retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

infertilité de jeunes au Mali : Aveux d’impuissance !

Mali web | Mali | 03/09/2023 | Lire l'article original

De plus en plus, les médecins diagnostiquent beaucoup de cas d’infertilité chez les jeunes, surtout garçons. S’ils soupçonnent l’alimentation et les traditions, ils disent ne pas savoir les causes profondes. En entendant, le drame déchire des couples au Mali.

“Il est inadmissible pour mes parents qu’après 5 ans de mariage, je n’ai toujours pas d’enfants. Je suis la seconde épouse de mon mari. Je vais régulièrement voir mon gynécologue qui me rassure que je n’ai rien. Mon mari a un garçon avec sa première épouse, et il m’a épousé après 5 ans de vie de foyer avec sa première femme. J’ai mis 3 ans à convaincre mon mari, à la demande de mon gynécologue, qu’il vienne se soumettre à un examen médical. Quand il a enfin accepté, le résultat a été sans appel : il n’a pas de spermatozoïdes dans son sperme, et ne peut pas, par conséquent, procréer. Et le médecin a été catégorique : le garçon qu’il a avec sa première femme n’est pas de lui. J’ai divorcé, mais j’ai perdu 5 ans avec lui”, témoigne Aïcha Touré (un nom d’emprunt).

Selon Dr. Amadou Cissé, urologue, “de plus en plus de jeunes qui se présentent souffrent d’infertilité. La première difficulté est de leur faire admettre que le problème leur incombe”.

Au Mali, il n’existe pas d’études spécifiques sur la question. Cependant, l’Enquête démographique et de santé (EDS) a régulièrement documenté la fécondité au Mali.

Quatre sources de données permettent de retracer les tendances de la fécondité au Mali : EDSM II de 1995-96, EDS III de 2001, EDS IV de 2006 et EDS V de 2012-2013. L’EDS V est donc la cinquième EDS réalisée par le Mali dont l’un des objectifs principaux est l’estimation du niveau de la fécondité. Globalement, on y constate que les niveaux de fécondité par âge ont baissé.

Cependant, malgré l’augmentation de la prévalence contraceptive, l’ampleur de cette baisse en l’espace de six ans semble questionnable et il se peut qu’elle résulte en partie de problèmes de santé (l’EDSM V)...

Lire la suite sur le site Mali web

Tous les articles

ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_bailly
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_salvat
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !