Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

« Chacun d'entre nous a mal à la tête au moins une fois au cours de l'année. Il peut prendre différentes formes et durer de quelques heures à quelques jours. Les maux de tête les plus fréquents sont les céphalées de tension et la migraine. Les femmes ont plus souvent mal à la tête que les hommes. Les causes des maux de tête sont généralement sans gravité mais peuvent plus rarement être un symptôme d'une autre maladie plus sérieuse. »

Quels sont mes symptômes ?

Comment soulager ma douleur ?

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique pour savoir comment :

  • Identifier le mal en fonction de vos symptômes ;
  • vous soulager efficacement et rapidement ;
  • diminuer les risques de le subir à l'avenir.

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

Accueil > Revue de presse

Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-Brazzavillefleche Fin des 2èmes journées internationales d'odonto-stomatologie et de chirurgie crano-maxillo-faciale à Pointe-Noire

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 11/03/2014 | Lire l'article original

Réunis à Pointe-Noire du 6 au 7 mars, les médecins spécialistes des pathologies d’odonto-stomatologie et de chirurgie crano-maxillo-faciale venus du Cameroun, de la Grande-Bretagne, des USA, du Tchad, de la RDC, de la Côte d’Ivoire et du Congo, sont satisfaits de ces journées d'échanges.

Dans son bilan scientifique de ces journées d’odonto-stomatologie, le Pr Emmanuel Cresoit, membre du comité scientifique venu de la Côte-d’Ivoire, s’est félicité du déroulement des travaux. « Dans l’ensemble, les journées se sont bien déroulées. Ces travaux nous ont permis de partager, d’échanger et de connaître la situation actuelle dans chaque pays et toute au moins dans chaque région, ainsi que la situation actuelle de certaines pathologies au niveau des praticiens », a-t-il déclaré.

Trois conférences ont marqué ces travaux, portant sur : le muscle temporal dans la reconstruction des défets faciaux ; les défis de l’émergence vis-à-vis de la santé individuelle et communautaire ; la prise en charge des tumeurs hémi-subtotales. Outre ces conférences, trois tables-rondes ont eu lieu, dont l’une portait sur l’intubation difficile suivie d’une démonstration pratique de fibroscopie, d’anesthésie et d’intubation avec un ando-fibroscope.

Par ailleurs, plusieurs communications ont porté sur la chirurgie réparatrice de la face ; la traumatologie de la face ; les tumeurs ; et la reconstruction mandibulaire. Les participants aux 2es journées ont également eu droit à des communications sur la prise en charge de la malformation faciale et à des communications libres sur la chirurgie digestive, la chirurgie ophtalmologique et l’infectiologie. « Au regard de tout ce qui a été dit et fait, nous pensons que ces journées, qui ont eu une portée scientifique indéniable, vont aller de l’avant et les prochaines journées verront des communications encore plus abondantes mais aussi avec de meilleures présentations », a estimé le Pr Emmanuel Cresoit.

De son côté, la marraine de ces journées, Geneviève Bengono, a remercié tous les médecins qui ont fait le déplacement de Pointe-Noire en abandonnant leurs tâches quotidiennes. « Nous avons été ensemble pendant deux jours mais je croie qu’au niveau de chacun, les acquis de ces deux jours valent plus. Nous nous séparons avec beaucoup d’espoir, nous avons vu qu’il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire. L'essentiel c’est de vouloir », a-t-elle souligné.

Félicitant l’initiateur des journées, le Dr Congolais Eudes Itoua, qui avait lancé les premières journées en décembre 2010, a indiqué : « Vous avez créé une association, je pense que celle-ci nous garantit le besoin de travailler ensemble. Seul, on ne fait pas faire grand-chose mais, ensemble on peut tout. Notre Afrique a besoin de développement et nous avons vu que nous pouvons compter sur la coopération nord-sud. La preuve est que nous avons avec nous les Dr Gary Parker des USA, Michelle Whitte de la Grande-Bretagne et nous avons vu ce qu’ils peuvent nous apporter. »

À côté de cette coopération Nord-Sud, la coopération Sud-Sud s’impose : « Nous avons vu aussi cette volonté des uns et des autres qui ont dû braver beaucoup de choses pour être là. Avec cette volonté nous irons loin. C'est avec ces mots d’espoir que nous nous séparons tout en attendant impatiemment les troisièmes journées », a martelé la Camerounaise Geneviève Bengono.

En fin de session, le deuxième membre du comité scientifique local de ces journées, le Dr Léonard Atanda, a souhaité bon retour à tous ceux qui ont participé à ces journées : « Nos pays ont beaucoup à se compléter. La science ne s’achète pas, elle se partage, nous comptons sur vous qui êtes déjà là pour les prochaines journées », a-t-il conclu.

Charlem Léa Legnoki

Retour


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !