Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Recherche : le Congo capable de produire des antipaludiques - 04/09/2017 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Recherche scientifique et de l'innovation technologique Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou a indiqué le 3 septembre à Brazzaville que les chercheurs congolais étaient capables de mettre au point les médicaments de lutte contre le paludisme.

« Nous sommes devant un laboratoire pharmaceutique qui devra désormais mettre à notre disposition des produits contre principalement le paludisme. Ce que nous venons de visiter devra créer les conditions pour qu'à coût réduit le produit soit mis à la disposition du peuple congolais et pour soigner nos enfants », a-t-il déclaré lors de la visite d'un laboratoire de l'Office de la Recherche Scientifique et Technique d'Outre-Mer (OROSTOM).

« Mes prédécesseurs ont mis en place un dispositif et ont déjà posé les jalons moi je viens dans la condition de quelqu'un qui va conclure et je crois que les dispositions sont prises pour que cela soit effectivement faits », a ajouté le ministre Coussoud Mavoungou.

Les médicaments qui issus de ce laboratoire pourraient être écoulés dans d'autres pays africains où sévit la pandémie du paludisme, surtout dans la Communauté Economique et Monétaire des Etats de l'Afrique Centrale (CEMAC).

Le ministre en charge de la Recherche scientifique qui entend mettre les chercheurs à la disposition de la République, a appelé les jeunes congolais intéressés par la recherche à être aux côtés du département afin de pouvoir la recherche scientifique et l'innovation technologique.

Basé à l'OROSTOM, le laboratoire pharmaceutique du Congo peut produire neuf millions de boîtes de médicaments chaque année. « L'élément final, c'est effectivement avoir le produit et en visitant ce laboratoire, nous allons créer les conditions idoines pour que ce produit soit vite mis à la disposition de la population », a rassuré le ministre Coussoud Mavoungou.

Le paludisme est la première cause de mortalité et d'hospitalisation en République du Congo. Les chercheurs congolais contribueraient à la réduction de la mortalité en mettant sur le marché un produit antipaludique vendu à moindre coût.

Par Christian Brice Elion

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !