Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Près de 20.000 cancéreux à Madagascar - 04/02/2010 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Ce jour est consacré à la Journée mondiale de la lutte contre le cancer. Presque négligée à Madagascar, cette maladie affecte énormément la population. Des statistiques qui font peur. D'après la projection faite par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Madagascar enregistre 18.000 à 20 000 nouveaux cas de cancer par an. 1 500 seulement ont été recensés au niveau du centre oncologie thérapeutique à l'hôpital Joseph Ravoahangy-Andrianavalona (HJRA). Le docteur Léontine Rabarijaona, responsable auprès du Service oncologie radiothérapie du centre hospitalier universitaire d'Antananarivo l'a soulevé, hier.

Elle a avancé ces chiffres pour mettre en exergue le danger présenté par cette maladie, qui est pourtant curable par l'utilisation de la chimiothérapie et la radiothérapie. Au niveau mondial, les trois maladies jugées meurtrières, à savoir la tuberculose, le paludisme, et le VIH/SIDA, tuent moins des personnes que le cancer.

Surtout la gent féminine

« Sommes-nous arrivés à ce stade parce que cette maladie ne constitue guère une priorité chez les Malgaches, voire pour les dirigeants qui se sont succédé ? », s'interroge le Dr Léontine Rabarijaona. C'est ainsi que le HJRA est le seul et unique centre de santé équipé d'un Centre oncologie radiothérapie qui existe dans le pays. Douze spécialistes titulaires et 4 stagiaires y travaillent, actuellement.

D'après cette spécialiste, cette maladie fait plusieurs victimes car beaucoup de personnes ne la connaissent même pas. C'est pourquoi, le thème retenu pour la célébration de la date de 4 février, Journée mondiale de lutte contre le cancer, porte sur les relations entre cette maladie et les virus. Dans ce sens, elle annonce la nécessité des actions de sensibilisation.
Sensibilisation, surtout au niveau des groupes jugés vulnérables, en l'occurrence, la gent féminine. « 50% des cancéreux dépistés sont des femmes, dont la plupart sont atteintes du cancer de l'utérus et de celui du sein », précise le Dr. Malheureusement, les souffrantes ont eu du mal à se soigner à cause du coup élevé du traitement. Hospitalisée au HJRA depuis septembre, Marianne affirme avoir dépensé environ 600 000 ariary pour passer sept fois la chimiothérapie.

Teholy Martin

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !