Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

ONUSIDA : un nouveau traitement pour limiter la transmission du VIH de la mère à l'enfant - 23/07/2009 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une étude récente menée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de démontrer que les bébés dont les mères sont porteuses du VIH et qui reçoivent une combinaison de médicaments antirétroviraux depuis la grossesse jusqu'à six mois après le début de l'allaitement, ont 40% moins de chances d'être infectés par le VIH.

Appelée « Kesho Bora » en Swahili qui signifie « un avenir meilleur », l'étude a été présentée lors de la cinquième conférence de l'AIDS Society qui s'est tenue du 19 au 22 juillet 2009 au Cap en Afrique du Sud. Elle a été expérimentée entre juin 2005 et août 2008 sur 1 140 femmes au Burkina Faso, au Kenya et en Afrique du Sud

Cette étude montre une réduction significative des infections au nourrisson lorsqu'on distribue un ensemble de trois antirétroviraux sur une période plus longue du dernier trimestre de la grossesse à six mois après l'allaitement, au lieu d'un régime court juste avant et après l'accouchement.

Concernant le choix du mode d'allaitement, dans la plupart des pays en développement, les femmes se trouvent parfois devant un choix difficile : choisir entre l'allaitement maternel qui expose leurs bébés au VIH par le lait, et l'allaitement mixte qui les prive d'agents immunitaires nécessaires pour lutter contre la diarrhée ou d'autres affections mortelles.

La conférence de l'AIDS a rassemblé des milliers de scientifiques, de cliniciens, de spécialistes de la santé publique et de responsables communautaires qui ont désormais la possibilité d'enrichir leurs connaissances sur les derniers résultats disponibles de la recherche du VIH.

Yvette Reine Nzaba

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !