retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Voir ou revoir les Rencontres Africaines de Dermatologie (novembre 2023) - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Cameroun : le paludisme représente 40 % des hospitalisations (Minsante)

13/06/2024 | StopBlaBlaCam | Cameroun

À l’Assemblée nationale, ce 12 juin a été consacré à une « Journée parlementaire spéciale sur le paludisme ». Dans son allocution d'ouverture, Malachie Manaouda (photo), le ministre de la Santé publique (Minsante), a informé les députés que chaque année, les formations sanitaires du pays accueillent près de 3 millions de cas de paludisme. Cela représente environ 40 % des hospitalisations. Chez les enfants de moins de 5 ans, cette proportion est encore plus élevée, atteignant 68 %, selon le ministre.
Mots clés : Paludisme, hôpital, prise en charge

Lire l'article


Pre Rose Leke : « Si le Cameroun finance correctement ses chercheurs, les résultats seront probants »

10/06/2024 | StopBlaBlaCam | Cameroun

À 77 ans, la professeure Rose Leke a été couronnée lauréate 2024 pour l’Afrique et les États arabes du Prix L’Oréal-Unesco pour les femmes et la science, décerné le 28 mai dernier à Paris. Immunologiste, parasitologue et paludologue camerounaise de renom, elle est reconnue mondialement pour ses travaux visant à améliorer la prise en charge du paludisme en Afrique, première cause de morbidité et de mortalité au Cameroun, ainsi que pour ses efforts en faveur de l’éradication de la poliomyélite. Dans cette interview accordée à SBBC, la scientifique multi-primée parle de ses initiatives pour soutenir les jeunes femmes scientifiques et promouvoir la recherche au Cameroun. Elle revient également sur la pertinence de ses travaux et souligne l’importance de la vaccination sur le continent.
Mots clés : Recherche, paludisme, science

Lire l'article


Le premier forum des soins de santé primaires et de la santé communautaire annoncé pour octobre 2024 à Yaoundé

05/06/2024 | StopBlaBlaCam | Cameroun

Le Cameroun se prépare à accueillir le tout premier forum dédié aux soins de santé primaires (SSP) et à la santé communautaire (SC). Annoncé pour se dérouler du 14 au 17 octobre prochain à Yaoundé, cet événement vise à repositionner ces aspects essentiels de la santé dans l’agenda politique national, tout en évaluant les progrès réalisés dans ces domaines par le pays. L’objectif principal est de placer les SSP et SC au centre des priorités nationales en matière de couverture santé universelle (CSU) et de proposer des actions concrètes pour améliorer les indicateurs dans ces domaines spécifiques.

Lire l'article


Santé : le Programme élargi de vaccination se félicite d’avoir contribué à baisser la mortalité infantile

27/05/2024 | StopBlaBlaCam | Cameroun

Pour le 50e anniversaire du Programme élargi de vaccination (PEV), Tchokfe Shalom Ndoula, le secrétaire permanent de ce programme, a accordé une interview à la plateforme numérique professionnelle VaccinesWork ce 27 mai. Il a profité de cet entretien pour dresser le bilan du PEV. « Pour nous, en 50 ans, ce sont vraiment des résultats significatifs et nous pensons que le cinquantenaire du PEV a aussi contribué à la baisse de la mortalité infantile et néonatale au Cameroun », a déclaré ce médecin.
Mots clés : Enfant, mortalité, prévention

Lire l'article


Paludisme : plus de 1 700 décès en 2023, pour près 3 millions de cas enregistrés

24/04/2024 | StopBlaBlaCam | Cameroun

Le récent rapport du ministère de la Santé publique sur la situation du paludisme au Cameroun révèle qu’en 2023, le pays a enregistré 2.9 millions de cas, parmi lesquels 1 756 décès. Ces chiffres montrent cependant un recul de la maladie par rapport à l’année 2022, où 3.3 millions de cas ont été enregistrés pour 2 481 décès.
Mots clés : Paludisme, Plasmodium falciparum

Lire l'article


Ver de Guinée : le Cameroun veut conserver son statut de « pays exempt » malgré la résurgence de nouveaux cas

22/04/2024 | StopBlaBlaCam | Cameroun

En visite de travail à Atlanta, aux États-Unis, le ministre camerounais de la Santé publique (Minsanté), Malachie Manaouda, a discuté de la résurgence des cas de ver de Guinée (la dracunculose) dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun avec les responsables de l’ONG américaine The Carter Center (TCC). Deux cas ont en effet été notifiés dans le district de santé de Guéré, non loin de la frontière avec le Tchad, en 2019. À Atlanta, Malachie Manaouda affirme sans détour que le Cameroun a l’intention de conserver le certificat de « pays exempt » de cette maladie que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lui a décerné en 2017.
Mots clés : Dracunculose, épidémiologie

Lire l'article


Fièvre jaune : le risque de propagation de la maladie jugé « modéré » au Cameroun

17/04/2024 | StopBlaBlaCam | Cameroun

Désormais, le Cameroun contrôle la propagation du virus responsable de la fièvre jaune sur l’ensemble du territoire national, comme le montre le dernier document de veille sanitaire produit par l’Observatoire national de la santé publique (ONSP), un organisme public placé sous la tutelle du ministère de la Santé publique (Minsanté). La dernière évaluation de l’ONSP date de la première semaine de ce mois d’avril et elle conclut que le risque de propagation de la fièvre jaune au Cameroun est « modéré ».
Mots clés : Immunité collective, fièvre jaune, maladie hémorragique

Lire l'article


Le Cameroun organise une campagne de traitement de masse contre l’onchocercose, l’une des causes de la cécité

08/04/2024 | StopBlaBlaCam | Cameroun

Depuis le 1er avril, le Cameroun organise, avec l’appui de ses partenaires, une campagne nationale de traitement de masse contre l’onchocercose, également connue sous le nom de cécité des rivières. Cette campagne de distribution du Mectizan, médicament contre cette maladie, va se dérouler jusqu’au 30 juillet prochain dans les dix régions du pays, indique le ministère de la Santé publique. Elle cible quelque 8 millions de Camerounais, principalement les enfants âgés de plus de 5 ans et les adultes, dans 122 districts de santé. Avec l’assistance des ONG partenaires, environ 28 000 distributeurs communautaires ont été mobilisés pour faciliter la distribution des médicaments dans l’ensemble des communautés endémiques, apprend-on.
Mots clés : Cécité des rivières, endémie, mectizan

Lire l'article


Fièvre jaune : une campagne de vaccination programmée dès le 10 avril, dans un contexte de recrudescence des cas

01/04/2024 | StopBlaBlaCam | Cameroun

Le ministère de la Santé publique organise, avec l’appui de ses partenaires, une campagne de vaccination réactive contre la fièvre jaune du 10 avril au 1ᵉʳr mai prochain dans sept districts de santé affectés du pays. Cette campagne intervient alors que les cas de fièvre jaune ne cessent de croître depuis 2017 dans le pays. Sur la période du 1ᵉʳ janvier 2021 au 13 juin 2022 par exemple, le Cameroun a enregistré 49 cas probables de fièvre jaune, selon les données officielles. Et toutes les régions du pays sont touchées. Selon les autorités sanitaires, la résurgence de la maladie s’explique par une couverture vaccinale insuffisante. Le Cameroun n’a toujours pas atteint l’immunité collective, qui correspond à 80 % de la population vaccinée. Ce chiffre était estimé à 56 % en 2022.
Mots clés : Vaccin, fièvre jaune, immunité

Lire l'article


Santé : le Minsanté sollicite le secteur privé pour soutenir la stratégie nationale de vaccination

28/03/2024 | StopBlaBlaCam | Cameroun

Le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie (photo), a invité le secteur privé à investir dans la vaccination pour sauver des vies. « Ma présence ici est à prendre dans le sens d’une démarche républicaine. Je suis là pour vous demander de bien vouloir accepter de donner une chance de vivre et d’être en bonne santé à tous les enfants camerounais. Ceci passe indubitablement par un geste qui sauve, sans aucune contrainte et quel que soit la nature de l’appui que vous apporterez au Programme élargi de vaccination (PEV) », a-t-il déclaré, à l’ouverture du forum de plaidoyer et d’engagement du secteur privé en soutien à la Stratégie nationale de vaccination ce mercredi 27 mars au siège du Groupement des entreprises du Cameroun (Gecam) à Douala, la métropole économique.
Mots clés : Vaccination, politique nationale

Lire l'article


Voir ou revoir les Rencontres Africaines de Dermatologie (novembre 2023) - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !