Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Janvier 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Décembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Projet Ebovac2 : Des chercheurs sont outillés sur la recherche clinique vaccinale à Bobo-Dioulasso - 23/01/2018 - Le Faso - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Centre Muraz de Bobo-Dioulasso abrite du 23 au 26 janvier 2018, l’atelier de formation de recherche clinique vaccinale. Cette session de formation qui regroupe 32 participants de 11 institutions de recherche africaine notamment du Mali, du Benin, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso, s’inscrit dans le cadre du développement d’un vaccin prophylactique contre le virus Ébola, dénommé projet Ebovac2. La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu ce mardi 23 janvier 2018 en présence du Directeur Général du Centre Muraz, Dr Hervé Hien.

Cette session de formation vise au renforcement de capacité des chercheurs africains et particulièrement ceux du Burkina Faso dans le cadre du projet Ebovac2.
En effet, Ebovac2 est un projet visant à évaluer un schéma de vaccination comportant deux candidats vaccins contre le virus Ébola. Les deux candidats vaccins sont « Ad26 » et « MVA-mBN ».

Pour le Principal Investigateur du projet Ebovac2 au centre Muraz, Dr Hourératou Barry, cet atelier rentre dans le cadre du renforcement des capacités des centres de recherche ; car la formation porte sur une recherche clinique. Selon elle, la recherche clinique est un domaine qui est en train de se développer en Afrique.

C’est pourquoi, elle a indiqué que le renforcement de capacité ne peut pas aller sans la formation. « Selon le modèle africain de renforcement de capacité, la formation, qu’elle soit initiale ou continue est au cœur du dispositif de renforcement des capacités. C’est dans ce cadre que nous avons initié cette formation », a-t-elle laissé entendre.

Au cours de cet atelier, les participants seront outillés par des « éminents formateurs » qui viendront partager avec eux (les participants), leurs expériences, afin qu’ils puissent mener à bien les travaux de recherches dans les différentes institutions de recherche

Romuald Dofini

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !