retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Côte d'IvoireContribution du Pr Bakayoko-Ly Ramata : Hommage au Pr Bertrand M'Batchi, Secrétaire général du CAMES

Fraternité matin | Côte d'Ivoire | 10/10/2021 | Lire l'article original

Le Professeur Bertrand M'Batchi, Secrétaire général du Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES) est décédé le 25 septembre 2021 à Ouagadougou, siège de l'institution. Le Pr Bakayoko-Ly Ramata rend hommage à l'homme qui a su se distinguer par "sa grande vision, son abnégation au travail et sa rigueur, a porté haut le flambeau du Cames au sein des institutions académiques"

De nationalité gabonaise, le Pr M'Batchi était en poste au Cames depuis le 1er août 2011. Ci-dessous l'hommage Pr Bakayoko-Ly Ramata à cet éminent universitaire.
"La disparition brusque du Professeur Bertrand M'Batchi, scientifique émérite, travailleur acharné et manager hors pair a provoqué une profonde consternation dans la communauté scientifique africaine. En effet, celle-ci a perdu l'un de ses plus illustres fils qui, par sa grande vision, son abnégation au travail et sa rigueur, a porté haut le flambeau du Cames au sein des institutions académiques et scientifiques de renommée internationale.

La communauté universitaire des 19 pays membres de notre institution régionale lui est reconnaissante à jamais pour avoir grandement contribué à sa modernisation et à son rayonnement. Les mécanismes et les outils qu'il a mis en place ont impacté positivement la gouvernance de nos universités.
Les différents hommages qui lui ont été rendus par la communauté universitaire africaine, ont largement mis en exergue les innovations qu'il a apportées au sein de l'institution académique panafricaine.

Pour ma part, je voudrais relever succinctement quelques aspects des valeurs que le Prof. Bertrand M'Batchi s'est attelé à promouvoir, à travers notre collaboration.
Pour avoir été Présidente de l'université Félix Houphouët-Boigny et ensuite Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, j'ai pu prendre la pleine mesure de son management de type participatif, de sa capacité d'écoute et de son ouverture d'esprit qui attestent éloquemment que le Professeur M'Batchi était l'humilité faite homme.

À cet égard, qu'il me soit permis de révéler que suite à sa prise de fonction, j'ai eu l'honneur de recevoir un coup de fil sa part, parce qu'il voulait mon avis sur sa vision et les actions qu'il se proposait de mener pour donner un souffle nouveau à notre organisation. Il est important de noter que mes homologues avaient également été consultés.

Les différentes concertations qu'il a initiées ont été fortement appréciées par les Recteurs et Présidents d'Université. Ainsi, de façon inclusive, celles-ci lui ont permis de bâtir le plan stratégique du Cames autour des problématiques de développement de l'Enseignement supérieur dans l'espace. Il s'agit notamment de l'Assurance Qualité, du Numérique Éducatif, des Programmes thématiques de recherche (Ptr) et de l'institution des Journées scientifiques du Cames (Jsdc).

Par ailleurs, le Prof. Bertrand M'Batchi, a toujours su honorer ses collègues enseignements-chercheurs et chercheurs qui l'ont accompagné dans la mise en œuvre des différents programmes du Cames. Permettez-moi, sur ce point, de rappeler l'agréable surprise qui fut la mienne, lorsqu'il m'annonça le double honneur du Cames envers la Côte d'Ivoire et ma modeste personne, à travers l'institution du premier prix Ptr-Santé de la meilleure communication orale dénommée « Prix Professeur Bakayoko-Ly Ramata ».

Dans la même veine, il a également rendu hommage à feu le Professeur Ogobara Doumbo de l'université de Bamako, à travers le 2e prix Ptr-Santé de la meilleure communication orale et au Professeur Jacques Simporé de l'université Thomas D'Aquin du Burkina Faso à travers le 3e prix de la meilleure communication affichée. Ces différents prix sont remis à chaque édition des Journées scientifiques du Cames (Jsdc).

Enfin, dans les différentes discussions que nous avons eues dans le cadre de l'avenir du Cames, le Professeur M'Bachi avait toujours une préoccupation majeure, à savoir, la formation d'un capital humain de qualité et respectueux de l'éthique et de la déontologie. C'est dans ce contexte, qu'il a créé un comité d'éthique et de déontologie du Cames auquel il a accordé les pleins pouvoirs afin que les évaluations des enseignants et des établissements se fassent dans l'équité et la transparence.

On peut ainsi affirmer que le Professeur M'Batchi était un humaniste, parce que par-delà la formation académique, il privilégiait le savoir-être qui est une dimension de l'homme total.

Au total, le Prof. Bertrand M'Batchi a contribué significativement à la construction d'un système d'enseignement supérieur et de recherche de qualité dans l'espace Cames.

Son nom restera gravé, à jamais, dans l'Institution à laquelle il a tant donné et dans la mémoire de chaque Alumni du Cames.
Oui, le Prof. Bertrand M'Batchi a semé la bonne graine qui continuera de germer et de donner des fruits !

C'est pourquoi, je voudrais demander à son épouse, ses enfants, sa famille, ses collaborateurs et à la communauté académique et scientifique africaine de sécher leurs larmes car le Grand Chancelier de l'Ordre international des palmes académiques (Oipa) du Cames a bien rempli sa mission.

Que le Tout-Puissant, dans son infinie miséricorde, l'accueille dans la félicité éternelle."

Professeur Bakayoko-Ly Ramata

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !