Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Pr. Come Ebana Mvogo: « Les patients ont été sélectionnés par des médecins » ; Chef de service d’ophtalmologie de l’hôpital central de Yaoundé. - 08/10/2017 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Quelle est la tendance des maladies oculaires au Cameroun ?

Plusieurs maladies minent le secteur de la santé oculaire au Cameroun. Il y a les maladies banales et celles dites graves parce qu’elles peuvent entraîner la cécité. La principale maladie qui sévit au Cameroun, est la cataracte. Sa principale manifestation attaque le cristallin de l’œil. Cet organe qui permet la mise au point des images devient alors opaque. La cataracte survient principalement à cause de l’âge. Pour la soigner, il suffit de remplacer le cristallin naturel par un artificiel.

La seconde maladie est le glaucome. Pour celle-ci, il n’y a pas de traitement. Lorsqu’un patient est touché par la cécité causée par le glaucome, on ne peut plus rien faire. Donc il s’agit de prendre le malade en charge avant qu’il n’atteigne ce stade. En troisième position, il y a le trachome qui sévit beaucoup au niveau des régions septentrionales. Au départ, c’est une banale conjonctivite qui va se compliquer, guérissant par des cicatrices qui provoquent une rétraction au niveau des paupières, les cils s’inversent et se mettent à frotter sur les la cornée de l’œil à la suite de ce processus l’œil va se blesser et ne va plus laisser passer la lumière d’où la cécité. Au-delà, il y a des maladies rétiniennes liées aux autres maladies comme le diabète. Enfin, il y a le grand volet de l’ophtalmo-pédiatrie qui concerne les enfants. Avec en tête le strabisme.

Comment vont se dérouler les activités de Flying Eye Hospital conduites par l’ONG Orbis ?

Ce qui est important avec l’ONG Orbis c’est qu’elle ne vient pas uniquement pour soigner les malades. Elle vient surtout pour former les praticiens camerounais à prendre en charge les maladies tant sur le plan médical que sur le plan chirurgical. L’avion ne pouvant pas contenir tous les spécialistes et les malades, deux autres sites ont été choisis : l’Hôpital central et Cameroon Eye Institute d’Oback (Ndlr : Centre). Dans ces lieux, la prise en charge sera conjointe entre les formateurs qui viennent avec Orbis et les médecins locaux. On aura des jeunes ophtalmologues qui vont donc apprendre les techniques d’opération avec du matériel de pointe. Certains vont tout simplement suivre les enseignements théoriques.

235 malades vont être pris en charge. Comment s’est déroulée la sélection ?

Les patients ont été sélectionnés par les médecins impliqués. Supposons que vous êtes un jeune médecin à Hgopy, et que vous voulez participer à cette formation. Dans l’atelier glaucome vous allez sélectionner parmi vos malades des cas qui présentent une difficulté particulière pour qu’ils puissent être pris en charge. Ou tout simplement les soumettre à la disposition des experts pour qu’ils indiquent la meilleure prise en charge. Les spécialistes formés pourront ainsi mieux prendre en charge les autres malades. Sinon pour ne pas être malade, il faut de façon générale consulter un ophtalmologue au moins une fois l’an. Même lorsqu’on ne souffre pas d’un mal particulier. Pour ceux qui souffrent déjà, il fait se rendre à l’hôpital dès les premiers symptômes. Et surtout éviter l’automédication.

Carine TSIELE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !