Santé tropicale au Togo - Le guide de la médecine et de la santé au Togo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Togo > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6504 - Avril 2018 - pages 225-230

Contacter Docteur Essohana Padaro Pratique de la saignée au CHU Campus de Lomé (Togo) note

Auteurs : E. Padaro, I. Kueviakoe, K. Layibo, K. Agbetiafa, H. Magnang, K. Mawussi, A. Vovor, A.Y. Segbena - Togo


Résumé

Objectif : Décrire les principales indications et donner les variations du taux d’hémoglobine des saignées thérapeutiques réalisées au CHU campus de Lomé.
Matériel et méthode : Etude transversale descriptive par étude de 35 dossiers de patients, toutes pathologies confondues (drépanocytose, polyglobulie), ayant bénéficié d’une saignée thérapeutique dans le but d’induire une réduction du taux d’hémoglobine.
Résultats : Au total 35 patients (26 hommes et 9 femmes) ont bénéficié d’une saignée. Le sex-ratio est de 2,89. L’âge moyen était de 39,88 ± 13,8 ans avec des extrêmes de 6 et 67 ans. Les principales indications de la saignée étaient la polyglobulie chez 18 patients (51,4%) et la drépanocytose chez 17 patients (48,6%). Pour la drépanocytose, 15 patients (42,9%) étaient de phénotype SC contre 2 (5,7%) SS. Pour la polyglobulie, 14 (40%) avaient une polyglobulie primitive de Vaquez et 4 (11,4%) une polyglobulie secondaire. Le nombre moyen de saignées dans toute la population était de 4,25 ± 3,4 (extrêmes 1 et 12). Chez les drépanocytaires, nous avons 4,5 ± 4,04 (extrêmes 1 et 12) et 4 ± 2,8 (extrêmes 1 et 12) dans les polyglobulies. La variation moyenne du taux d’hémoglobine dans la population générale était de 1,9 ± 1,3 g/l (extrêmes 0,3 et 5,6), de 1,1 ± 0,5 g/l (extrêmes 0,3 et 2,0) chez les drépanocytaires et de 2,66 ± 1,4 g/l (extrêmes 0,56 et 5,6) au cours de la polyglobulie.
Conclusion : Il existe un effet réel de la saignée thérapeutique sur le taux d’hémoglobine au cours de la drépanocytose et de la polyglobulie au CHU Campus. Il faudra compléter cette étude en vue de déterminer l’influence de la saignée sur la réduction des crises vaso-occlusives et le nombre d’hospitalisations chez les drépanocytaires et l’apport de la saignée dans la prise en charge des polyglobulies.

Summary
Practice of bloodletting at CHU Campus in Lomé (Togo)

Objective: To describe the main indications and giving hemoglobin variations of therapeutic phlebotomies in the haematology service of University Teaching Hospital of Lome.
Material and method: Descriptive cross-sectional study by analysis of 35 patient records, diseases combined (sickle cell disease, polycythemia) that received a therapeutic phlebotomy in order to induce a reduction in hemoglobin.
Results: A total of 35 patients (26 men and 9 women) had received a therapeutic phlebotomy. The sex-ratio is 2,89. The mean age was 39,88 ± 13,8 years (extremes: 6 and 67 years). The main indications of phlebotomies were polycythemia in 18 patients (51,4 %) and sickle cell disease in 17 patients (48,6 %). In sickle cell disease, 15 patients (42,9 %) were SC and 2 (5,7%) were SS. For polycythemia, 14 (40 %) had a primary polycythemia and 4 (11,4 %) secondary polycythemia. The average number of phlebotomies in the whole population was 4,25 ± 3,4 (range 1 to 12). In sickle cell disease, we have 4,5 ± 4,04 (range 1 to 12) against 4 ± 2,8 (range 1 to 12) in polycythemia. The mean change in hemoglobin in the general population was 1,9 ± 1,3 g/d l (range 0,3 to 5,6) against 1,1 ± 0,5 g/dl (range 0,3 to 2,0) in sickle cell disease and 2,6 ± 1,4 g/d l (range 0,56 to 5,6) during polycythemia.
Conclusion: There is a real effect of therapeutic phlebotomies on the hemoglobin in sickle cell disease and polycythemia Hospital campus. It will complete this study to determine the influence of phlebotomies on the reduction of vaso-occlusive crisis and hospitalizations in sickle cell disease and the contribution of phlebotomies in the treatment of polycythemia.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 869 fois, téléchargé 10 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Togolais - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 66ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

TogoSanté tropicale au Togo
Le guide de la médecine et de la santé au Togo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !