Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Vers un contrôle sur les dépôts pharmaceutiques - 05/09/2017 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'assemblée générale extraordinaire du Conseil national de l'Ordre et du syndicat national des pharmaciens du Congo s'est tenue le 4 septembre à Brazzaville. Au terme de cette session, les pharmaciens ont décidé de procéder au contrôle des structures pharmaceutiques.

La réunion s'est articulée autour des entretiens qu'ils ont eus avec la ministre de la Santé et de la population sur les grands problèmes qui minent la profession pharmaceutique, entre autres, la prolifération des dépôts pharmaceutiques, c'est-à-dire, l'utilisation des médicaments par des personnes qui ne sont pas aptes à servir le médicament.

Dans un communiqué final lu à l'issue de cette rencontre, les pharmaciens du Congo ont demandé aux autorités compétentes de respecter le monopole pharmaceutique qui inclus les autorisations d'installations des officines, des laboratoires d'analyses médicales et des dépôts pharmaceutiques, le contrôle d'accès à la profession, le respect de la réglementation et la déontologie. Ils ont aussi exigé du directeur général de la pharmacie du Médicament et des Laboratoires le transfert de tous les dossiers en instance concernant les officines pharmaceutiques, les laboratoires d'analyses médicales et les dépôts pharmaceutiques au Conseil national de l'Ordre en vue de l'obtention des agréments conformément aux décisions prises entre la ministre de la Santé et de la population et le Conseil national de l'Ordre des pharmaciens.

Au-delà des recommandations prises, le conseil s'est engagé à rendre le médicament disponible de façon sécurisée et accessible sur toute l'étendue du territoire national. En rappel aux textes législatifs et réglementaires : les décrets n°55-1122, n°88-436, n°2000-11-2000, la loi n°012- du 29 avril 1992 portant respectivement création, formation et organisation de l'Ordre national des pharmaciens et les conclusions de la réunion tenue le 2 août entre la ministre de la Santé et de la population et le bureau du conseil national de l'Ordre, nul ne peut exercer la pharmacie s'il n'est inscrit à l'un des tableaux de l'ordre.

Par ailleurs, tout produit de santé inclus dans le monopole pharmaceutique doit répondre à trois conditions à savoir : l'exclusivité de la fabrication, de la conservation et de la délivrance ; le respect de la règlementation pharmaceutique, et enfin, la responsabilité pénale, civile et disciplinaire du pharmacien.

Par Guillaume Ondzé

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !