Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Quand l’hôpital rend malade - 09/09/2008 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les infections nosocomiales, sujet d’une conférence jeudi dernier à l’Hôpital central de Yaoundé. Le site du Réseau Africain Francophone de Télémédecine (RAFT) à l’Hôpital central de Yaoundé a servi de cadre jeudi dernier à la conférence atelier sur l’hygiène hospitalière et la prévention des infections nosocomiales. Sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en coopération avec l’université de Genève en Suisse, le ministère de la Santé publique et le Réseau Africain Francophone de Télémédecine (RAFT), l’atelier a relevé deux préoccupations majeures : l’assainissement de l’environnement hospitalier et l’hygiène des mains.

Avec le thème d’ouverture « Infections nosocomiales, problème majeur de Santé publique dans le monde », le Pr. Muna, chef de département de médecine interne à la faculté de médecine et des sciences biomédicales de l’université de Yaoundé I, a évoqué ces infections qu’on attrappe par manque d’hygiène en milieu hospitalier et qui mettent la vie des patients et du personnel médical en danger. Le représentant du Minsanté, le Pr. Essomba, n’a d’ailleurs pas omis de souligner que les infections nosocomiales sont un problème majeur de santé publique dans le monde.

Pour le Pr Magloire Biwolé Sida, directeur de l’hôpital Central de Yaoundé, « les infections nosocomiales sont l’un des défis difficiles à relever. Par conséquent, il y a nécessité d’enseignement répétitif ponctué par des évaluations continues ». La gravité de ce mal qui sévit même dans les pays occidentaux mobilise la communauté scientifique mondiale. En témoigne la présence à cet atelier du président du Réseau africain francophone de Télémédecine, Sir William Donaldson. Mais aussi de Lord Patel, de l’Alliance Mondiale pour la Sécurité des patients, dont le slogan phare est « Des mains propres sont des mains sûres ». Sans oublier la représentante de l’OMS Dr Alleganzi pour laquelle la place de l’hygiène des mains dans la prévention des infections pose un problème en Afrique.

D’ailleurs les travaux démontrent l’impact de la négligence de ces deux facteurs que sont l’environnement et les mains vecteurs des maladies liées aux soins. Avec une prévalence qui varie entre 10 et 20%, le Cameroun, tout comme le reste du continent a atteint la cote d’alerte. Plusieurs stratégies ont été définies pour lutter efficacement contre ces infections. D’où l’intérêt et l’actualité de ce sujet qui interpelle l’hygiène en milieu hospitalier.

Emilienne SOUE

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !