Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mars 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

La vaccination contre la fièvre jaune démarre ce mercredi à Pointe-Noire - 25/09/2018 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La campagne dite de masse « réactive » sera lancée ce 26 septembre dans tout le département, a annoncé Malala Raminosoa, chargée de la promotion de la santé à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), au cours d'un point de presse sur la stratégie d'élimination de la maladie tenu le 24 septembre dans les locaux de la direction départementale de la Santé.

L'opération va se dérouler du 26 septembre au 1er octobre à Pointe-Noire et ses environs, sous la coordination du ministère de la Santé et de la population, en collaboration avec l'OMS, l'Unicef et Gavi. Toutes les personnes de plus de neuf mois y compris les femmes enceintes et celles qui allaitent sont concernées. La campagne se fera dans les centres de santé publics et privés, dans certaines écoles, dans les églises et dans plusieurs autres lieux publics.

Cette vaccination a été motivée par la découverte d'un cas de fièvre jaune chez un sujet âgé de 20 ans, au marché de Bissongo, dans le 4e arrondissement Loandjili. Un prélèvement a été fait sur ce patient, le 10 juillet, et envoyé à l'Institut national de recherche biomédicale (INRB) de Kinshasa. Le 26 juillet, l'échantillon a été testé positif à la fièvre jaune par sérologie. Le 30 juillet, l'INRB a envoyé un échantillon à l'Institut Pasteur de Dakar, au Sénégal, pour confirmation. Le 21 août, l'échantillon était positif par séroneutralisation avec des titres élevés. La déclaration de l'épidémie par le ministère de la Santé et de la population a donc été faite le 22 août. Outre ce cas déclaré, les autres enregistrés ne sont que des cas suspects, ont ajouté les déléguées du ministère de la Santé et de la population.

Selon Malala Raminosoa et les délégués du ministère de la Santé et de la population, la vaccination est le meilleur moyen de prévention contre cette maladie car elle assure une protection efficace et à vie. La protection contre les piqûres de moustiques se fait aussi par l'assainissement du milieu: le nettoyage des habitations et alentours; l'élimination des gîtes larvaires; le port des vêtements à manches longues et pantalons, de couleur claire de préférence. Malala Raminososa a conseillé de dormir sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide, ajoutant que le traitement est symptomatique car il n'existe pas de traitement spécifique contre la fièvre jaune.

Signalons que la fièvre jaune est une maladie causée par la piqûre de moustiques infectés (aedes). L'apparition de la maladie chez un individu se fait entre trois et six jours après avoir été contaminé par le virus. La plupart des cas de fièvre jaune ne présentent pas de signes spécifiques. Cependant, en cas d'apparition de signes, les principaux sont la fièvre, les maux de tête, les douleurs musculaires, la fatigue, les nausées et vomissements. Une faible proportion des personnes infectées peut aussi développer une phase plus « sérieuse » de la maladie dans les 24 h suivant la disparition de ces signes : forte fièvre, jaunisse, urine « sombre », douleurs abdominales avec vomissements, saignements. 50% des personnes qui développent la maladie à ce stade meurent.

Par Hervé Brice Mampouya

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !