retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7011 - Novembre 2023 - pages 623-636

photo_auteur Evaluation de l’épuisement professionnel des infirmiers(ères) dans la zone sanitaire de Didja et l’hôpital de zone de Covè (Bénin)note

Auteurs : S.S.G. Adognibo, K. Guinley, M.D. Oloukoi, S.R.J. Hountondji, N. Bationo, P. Ngangue - Bénin


Résumé

Introduction : Il n’y avait qu’une seule étude sur le burnout chez le personnel soignant (médecins, infirmiers(ères), aides-soignants…), réalisée dans les services de réanimation du CHU de Parakou au Bénin, dans la littérature. Elle a trouvé que la fréquence du burnout était de 68,3%. La présente étude transversale est le deuxième volet d’une grande étude descriptive transversale. Elle vise à évaluer et identifier les facteurs du burnout chez les infirmiers(ères) dans la zone sanitaire de Djidja et l’hôpital de zone de Covè au Bénin.

Méthodes : Cette étude descriptive transversale s’est déroulée dans la zone sanitaire de Djidja (ZS/DAA) et l’hôpital de zone de Covè (HZ/CoZO), au centre du Bénin. L’inventaire du burnout (Maslach) a été utilisé pour collecter les données.

Résultats : L’échantillon est composé de 87 individus dont 54,02% d’hommes et 45,98% de femmes. Quatre-vingt-deux virgule soixante-seize pour cent (82,76%) des infirmiers(ères) étaient épuisés au travail. Quarante-et-un virgule trentre-huit pour cent (41,38%) présentaient des signes de dépersonnalisation modérée et 33,33% une dépersonnalisation élevée. Soixante-treize virgule cinquante-six pour cent (73,56%) présentaient une faible satisfaction au travail tandis que 26,43% présentaient une satisfaction au travail modérée ou élevée. Les facteurs du burnout ne dépendaient pas du lieu de travail, ni du sexe, ni de l’âge. Les hommes présentaient des signes de burnout modéré (51,06%) et la moitié des femmes un burnout élevé (50%). Les facteurs de l’épuisement professionnel sont désormais connus.

Discussion : La qualification infirmière du participant influençait les interactions avec les environnements et les autres professionnels, les collaborateurs et/ou supérieurs ; ce qui était prouvé par l’étude réalisée à Parakou et le caring de Jean Watson. Il existe quelques différences dans les résultats entre ces deux études. Cette variabilité serait due au ratio d’inclusion des échantillons, à la faible validité externe. Ce qui permettait de justifier davantage la présente étude.

Summary
Assessment of burnout among nurses in the Didja health zone and the Cove zone hospital (Benin)

Introduction: There was only one study in the literature on burnout among health care workers (doctors, nurses, orderlies, etc.) in the intensive care unit of the Parakou University Hospital in Benin. The frequency of burnout was found to be 68.3%. The present cross-sectional study is the second part of a large cross-sectional descriptive study. It aims to assess and identify burnout factors among nurses in the Djidja health zone and the Cove zone hospital in Benin.

Methods: This descriptive cross-sectional study took place in the Djidja health zone (ZS/DAA) and the Cove zone hospital (HZ/CoZO), in central Benin. The burnout inventory (Maslach) was used to collect the data.

Results: Eighty-two dot seventy-six percent (82.76%) of the nurses were exhausted at work. Forty-one dot thirty-eight percent (41.38%) showed signs of moderate depersonalization and 33.33% of high depersonalization. Seventy-three dot fifty-six percent (73.56%) had low job satisfaction, while 26.43% had moderate or high job satisfaction. Burnout factors were independent of job, gender, and age. Men showed signs of moderate burnout (51.06%) and half of the women showed signs of high burnout (50%). The factors involved in burnout are now known.

Discussion: The participant’s nursing qualification influenced the interaction with the environment and other professionals, co-workers and/or superiors; this was proven by the study carried out in Parakou and Jean Watson’s Caring. There are some differences in the results between these two studies. This variability would be due to the inclusion ratio of the samples and the low external validity. This further justified the present study.

Cet article est actuellement coté note (3,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1860 fois, téléchargé 12 fois et évalué 2 fois. 1 commentaire a été posté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_biogaran
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_aldounion
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays



CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !