Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Paludisme : la lutte contre la maladie s’intensifie - 28/04/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Environ 1.200.000 cas de la maladie sont déclarés par les services sanitaires, sur les 30% de la population qui se rend à l’hôpital. « Tous unis pour l’élimination du paludisme ». Voilà un des slogans qui figuraient sur les T-shirts des quelque 500 participants à la marche de solidarité contre le paludisme samedi dernier. Le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda et d’autres membres du gouvernement se sont joints aux participants pour dire « Stop » à cette maladie dont les conséquences sont graves.

Selon des données du Programme national de lutte contre le paludisme, cette pathologie est responsable au Cameroun de 40 à 45% des consultations médicales, de 40% des décès des enfants de 0 à 5 ans, de 35 à 40 % du total des décès dans les formations sanitaires, de 57% des hospitalisations, et de 40% des dépenses annuelles des ménages pour la santé. Ces chiffres effrayants, le Minsanté les a rappelés à l’occasion de la deuxième journée mondiale de lutte contre la maladie le 25 avril dernier, dont le thème est : « Vaincre le paludisme, le compte à rebours est lancé. »

Déjà, dans le point de presse donné la veille, André Mama Fouda rappelait que « le combat contre le paludisme consiste à mener des actions concrètes visant à réduire de 50% la morbidité et la mortalité liées au paludisme, au sein des populations les plus vulnérables d’ici 2010. » Immédiatement après, le Minsanté est passé des paroles aux actes, en se rendant au quartier Etam-Bafia pour des aspersions intra domiciliaires d’insecticides. Trois blocs du quartier ont été aspergés, et il est prévu qu’à l’issue de la campagne, environ 10.000 personnes soient protégées des piqûres de moustiques grâce au procédé durant six mois. Le reste des activités durant la semaine prévoit des campagnes de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées longue durée dans les prisons, une campagne nationale de ré- imprégnation des moustiquaires, l’administration de traitements préventifs intermittents aux femmes enceintes, des campagnes de sensibilisation, etc. Autre étape importante de cette semaine de mobilisation, la rencontre du 29 avril au palais des congrès, qui va permettre de faire le point sur la recherche.

Samedi dernier après le lancement officiel de la semaine nationale, André Mama Fouda a visité une exposition sur les moyens de lutte contre le paludisme. Des armes qui pour l’essentiel consistent en des pulvérisateurs, des moustiquaires, des produits pour l’imprégnation, ainsi que de la documentation sur la maladie. Malgré les ravages du paludisme, le gouvernement fait des efforts pour favoriser l’accès au traitement pour tous. Selon le Minsanté, le traitement pour adulte est disponible à moins de 500 F pour les adultes, et moins de 150 F pour les enfants dans les formations hospitalières.

S.L.

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !