retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7011 - Novembre 2023 - pages 593-598

photo_auteur Diagnostic échographique de l’adénolymphite mésentérique primaire de l’enfant à Bouaké (Côte d’Ivoire). A propos de 43 cas note

Auteurs : A.F. Kouadio, S.C. Sanogo, K.E. Tanoh, K.P.B Kouassi, A.E.B. Bravo-Tsri, B.L. Yao, B.D.M. Kouakou, M. Soro, I. Konate, K. N’Dri - Côte d'Ivoire


Résumé

Introduction : L’adénolymphite mésentérique est une pathologie fréquente dans la population pédiatrique et responsable d’un syndrome douloureux abdominal aigu. L’objectif était de déterminer le profil épidémiologique et la place de l’échographie abdominale dans le diagnostic de l’adénolymphite mésentérique primaire de l’enfant à Bouaké.
Patients et méthodes : Il s’agissait d’une étude prospective à visée descriptive portant sur 43 cas recensés sur une période de 11 mois allant d’août 2018 à juin 2019. Elle avait eu lieu dans le service d’imagerie médicale du CHU de Bouaké. Ont été inclus, tout enfant âgé de 0 à 15 ans, venu réaliser une échographie abdominale chez qui une adénolymphite mésentérique avait été diagnostiquée sans autre anomalie abdominale associée. Les variables étudiées étaient : l’âge, le sexe, les données cliniques et échographiques.
Résultats : L’âge moyen était de 7,25 ans avec des extrêmes de 1 an et 15 ans. La tranche d’âge [7-9 ans] représentait 34,88% des cas. Le sexe masculin représentait 65,12% soit un sex-ratio de 1,86. La douleur abdominale était retrouvée chez 41 patients soit 95,34% des cas et elle était associée à une fièvre dans 69,76%. L’échographie abdominale avait montré des ganglions de forme ovalaire dans 95,34% et de grand diamètre supérieur à 10 mm dans 51,16%. Les adénomégalies inflammatoires étaient localisées en péri-ombilical droit dans 69,76% des cas et à la fosse iliaque droite (23,25%). Un nombre de 6 et 8 adénomégalies mésentériques était retrouvé dans 55,82% et une lame d’épanchement péritonéal était notée dans 57,89%.
Conclusion : L’adénolymphite mésentérique est une pathologie cosmopolite et fréquente chez les enfants. L’échographie abdominale, en raison de ses nombreux avantages, serait le moyen d’imagerie de choix pour le diagnostic de l’adénolymphite mésentérique primaire de l’enfant.

Summary
Ultrasound diagnosis of primary mesenteric adenolymphitis in children in Bouake (Ivory Coast) : about 43 cases

Background: Mesenteric adenolymphitis is a frequent pathology in the paediatric population causing acute abdominal pain syndrome. Objective was to determine the epidemiological profile and the place of abdominal ultrasound in the diagnosis of primary mesenteric adenolymphitis in children in Bouake.
Patients and methods: This was a prospective descriptive study of 43 cases identified over a period of 11 months from August 2018 to June 2019. It took place in the medical imaging department of Bouake’s university hospital. Were included in the study, any child aged 0 to 15 years, who came to perform an abdominal ultrasound in whom adenolymphitis had been diagnosed without any other associated abdominal abnormality. The variables studied were: age, sex, clinical and ultrasound data.
Results: The average age was 7.25 years with extremes of 1 year and 15 years. The age group [7-9 years] represented 34.88% of cases. The male represented 65.12%, i.e. a sex ratio of 1.86. Abdominal pain was found in 41 patients, i.e. 95.34% of cases, and was associated with fever in 69.76%. Abdominal ultrasound showed oval lymph nodes in 95.34% and large lymph nodes greater than 10 mm in 51.16%. Inflammatory adenomegaly was in the right periumbilical in 69.76% of cases and in the right iliac fossa (23.25%). A number of 6 and 8 mesenteric adenomegaly were found in 55.82% and a peritoneal effusion was noted in 57.89%.
Conclusion: Mesenteric adenolymphitis is a cosmopolitan and frequent pathology in children. Abdominal ultrasound, because of its many advantages, is the imaging modality of choice for diagnosing primary mesenteric adenolymphitis in children.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1030 fois, téléchargé 5 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar15
Prise en charge du paludisme en ASS : Place de la DHA – PQP - Pr Issaka SAGARA et Pr Mahamadou A THERA

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays



CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !