y a certains cancers qui sont également liés à l’âge avec la femme et il existe également des maladies du sein qui, si elles ne sont pas traitées, peuvent évoluer vers le cancer du sein.

Ce sont des maladies frontières, qui ne sont ni bénignes, ni malignes, ni sur les cancers, ni sur les tumeurs bénignes, explique le médecin. « Il y a également des facteurs génétiques, notamment le surpoids et l’obésité est un dénominateur commun des maladies non transmissibles dont le cancer quand on les détecte et qu’ils ne sont pas traités, ça peut basculer vers le développement du cancer ».

Sur les chiffres relatifs à l’évolution du cancer du sein en Guinée, le cancérologue estime que la maladie est sous diagnostiquée dans notre pays et les statistiques le sont également.

« Au niveau national, c’est le troisième cancer le plus meurtrier après le cancer du col de l’utérus et celui du foie avec un nombre estimé à 739 cas annuels et un peu plus de 400 décès par an. Cela veut dire que tous les jours en Guinée, deux cas du cancer du sein sont diagnostiqués et au moins un cas décède tous les jours », a-t-il déclaré.

En 2023, au service de cancérologie du CHU Donka, un malade sur quatre (¼) consulté souffre d’un cancer du sein. Un chiffre qui élève la proportion à 25%.

Dans tout le pays, la prise en charge du cancer du sein ne s’effectue que dans un seul hôpital public actuellement délocalisé à l’hôpital Jean-Paul 2 et la polyclinique NEDISAR qui est un centre médico-associatif qui prend en charge les cas de cancer.

Lire la suite sur le site Guinée 360

Tous les articles

Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar11
Xéroses. Rôle de l'hydratation cutanée dans les déséquilibres de la fonction barrière - Pr. Joseph ECRA ELIDJE - Professeur titulaire de Dermatologie et Vénérologie - Côte d'Ivoire

encart_diam_aldounion
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !