Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Biogaran Formation - Dossier spécial sur l'épilepsie - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Articles médicaux de Santé tropicale

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7102 - Février 2024 - pages 109-114

Contacter Docteur Ernest Kalthan Investigation d’une épidémie urbaine de rougeole dans la ville de Bambari à forte couverture vaccinale en 2023note

Auteurs : D.B Rawago, E. Kalthan, R. Mbailao, E. Kanga, CM Pamatika, JD Boyo, B. Adraman - Centrafrique


Résumé

Introduction : La République Centrafricaine fait face à une épidémie de rougeole depuis 2019. A la semaine 9 Bambari était classé en épidémie. L’objectif de cette étude était d’investiguer l’épidémie de rougeole et d’évaluer la couverture vaccinale dans la ville de Bambari.
Matériels et méthode : Nous avons mené une étude transversale, descriptive. Nos données analysées provenaient du rapport de l’investigation, des fiches de notification des cas et du rapport de l’enquête de couverture. Les données ont été analysées par EPI Info 7.
Résultats : Au total 250 cas suspects de rougeole dont cinq confirmés ont été enregistrés. Le taux d’attaque global et celui de centre de santé de l’élevage étaient respectivement de 26 et de 134 pour 10.000 habitants. Les éruptions cutanées, la fièvre et la toux étaient les signes cliniques observés respectivement dans l’ordre de 94%, 89% et 71% des cas. Le centre de santé d’Elevage avait recensés 64% de cas (n = 160). La tranche d’âge de 5 à 9 ans représentait 39,2% de cas (n = 98). La moyenne d’âge est de 7,4 ans avec des extrêmes 6 mois à 36 ans. Le sexe féminin totalisait 52,4% de cas (n = 131). 81,4% d’enfants étaient vaccinés, selon l’enquête de couverture, contre la rougeole (n = 79) dont 40% avec carnet.
Conclusion : Au cours de gestion de l’épidémie, l’importance doit être accordée à la sensibilisation de la population sur la maladie. Une analyse de risque de rougeole et l’appréciation du niveau de l’immunité chez les enfants vaccinés permettraient d’avoir une bonne mesure de la situation de la surveillance de la rougeole.

Summary
Investigation of an urban measles epidemic in the city of Bambari with high vaccination coverage in 2023 

Introduction: The Central African Republic has been facing a measles outbreak since 2019. At week 9 Bambari was classified as an epidemic. The objective of this study was to investigate the measles epidemic and assess vaccination coverage in the city of Bambari.
Materials and method: We conducted a cross-sectional, descriptive study. Our analyzed data came from the investigation report, case notification cards and the coverage survey report. Data were analyzed by EPI Info 7.
Results: A total of 250 suspected cases of measles, five of which have been confirmed. The overall attack rate and that of livestock health center were 26 and 134 per 10,000 inhabitants, respectively. Rash, fever, and cough were the clinical signs observed in the order of 94%, 89% and 71% of cases, respectively. The Elevage health centre had recorded 64% of cases (n=160). The 5-9 age group accounted for 39.2% of cases (n = 98). The average age is 7.4 years with extremes 6 months to 36 years. Females accounted for 52.4% of cases (n = 131). 81.4% of children were vaccinated, according to the coverage survey, against measles (n = 79), 40% of them with a diary.
Conclusion: During the management of the epidemic, importance must be given to raising public awareness of the disease. A measles risk analysis and assessment of the level of immunity in vaccinated children would provide a good measure of the measles surveillance situation.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1587 fois, téléchargé 14 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus de résumés d'articles - Plus d'articles en texte intégral

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar15
Prise en charge du paludisme en ASS : Place de la DHA – PQP - Pr Issaka SAGARA et Pr Mahamadou A THERA

encart_diam_cooper
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays



CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !