Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le ministère de la Santé approvisionne en médicaments les centres de santé intégrés du Kouilou - 10/04/2009 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Après la célébration de la Journée mondiale de la santé le 7 avril dernier, dont les activités au Congo venaient de se dérouler dans la ville océane, Émilienne Raoul, ministre de la Santé, des Affaires sociales et de la Famille a sillonné depuis hier mercredi 8 avril quelques axes du Kouilou profond. Hier, elle était sur l'axe du Chemin de fer Congo océan et aujourd'hui, le tour était à la RN2. Le but de ces visites est l'approvisionnement par le ministère des centres de santé intégrés en médicaments, en matériel médico-technique, en moustiquaires imprégnées et à la remise de lots de tricycles aux handicapées des différentes localités.

Sur le premier axe, les localités visitées étaient Bilala, Bilinga, les Saras et Mvouti, qui est situé à près de 127 km de Pointe-Noire ; et sur le deuxième, les localités étaient Hinda, Makola et Mengo. Dans ces différents centres de santé visités, le cérémonial est resté le même : pour commencer, le mot de bienvenue du chef du village ou du sous-préfet ; puis le mot de circonstance de la ministre ; ensuite la remise symbolique des médicaments ; et enfin la visite guidée du centre visité.

À Mvouti, comme ailleurs, dans leur déclaration les sous-préfets ou les chefs de villages ont évoqué l'insuffisance du personnel soignant, le manque de médicaments, et le recrutement de jeunes bénévoles qui continuent de prêter main-forte à certains centres de santé intégrés. Les orateurs ont tout de même reconnu les efforts que le gouvernement n'a jamais cessé de déployer pour l'amélioration de la condition sanitaire de la population en général et de celle du département du Kouilou en particulier.

Pour terminer, ces orateurs ont souhaité la dotation d'ambulance dans les centres de santé intégrés à l'instar de Bilala et les Saras, et l'équipement du bloc opératoire de Mvouti, car jusqu'à ce jour certaines opérations chirurgicales sont effectuées avec succès (césariennes, hernies et hydrocèles, kystes de cordon et d'ovaires, hystérectomies, appendicectomies, entre autres). Les populations sollicitent également l'implantation d'un poste de transfusion sanguine à Mvouti, la dotation de couveuses dans les maternités des centres de santé intégrés, et enfin la construction d'un centre d'animation sociale.

Prenant la parole après la remise des produits médicamenteux et d'autres matériels médico-techniques aux différents responsables de ces centres, la ministre de la Santé a rappelé au personnel que les médicaments traitant le paludisme étaient gratuits pour les enfants jusqu'à 15 ans et pour les femmes enceintes. Elle leur a demandé de faire bon usage des réactifs apportés pour le dépistage du VIH/sida et des produits combattant les taux de glycémie élevés. De plus, Émilienne Raoul a instruit tous les chefs de centres de santé de passer leurs commandes non dans les pharmacies privées mais auprès de la Comeg, la Congolaise de médicaments génériques.

À Makola, Émilienne Raoul a indiqué que, selon les orientations du chef de l'État, un grand centre hospitalier de référence serait érigé dans ces lieux. La suite du programme de la ministre de la Santé se poursuivra vendredi et samedi prochains dans les deux axes restants.

Faustin Akono

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !