Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Voir ou revoir les Rencontres Africaines de Dermatologie (novembre 2023) - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Revue de presse de Santé tropicale

Trier les actualités par :

Burkina : 816 cas suspects de méningite (82 décès) ; 507 cas de rougeole (2 décès)

Le Faso | Burkina Faso | 04/03/2014 | Lire l'article original

Ouagadougou, le 4 mars 2014 (AIB)- Le Burkina Faso a enregistré à la date du 23 février, 816 cas suspects de méningite dont 82 décès et 507 cas de rougeole dont 2 décès, a indiqué lundi le ministre de la Santé Léné Sebgo, rassurant que « la situation épidémiologique n’est pas inquiétante ».

« Au cours des huit premières semaines de 2014, le Burkina a enregistré un cumul de 816 cas de suspects de méningite, dont 82 décès. Deux districts sanitaires, à savoir Houndé (Ouest) et Boussé (Nord), ont franchi le seuil d’alerte de 5 cas pour 100 000 habitants », rapporte le quotidien privé ‘’Le Quotidien’’, citant le ministre Léné Sebgo.

« Dans les deux districts, le pneumocoque est le germe prédominant selon les résultats de laboratoire », a déclaré Léné Sebgo avant de rassurer que « la situation épidémiologique n’est pas inquiétante ».

Le ministre a affirmé les mesures de prévention doivent être renforcées tant au niveau individuel que collectif et a invité les populations à respecter les règles d’hygiène et à se faire vacciner.

Le Burkina Faso a également enregistré dans la même période, 437 cas de rougeole à Diapaga (Est) dont 2 décès, 48 cas à Bittou (Centre-Est) et 22 cas à Pouytenga (Centre-Est), selon le quotidien d’Etat Sidwaya, rapportant les propos du ministre.

« Des investigations se poursuivent en vue d’établir les caractéristiques essentielles des différents foyers épidémiques et apporter une riposte conséquente », a poursuivi le ministre Sebgo dans ‘’Le Quotidien’’.

Selon le ministre de la Santé, un plan de préparation et de riposte d’un coût de 2 441 499 535 FCFA a été adopté en septembre 2013 pour un suivi hebdomadaire de la tendance épidémiologique de la méningite à tous les niveaux.

Le Burkina Faso qui fait partie de la ceinture méningite, « une bande de terrain qui s’étend du Sénégal à l’ouest à l’Éthiopie à l’est, limitée au nord par le désert et au sud par la forêt tropicale », est sujet à la maladie surtout pendant la saison sèche (octobre à mai).

En 1996, le pays a connu l’une de ses plus graves épidémies méningocoques. 40 000 cas pour 4363 décès, selon des chiffres des autorités sanitaires, y avaient été enregistrés.

Agence d’Information du Burkina.

Lire l'article original

Retour

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Académie Biogaran

vig_video4
L'antibiorésistance en Afrique : usage des béta-lactamines et profils d'antibiorésistance en RDC - Données du Centre Médical de Kinshasa

encart_diam_biogaran
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !