Santé tropicale au Bénin - Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Bénin > Revue de presse

Revue de presse

Projet "Les sages-femmes sauvent des vies" : L’Asfb fait œuvre utile dans la zone sanitaire Kap - 20/01/2017 - Actu Bénin - BéninEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La mairie de Pobè a servi de cadre, le mercredi 18 janvier 2017, à la cérémonie de lancement officiel du projet : "Les sages-femmes sauvent des vies". Une initiative de l’Association des sages-femmes du Bénin (Asfb) qui a bénéficié de l’appui technique et financier de l’Ambassade du Canada, à travers Cuso international.

"Les Sages Femmes sauvent des vies" (Midwives Save Live) est un projet régional qui intervient dans quatre pays d’Afrique : deux anglophones et deux francophones à savoir le Bénin, la République démocratique du Congo, la Tanzanie et l’Éthiopie. La zone sanitaire Pobè-Adja-Ouèrè- Kétou (Pak) est prise en compte par le projet. Sa mise en œuvre permet de réduire la mortalité maternelle et néonatale dans cette zone. A en croire Laurence Monteiro, présidente de l’Association des sages-femmes du Bénin (Asfb), les sages-femmes de la zone sanitaire (Pak) sont appelées à changer de comportement et à se montrer plus disponible pour offrir des services de qualité aux bénéficiaires. Pour la réussite de ce projet, elle a fait savoir que les sages-femmes vont bénéficier d’une formation de qualité et seront aussi bien équipées. Le lancement du projet a été fait par le directeur départemental de la santé de l’Ouémé-Plateau, Clément Ahissou, représentant le ministre de la Santé. Dans son intervention, il a reconnu les efforts que fournit Laurence Monteiro pour la santé de la femme : « Le système sanitaire béninois est l’un des systèmes sanitaires de la sous-région où le travail que font les agents de santé à partir des médecins, les infirmiers, les sages-femmes, les aides-soignants et même les agents d’entretien est énorme. C’est un plaisir pour moi de dire, devant tout le monde, que Laurence Montéiro Odounlami, sage-femme à la retraite, membre de l’Association des sages-femmes francophones est un "phénomène". Elle est une femme battante sur le plan international, national et départemental ». Prenant la parole, la représentante de l’ambassade du Canada, Ernestine Dénami, a rappelé l’engagement du gouvernement du Canada à accompagner le Bénin dans ses ambitions. Présente à la cérémonie de lancement, Cindy Heneult Robert, représentante de Cuso international, a laissé entendre que le projet qui vient d’être lancé, prend fin en 2020.

Les résultats attendus

Pour le projet, trois résultats sont attendus. Primo, améliorer les soins de santé essentiels et de qualité offerts à la population en formant les sages-femmes. Secundo, l’utilisation améliorée des soins essentiels de santé en faisant appel à l’implication des communautés dans la gestion des centres de santé
enfin, l’influence et la neutralité des Associations des Sages-femmes renforcées à travers la gouvernance, la capacité de la collaboration des Asf, les instructions clés avec lesquelles, les Asf vont travailler pour le système de régulation et assumer leur rôle de leadership. Chaque année, il est à noter que dans la zone de couverture du projet des quatre pays en Afrique, il y a environ 289.000 femmes qui meurent suite à l’accouchement. On note 792 décès par jour de naissance. Les pays criblés ont exhibé un taux de mortalité maternel de 1850 pour 100.000 naissances vivantes dans les pays en voie de développement.

La vision de l’Asfb

La vision de l’Association des sages-femmes du Bénin est "Ne plus mourir en donnant la vie’’ et que l’enfant naisse tout en étant bien portant. Elle rêve d’une maternité heureuse pour toutes les femmes. La mission de l’Asfb est de contribuer au côté du Ministère de la santé, à la réduction de la mortalité maternelle et néonatale, d’Œuvrer, en collaboration avec le Ministère de la santé, au renforcement de compétences des sages-femmes à la formation continue, de veiller au développement de l’Association dans tous les départements, et de développer des partenariats avec d’autres Associations au plan national, régional et international. "C’est dans le cadre du partenariat international que l’Asfb a obtenu des fonds auprès des affaires mondiales du Canada à travers l’Association des sages-femmes du Canada et Cuso international pour la mise en œuvre du projet : "les sages-femmes sauvent des vies" dans la zone sanitaire Pobè Adja-Ouèrè Kétou.

Wajoud Alokpo (Stag) & Imelda Gbaguidi (Coll)

Lire l'article original

Plus d'articles Béninois - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

BéninSanté tropicale au Bénin
Le guide de la médecine et de la santé au Bénin


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !