Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Paludisme : l'objectif de zéro mort à l'horizon 2015 pourrait être atteint - 16/04/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Alors que la Journée mondiale contre le paludisme sera célébrée le 25 avril, Ray Chambers, nommé il y a deux ans envoyé spécial du secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU) pour le paludisme, estime que des progrès incroyables ont été faits ces dernières années dans la lutte contre la maladie. Selon lui, l'objectif de zéro mort à l'horizon 2015 pourrait être atteint. « Je crois très fermement et avec passion que si nous continuons à travailler avec autant de détermination et de coopération, nous réussirons à vaincre cette maladie qui était devenue un génocide et a presque éliminé les victimes qu'elle faisait, avant même qu'un vaccin ne soit mis au point », a-t-il dit.

Il a toutefois appelé à la vigilance pour continuer à progresser dans la lutte contre la maladie, qui passe essentiellement par la fourniture globale de moustiquaires imprégnées dans les pays touchés. « Nous devons continuer à remplacer les moustiquaires et devons être conscients des parasites paludiques qui développent des résistances aux médicaments ou du moustique qui développe des résistances à l'insecticide diffusé sur la moustiquaire », a-t-il averti.

Homme d'affaires et philanthrope américain, cofondateur de l'organisation non gouvernementale « Malaria No More », Ray Chambers avait, lors de sa nomination, qualifié le paludisme de « génocide de l'apathie ». Il estime que cette apathie a depuis été brisée, saluant notamment la mobilisation du système des Nations unies et le fait que de nombreux pays africains travaillent maintenant ensemble contre la maladie.

« Nous sommes arrivés à lever plus de 4 milliards de dollars et à répondre à l'appel du secrétaire général pour que plus de 700 millions de personnes à risque aient des moustiquaires imprégnées avant la fin 2010 », s'est-il félicité.

Boris Kharl Ebaka

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !