Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Vers intestinaux : on déparasite dans le Littoral - 27/05/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dès ce matin jusqu’à vendredi, les enfants de 6 à 15 ans recevront chacun une dose de Mbendazole. Deux à 10 millions de Camerounais sont touchés par les vers intestinaux. Les enfants de 6 à 15 ans sont les plus concernés. Dans le cadre de la stratégie sectorielle pour la santé, la délégation régionale de la Santé publique du Littoral lance à partir de ce matin, une vaste campagne de déparasitage gratuite dans toutes les écoles primaires et maternelles du Wouri et des environs. 710.000 personnes sont concernées par ce combat contre les vers intestinaux avant le départ en vacances. Pour qu’un maximum de gosses soient touchés, le délégué régional de la Santé publique, André Bita Fouda et son homologue des Enseignements de base, Diwouta Mbengue, ont tenu une réunion préparatoire avec tous leurs collaborateurs internes et externes.

Ceux-ci doivent informer les parents de cette campagne et parallèlement les enfants, pour une plus grande sensibilisation des populations. L’objectif ici est d’atteindre et pourquoi pas de dépasser les prévisions, comme récemment avec la fièvre jaune. D’après le Dr André Bita Fouda, on a atteint la cote d’alerte. Les enfants sont de plus en plus infectés par des vers intestinaux. Et sans le savoir, ces ascaris, ténia et autres sont très dangereux pour la croissance des enfants et leur développement psychologique. Ces vers intestinaux sont aussi à l’origine des absences à l’école, des migraines de maux de tête, etc.

Mireille ONANA MEBENGA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !