Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Jusqu'au 31 août 2019, profitez de nos offres spéciales.

En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Hôpital ophtalmologique d'Oback : 4 800 chirurgies en deux ans - 02/04/2019 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le bilan a été dressé à l'occasion de l'anniversaire de l'institution marqué par différentes activités vendredi dernier. L'hôpital ophtalmologique de référence le Magrabi ICO Cameroon Eye Institute (MICEI), a célébré ses années d'existence au Cameroun le 29 mars 2019. Une série d'activités a marqué l'événement.

Entre autres, une exposition photos intitulée « couloir de l'histoire » et retraçant le parcours de la formation hospitalière. Des campagnes gratuites de dépistage des maladies des yeux ont aussi été organisées à l'Ecole de police de Yaoundé, à l'Ecole publique de Makak et au Centre médical d'arrondissement de Bondjock dans le département du Nyonget-Kéllé.

De même, des causeries éducatives sur les soins à administrer à ces précieux organes ont été tenues au Cercle municipal de Yaoundé, à l'Ecole de police et sur le site de l'hôpital à Oback, dans la Lékié. Des activités récréatives, notamment un tournoi de gold ball pour déficients visuels et une soirée de gala dans un hôtel de la place ont clôturé les célébrations de l'anniversaire.

L'hôpital ophtalmologique de référence d'Oback a changé la vie de nombreux Camerounais. En l'espace de deux ans, l'établissement hospitalier a reçu un peu plus de 60 000 nouveaux malades et réalisé plus de 100 000 consultations ophtalmologiques, toutes sousspécialités comprises : cornée et œil externe, glaucome, cataracte, ophtalmo-pédiatrie, vitréo-rétine, occuloplastie, etc. En moyenne 25 opérations de chirurgie tous types confondus (cataracte, rétine chirurgie réfractive au laser, greffes de cornée... ) y sont effectuées par jour pour un total à ce jour de 4 800 opérations dont 2/3 pour la seule chirurgie de la cataracte.

En moyenne 50 examens spécialisés approfondis et 20 examens de laboratoire y sont pratiqués chaque jour. Pour atteindre les populations dans les zones les plus reculées, le corps médical de l'institution sanitaire effectue trois sorties en stratégies avancées dans les communautés par semaine, pour le dépistage gratuit et la prise en charge des aveugles de la cataracte. A ce jour, 20 000 consultations gratuites ont été effectuées dans les communautés et permis à 150 aveugles de la cataracte d'être traités.

L'hôpital veille aussi au transfert des technologies par la formation de 150 personnels de la santé oculaire aussi bien des ophtalmologues que des infirmiers spécialisés dans les domaines variés tels la chirurgie de la cataracte, la maintenance des équipements et les infirmiers du bloc opératoire. Après deux d'exercice, MICEI envisage étendre ses activités dans les autres régions du Cameroun, notamment par l'ouverture progressive, à la demande des régions elles mêmes, d'annexes.

« Ceci permettra surtout d'apporter les services de MICEI plus près des populations les plus démunies, qui n'ont pas toujours les moyens de venir jusqu'à nous. Nos activités de formation seront intensifiées grâce à la construction d'un centre de formation international ultra moderne qui permettra à MICEI d'offrir des formations pointues et pratiques en soins de santé oculaire. Les formations continues de jeunes ophtalmologistes de la sous-région et des pays francophones connaîtront également un nouvel essor.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !