retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



L'anémie, détectez-là tôt, soignez-là mieux ! - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Lassana Sidy Mouleïkafou : « Nous travaillons à réduire les problèmes qui ternissent l’image des thérapeutes traditionnels »

Mali web | Mali | 08/09/2023 | Lire l'article original

Celui qui a été désigné Trésor humain vivant par l’État du fait de sa contribution au développement de la médecine traditionnelle, se réjouit des énormes progrès réalisés. Il fustige les agissements des individus qui ternissent l’image de la médecine traditionnelle

La valorisation de la médecine traditionnelle dans notre pays connaît de réelles avancées. Le 16 juin dernier, des projets de texte relatifs à la création, à l'organisation et aux modalités de fonctionnement de l'Institut national de recherche sur la médecine et la pharmacopée traditionnelle ont été adoptés.

Dans le cadre de la Journée africaine de la médecine traditionnelle, le phytothérapeute Lassana Sidy Mouleïkafou aborde les acquis et les défis en la matière.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), selon lui, 80 % de la population a recours à la médecine traditionnelle pour des soins. Il expliquea que la Journée africaine de la médecine traditionnelle a été consacrée aux échanges et à la réconciliation entre les acteurs de la médecine traditionnelle.

C'était l'occasion, à-il indiqué, de partager les connaissances en vue de proposer des idées qui contribuent au développement du secteur et du pays. Lassana Sidy Mouleïkafou a affirmé que l'organisation de cette journée favorise la prise de contact avec les autres acteurs du domaine, la vulgarisation et la promotion des connaissances sur la médecine traditionnelle.

Le phytothérapeute fait aussi savoir que c'est un moyen pour faciliter l'accès à la formation continue à travers l'Institut national de recherche sur la médecine et la pharmacopée traditionnelle. Il a relevé que cette structure va permettre de contrôler et formuler des médicaments traditionnels et faire avancer notre pays dans le domaine de la médecine traditionnelle.

Même si, at-il précisé, son adoption a pris du retard notamment à certains pays de la sous région. Selon lui, l'Institut permettra de sanctionner les mauvais praticiens qui mettent en péril la vie de leurs prochains. Lassana Sidy Mouleïkafou dit haut et fort que la médecine traditionnelle a progressé et convaincu les plus sceptiques sur ses vertus. Ses trente années d'expériences, at-il soutenu, ont levé beaucoup de jugements négatifs à l'endroit des médicaments traditionnels et des craintes par rapport à leur utilisation...

Lire la suite sur le site Mali web

Tous les articles

L'anémie, détectez-là tôt, soignez-là mieux ! - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !