Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-KinshasaEpidémie à virus Ebola : Au moins 100 agents de santé contaminés, 34 décès (Nord-Kivu)

Le potentiel | Congo-Kinshasa | 14/05/2019 | Lire l'article original

La maladie à virus Ebola sévissant en République démocratique du Congo, particulièrement au Nord-Kivu et en Ituri, est contagieuse et mortelle. En effet, 101 agents de santé sont déjà contaminés par ladite maladie. Selon le chiffre du ministère de la Santé publique, 34 agents de santé ont déjà perdu la vie à cause du virus Ebola.

D'après le communiqué de l'autorité sanitaire, le seuil des 100 contaminés a été atteint et franchi après que 2 agents de santé « non vaccinés » dont 1 à Mabalako et 1 à Kalunguta figurent parmi les 25 nouveaux cas confirmés déclarés dimanche dans la région. Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de 101 (5,9 % de l'ensemble des cas confirmés/probables) dont 34 décès.

Il faut souligner que la riposte à cette épidémie mortelle est confrontée à l'insécurité régnante dans la région et à la méfiance d'une frange de la population contre les équipes médicales. D'ailleurs, le lundi 13 mai matin, des miliciens ont attaqué le Centre de traitement d'Ebola (CTE) de Katwa dans la ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu. Un milicien a été assassiné lors de la riposte des forces de sécurité commises à la garde de ce centre.

En vue d'enrayer l'épidémie, les équipes médicales vaccinent les malades confirmés, les suspects, les probables, y compris leurs contacts. En date du 12 mai, 114 553 personnes avaient déjà été vaccinées, mais l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a plaidé la semaine dernière pour l'intensification des opérations de vaccination.

En outre, les médias belges ont annoncé depuis lundi qu'un vaccin expérimental contre le virus Ebola développé par Janssen Pharmaceutica est prêt à être délivré République démocratique Congo. Selon la même source, l'entreprise belge estime qu'un demi-million de patients pourrait être vaccinés à court terme, et « s'il le faut » même 1,5 million de personnes.

Par H. Ntumba

Retour


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !